> > > > HRT aime bien les sushis

HRT aime bien les sushis

Le baquet c'est souvent une histoire de chiffreLe baquet c'est souvent une histoire de chiffre

Karun Chandhok, le pilote indien de l'écurie HRT ne prendra pas part au Grand Prix d'Allemagne le weekend prochain. En effet un communiqué officiel de l'équipe a confirmé la nouvelle, dès vendredi, précisant quece serait Sakon Yamamoto, qui s'installerait à bord de la monoplace.

Le pilote japonais avait déjà remplacé Bruno Senna pour d'obscures raisons lors de la course précédente à Silverstone. Il avait terminé en 20ème position.
Ce jeu de chaise musicale implique donc que le brésilien sera de retour sur la piste dès la semaine prochaine à Hockenheim.

Hispania précise que le pilote Indien fait encore partie de l'équipe et qu'il était "probable" qu'il remonte dans la voiture plus tard dans la saison : «Sakon Yamamoto a réussit une performance très positive à Silverstone, l'équipe a décidé de lui donner une nouvelle occasion de piloter la voiture, cette fois ci aux côtés de Bruno Senna.»
Le communiqué se veut tout de même rassurant au sujet de l'avenir de l'ancien pilote de GP2 chez Ocean Racing Technology : «Karun Chandhok fait toujours partie de la famille du Hispania Racing Team F1 HRT, il est susceptible d'être dans la voiture dans quelques courses, plus tard cette saison.»

Karun Chandhok reconnaît lui même qu'il ne sait pas exactement comment va se dérouler le reste de cette saison, mais il reste optimiste, espérant que son absence sera de courte durée. le jeune indien précise que pour l'instant, il n'y a pas de plan prévu par le Team au-delà du GP Hockenheim, mais il veut croire que sa saison n'est pas terminée : «Ce n'est pas défini pour le reste de la saison et je m'attends à être de retour dans la voiture pour quelques courses, probablement pas toutes, mais j'attends vraiment d'être de retour dans la voiture et de courir à nouveau.»

Il est important de préciser que le Team HRT a annoncé que Bruno Senna était confirmé jusqu'à la fin de la saison au volant de l'autre monoplace.

Il est fort probable que ces changements en pleine saison, soient le résultat d'une certaine hésitation, où la question du financement dépasse celle de la performance. Chez HRT, on peut compter sur quatre pilotes, trois apportent un budget, à savoir Senna, Chandhok et Yamamoto. le quatrième, Christian Klien, ne peut compter sur des sponsors généreux, ce qui explique le choix des dirigeants de la petite écurie espagnole, car Klien est sur le papier, le pilote le plus expérimenté. On peut donc en conclure que le remplacement de Chandhok est certainement lié à un problème de liquidité coté indien. Yamamoto doit certainement proposer des garanties solides, ce qui lui permet de récupérer ce volant "payant".


, Pilotes et Transferts




8 réactions sur cet article Donnez votre avis
Ren'or
Ren'or :
et bien, faite tourné, comme on dit chez HRT ;)
Il y a 120 mois
nioulargo
nioulargo :
de toute facon l annee prochaine ils feront les qualif et c est tout avec la regle des 107%
Il y a 120 mois
arkansis
arkansis :
Virgin et Lotus vont rester et devenir solides comme Force India, mais HRT me fait peur.
Il y a 120 mois
nioulargo
nioulargo :
je ne sais j ai des doutes pour celles la aussi
Il y a 120 mois
jean
jean :
ce qui fait la force de hrt c'est le châssis, même s'il n'est pas aux normes de la f1, il a l'air costaud et assez rapide par rapport aux 2 autres nouvelles équipes mais ils ne veulent pas avouer que leur travail est mauvais et font reposer la faute sur le châssis.
Il y a 119 mois
jean
jean :
''HRT aime bien les sushis''

HRT aime surtout leur prix^^
Il y a 119 mois
nioulargo
nioulargo :
et bien qui developpe le chassis? c est eux non et le moteur bien que non primordial est un vieux veau...
Il y a 119 mois
nioulargo
nioulargo :
et bien tout le monde est en vacances dirait on.....
Il y a 119 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.