> > > > GP d'Allemagne : Ferrari réalise le doublé

GP d'Allemagne : Ferrari réalise le doublé

Felipe digère mal le jeu de Felipe digère mal le jeu de "Massa-cre" de la Scuderia

Fernando Alonso et Felipe Massa ont conduit Ferrari jusqu'au deux plus hautes marches du podium à Hockenheim. L'équipe italienne redresse enfin la tête, car les performances des monoplaces rouges sont incontestables pour ce Grand Prix. Cependant malgré la victoire, on ne peut oublier la controverse puisque Massa a clairement ralenti pour permettre à Alonso de prendre la tête de la course. Ce mauvais goût de course arrangée refait surface, celui là même déjà teinté de rouge à une époque où l'allemand appréciait les coups de mains brésiliens. La polémique fait déjà rage, gageons que ce fait de course fera le buzz du moment.

Sur le podium on retrouve à la troisième place le poleman Sébastian Vettel qui devancent Hamilton et Button. Son coéquipier Mark Webber prend la sixième place.

Dès le départ de la course Massa, parti troisième, profite de l'erreur de Vettel, trop concentré sur Alonso, pour prendre la tête au premier virage. Ainsi à l'extinction des feux, Vettel a pour seule volonté de tasser Alonso sur sa droite le long du muret des stands, Massa dans son sillage se retrouve ainsi devant une piste totalement dégagée. Après quelques mètres de course, Massa et Alonso sont devant, Vettel rétrograde à la troisième place.
Ce trio s'échappe doucement en tête de la course.
Alors qu'il y avait des doutes concernant la fiabilité des gommes extra tendres dont les dix premiers qualifiés étaient équipés, Vettel rentrait aux stands bien décidé à chausser des pneus durs tout en profitant d'un retour sur la piste calculé au mieux, afin de se retrouver juste devant un groupe de pilote en pleine bataille avec notamment Kubica, Schumacher et Rosberg.

Alonso prenait le parti de réagir dans la foulée, immédiatement il semblait plus rapide avec les pneus durs. Tour n°20, il se rapprochait au plus près de son équipier. Il talonnait Massa, montrant même des signes d'agacement, alors qu'ils dépassaient Bruno Senna et Timo Glock.

En réaction Massa élevait son rythme, établissant plusieurs meilleurs temps en course. Cette réaction salvatrice lui permettait de repousser Alonso à plus de 3 secondes.
Le petit taureau des Asturies piqué au vif réagissait, récupérant ici et là le meilleur temps au tour. Alonso revenait à 1 seconde de Massa, quand au 47ème tour, l'ingénieur du pilote brésilien, Rob Smedley annonçait à la radio : "Fernando est plus rapide que toi" et de lui demander de confirmer qu'il avait compris. C'est ainsi qu'au lieu dit du virage de l'épingle, Massa ressortait à vitesse réduite, restant sur la gauche de la piste, laissant grande ouverte la porte à Alonso, qui dans une accélération inversement proportionnelle à celle de Massa, reprenait la tête de course. Le pilote brésilien venait d'accepter, la mort dans l'âme et un an jour pour jour après son terrible accident survenu en Hongrie, d'endosser le rôle de pilote n°2.

De son coté Vettel, qui courait à domicile, est resté à quelques encablures des Ferrari. il lui a manqué ce petit quelque chose qui vous sépare d'une victoire. Cependant après le jeu de "Massa-cre" de la Scuderia, Vettel réussissait à se rapprocher du brésilien, certainement déçu et abasourdi de cette décision. L'écart qui séparait les deux monoplaces laissa Vettel dans l'aileron de Massa et ce jusqu'au drapeau à damier

Les McLaren n'ont jamais été assez rapides. Elles n'ont pas pu se battre pour le podium, terminant quatrième et cinquième, ce qui suffit néanmoins à les maintenir en haut du classement. Lewis Hamilton a réussi à passer Webber dans le premier tour, tout comme Button au 21ème tour avant son arrêt aux stands. Webber enclin à soigner son moteur qui affichait une consommation alarmante d'huile, restait sagement derrière les McLaren, en attendant la fin de course et les points de la sixième place.

Robert Kubica, en bagarre avec les deux Mercedes, réussissait à les devancer pour prendre la septième place.Nico Rosberg devancait Michael Schumacher, respectivement huitième et neuvième, le tout devant les hauts dignitaires de Mercedes, venus en voisins.

Pour Renault c'est un weekend intéressant puisque les deux monoplaces entrent dans les points avec la dixième place de Petrov, qui partit treizième. Alors que Nick Heidfeld est de plus en plus proche de l'écurie française, le jeune pilote russe doit encore marquer des points, à moins qu'il ne soit déjà trop tard.
Les deux Williams ont perdu du terrain lors du premier tour et n'ont pu entrer dans les points, même s'il faut souligner la performance de Nico Hülkenberg qui a su être performant en tendres pendant les 34 premiers tours de la course. Il est de loin, celui qui a su manager au mieux ces délicats pneus tendres, ce qui ne trompe pas sur la qualité du pilotage.

Pedro de la Rosa a également tenté une stratégie audacieuse, puisqu'il a attendu le 51ème tour pour changer ses pneus durs et monter des pneus tendres. Ce choix judicieux voyait l'expérimenté pilote espagnol revenir sur ses concurrents. Il fut stoppé dans son élan par Heikki Kovalainen. Ce dernier ne voyant pas dans ses rétroviseurs de la Rosa, qui fort du drapeau bleu déployé, tentait de dépasser le finlandais. Inévitablement l'aileron avant de la Sauber ne pu survivre à ce contact.
Pour certaines écuries les incidents du premier tour de course scellèrent le résultat. Avec leurs deux monoplaces impliquées Toro Rosso et Force India voyaient leurs ambitions s'évaporer. Les deux pilotes Toro Rosso allant jusqu'à se percuter puisque Jaime Alguersuari arrachait l'aileron arrière de Sébastien Buemi. Chez Force India, les dégâts constatés occasionnèrent de nombreux arrêts au stands, transformant la course en essais publics.
Pour les supporters allemands, il faut souligner la performance de Timo Glock du team Virgin Racing qui est le pilote, parmi ceux des nouvelles écuries, qui finit le mieux ce Grand Prix.

Il faut tout de même rappeler que la FIA pourrait rapidement mener une investigation concernant les écuries Ferrari et Red Bull. Il apparaitrait que les ailerons avants des monoplaces de ces deux équipes seraient jugés trop souples, et donc illégaux au regard de la réglementation. En effet le corps aérodynamique d'un élément de carrosserie ne doit pas être trop flexible car cela procure un avantage au niveau de l'appui.
Si la FIA déclare ces pièces non conformes, les adversaires de ces écuries seraient les premiers à voir d'un bon œil le retrait des points pris notamment lors de ce Grand Prix.

Concernant le jeu de "Massa-cre" de la Scuderia, il faudra atteindre de voir si d'éventuelles sanctions pourront être prises. Ce qui est acquis c'est que coté Ferrari, on a bien pris soin de ne pas demander explicitement à Massa de laisser passer Alonso. Ce qui permettra de répondre aux détracteurs que les mots entendus à la radio ne faisaient pas mention d'une stratégie d'équipe.


Grand Prix d'Allemagne
Hockenheim, Allemagne.
67 tours. 306,458 km.
Météo: Ensoleillé.

PiloteEquipeTempsEcartTours
1
AlonsoFerrari1h28:38.866
67
2
MassaFerrari+4.196
67
3
VettelRed Bull+5.121
67
4
HamiltonMcLaren+26.896
67
5
ButtonMcLaren+29.482
67
6
WebberRed Bull+43.606
67
7
KubicaRenault+1 lap
66
8
RosbergMercedes GP+1 lap
66
9
SchumacherMercedes GP+1 lap
66
10
PetrovRenault+1 lap
66
11
KobayashiBMW-Sauber+1 lap
66
12
BarrichelloWilliams+1 lap
66
13
HulkenbergWilliams+1 lap
66
14
De la RosaBMW-Sauber+1 lap
66
15
AlguersuariToro Rosso+1 lap
66
16
LiuzziForce India+2 laps
65
17
SutilForce India+2 laps
65
18
GlockVirgin+3 laps
64
19
SennaHispania+4 laps
63


Hockenheim, Ferrari et Alonso




22 réactions sur cet article Donnez votre avis
arkansis
arkansis :
rectification du titre :

Ferrari réalise le doublé de la honte comme en 2002.
Il y a 119 mois
Ren'or
Ren'or :
Un doublé très controversé... et pourtant finalement... il n'y a pas si longtemps ça n'aurait choqué personne.. surtout si Alonso s'appelait Schumacher
Il y a 119 mois
arkansis
arkansis :
Renor les fans de Schumacher lui en ont clairement voulu en 2002 et ont violemment pesté contre l'équipe.
Il y a 119 mois
Nigel
Nigel :
mathématiquement c'est un résultat parfait à 43 points que la Scudéria Ferrari a obtenu, mais la grosse "bavure" c'est d'avoir voulu inverser les positions Massa - Alonso pour Alonso - Massa et çà fausse potentiellement le championnat 2010 d'où des sanctions inévitables lors du prochain Conseil Mondial
Il y a 119 mois
arkansis
arkansis :
Ils ont fait ça maintenant car ils savent très bien que les 2 pilotes sont mal barrés avec leurs 2 seuls moteurs neufs restant jusqu'à la fin de saison.

Le pire c'est que Alonso aurait fini forcément par doubler Massa à la régulière. Là je pense qu'il n'y aurait pas du tout eu polémique.

Ferrari a soit donc eu peur d'un accrochage et de tout perdre, soit c'est Alonso qui a réclamé de l'aide de l'équipe, et dans ce cas là c'est vraiment la honte pour lui car ça signifie que c'est un vrai menteur et qu'en plus c'est indigne d'un double CDM.
Il y a 119 mois
Nando7
Nando7 :
oui doublé de la honte encore ca me déçoit Massa mérité la victoire même si peut etre qu Alonso aurait pu le doubler à la régulière comme dit arkansis encore Alonso, il se retrouve tjr les polémiques comme Schumacher . J espere que cette consigne vient de l équipe et non d Alonso sinon là il pousse le bouchon loin très loin.
ils essayent de noyer le poisson mais je suis pas sur que la FIA aura pitié d eux .....
Il y a 119 mois
Depy
Depy :
La victoire aurait été tellement plus belle et savoureuse à la loyale...
Il y a 119 mois
Nando7
Nando7 :
Sans aucun doute Depy il avait surement les moyens de le faire en plus
Il y a 119 mois
arkansis
arkansis :
Sauf que la loyauté et l'honneur il ne sait visiblement plus ce que c'est...
Il y a 119 mois
Nigel
Nigel :
Alonso aurait interpellé son équipe juste avant la communication adressée par l''équipe Ferrari à Massa par un " c'est ridicule"... les commissaires de la FIA n'ont aucun doute sur le fait qu'il y ai eu consigne...
Il y a 119 mois
Nando7
Nando7 :
oui d autant que Massa était plus rapide selon la télémétrie www.france-f1.net/ nous donne ces renseignements les temps au tour etc
il me déçoit franchement Alonso.
Et de là à dire que Massa l a fait selon ces propres convictions il y a de quoi en douter.
Il y a 119 mois
Corfou
Corfou :
Une simple amende pour Ferrari qui, en ne faisant pas appel, confirme implicitement la tricherie. Mon petit doigt me dit qu'un pilote énervé a dorénavant toute une équipe à sa botte. La bonne idée de la FIA d'ajouter un pilote aux commissaires est polluée. D'aucuns ayant remarqué que les sanctions sont allégées, ils trichent sciemment, règlent les amendes et gardent les points. Alonso n'égalera jamais les titres de Schumi, mais les coups foireux, peux-être
Il y a 119 mois
Depy
Depy :
Les consignes, elles ont toujours étés là.

Quand Rbr à tapé dans la radio de Webber un joli : "mark, ta pédale de désolidarise !".

C'est un peu le coup du moteur de Massa à Barhein.

Allemagne... 2008 !!!
16 tours restant.
Kova laisse passer Hamilton. 4 et 5ème à ce moment là. Hamilton fini par gagner.

Qui avait été champion du monde, par la suite ?
Hamilton... Pour... Pas beaucoup de points.

Cette même année, en Chine, Kimi qui se fait dépasser par Massa... La différence de vitesse est assez bizarre.

En 2009, Barrichello fini derrière Button à Barcelone. Button était devant au championnat !!!
On parlait aussi de favoritisme. Barrichello tire la tête. Il avait prit un meilleur départ que Button... Je n'ai pas de souvenirs très nets, c'est à mettre entre des guillemets.

Il ne faut pas attendre longtemps avant de voir des manoeuvres comme ça .

Maintenant, si Kova n'avait jamais laissé passer Hamilton comme dans du beurre en 2008 ? Aurait il été champion ?

Si Kimi n'avait pas eu une si belle chute de vitesse en Chine, Massa aurait il pu jouer jusqu'au bous ?


Je reste sur mon avis, la victoire n'était en aucun cas savoureuse. Mais maintenant... Je pense que toutes les écuries veulent tout donner pour celui qui est le mieux classé.

Vaut mieux jouer la tête avec un pilote qui est en manque de 30 points plutôt que de jouer le milieu avec un qui en a 70 de retard.

Je le redis, Massa était devant certes, mais les faits depuis quelques années nous montre que des fois, ça sert de laisser passer un pilote. Et si Massa n'avait pas eu cette petite aide de Kimi en Chine, il ne se serait pas battu jusqu'au bous, qui sait.

Pourquoi, Kimi n'est pas un pilote du dimanche.


Je suis déçu de cette manœuvre, j'aurais préféré une bataille saine et belle. Mais ce n'est pas la première et pas la dernière.

Il y a 119 mois
Nigel
Nigel :
d'accord Depy avec ton post 13 sur les bonnes raisons qui justifient de favoriser le mieux placé, mais la FIA a interdit toutes consignes qui faussent un résultat sportif en cours d'épreuve donc il fallait jouer sur des stratégies différentes d'arrêt pneumatiques comme l'on fait d'autres équipes ou laisser les deux s'attaquer et là Massa pouvait de façon fair play ne pas fermer la porte et le dépassement aurait offert à Alonso une victoire digne d'un champion du monde.
Il y a 119 mois
Depy
Depy :
Comme Kova face à Hamilton en Allemagne 2008...

C'est la manière que je n'aime pas.
D'ailleurs, comparativement à avant, j'ai de plus en plus de facilités à critiquer Alonso et l'écurie.

La plupart des avis peuvent être très pertinent et comme toujours, sur tous les forums, il y a des pour et des contre. Il faut juste essayer de trouver la subtile nuance de gris de la vérité sans rien fausser... Pas simple !
Il y a 119 mois
champion
champion :
@depy@ pour kimi en Chine c'etait différent comme massa l'avait aider en 2007 il a fait la même chose et puis la règle n était pas encore crée.
Il y a 119 mois
champion
champion :
moi je pense que alonso n a pas besoin d aide pour dépasser massa.Je trouve sa injuste mais bon massa avait l air vraiment dépiter et puis il le méritait,il a pris un super départ et a fait un bon relais en pneu tendre.
Il y a 119 mois
Nigel
Nigel :
bon test le prochain Conseil Mondial sur cette affaire de consigne d'équipe en infraction avec les articles 39.1 et 151c du règlement en vigueur, soit Jean Todt qui lui sans hypocrisie pratiquait les ordres de consigne pour favoriser son n° 1 de l'époque ( MS ) en profite pour annuler cette règle d'interdiction , soit il ne peut éviter une sanction exemplaire s'il veut affirmer son autorité légitimement vis à vis de la FOM et de la FOTA ainsi qu'au niveau du rôle internationale de la FIA. et celui qui a le mieux qualifié le comportement d'Alonso c'est Niki Lauda en tant que consultant TV sur une chaine TV.
Il y a 119 mois
aloncon
aloncon :
le résultat de la course est provisoire la Fia va trancher et j espère que cette fois elle fera son boulot
Dehors alon.........................****
Il y a 119 mois
champion
champion :
A l'arrivée alonso a fait des bec de canard avec ses mains sa veut dire quoi
Il y a 119 mois
Nigel
Nigel :
@ champion la réponse à la question de ton post 20, on peut avancer que par ce geste de ses deux mains les doigts serrés et les pouces en imitation bec de canard, il voulait signifier " fermez vos gueules ceux qui critiquent la consigne d'équipe..." comme lses mêmes gestes lors de sa victoire usurpée en 2008 au GP de Singapour ...vraiment détestable cette attitude. Il est tellement convaincu de sa supériorité par rapport à tous les autres que tout lui est du...un vrai minable le bonhomme.
Il y a 119 mois
elisedu59
elisedu59 :
le signe représente des castagnettes il les fait a chaque fois qu'il gagne
E t a se que je remarque sur se forum a chaque fois qu'il se passe quelque chose sur alonso il en a pour son grade mais franchement cette victoire a un gout amer mais dite sa a l'équipe et de plus les consigne de course continuerons malgré la fia
Il y a 119 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.