> > > > Di Resta, un rookie qui s'amuse

Di Resta, un rookie qui s'amuse

A 25 ans, il dispute sa première saison en F1 et ne boude pas son plaisir.

(c) Sutton - Di Resta bien dans son baquet(c) Sutton - Di Resta bien dans son baquet

Surprenant Di Resta. Issue d’une famille imprégnée par le sport auto - son père, Louis Di Resta, fut champion d’Ecosse de Formule Ford et son cousin, Dario Franchitti, a déjà remporté trois championnats IndyCar et deux éditions des 500 miles d’Indianapolis -, le pilote Force India peut se targuer d’avoir en outre un parcours atypique.

Débutant d’abord en karting, il se tourne rapidement vers les monoplaces. Après s’être formé en Formule Renault, il accède en 2005 au très réputé championnat F3 Euro Series. Dès 2006, il lutte pour le titre face à un certain Sebastian Vettel et l’emporte finalement de 9 points. Mais, boudé par les sponsors, il ne parvient pas à s'engager en catégorie supérieure et à se rapprocher de la Formule 1.

Ne voulant pas végéter en F3, il choisit alors une voie étonnante : les voitures de tourisme. Incorporé au prestigieux championnat DTM en 2007, il parvient malgré une voiture plus vieille d'un an à lutter pour la victoire. Au volant d’une Mercedes officielle, il mettra trois saisons pour l’emporter et pour finalement accéder à son rêve.

Fournisseur de moteurs pour l’écurie Force India, Mercedes parvient à placer son pilote dans le baquet d’une F1 de l’équipe de Vijay Mallya. Une association pour le moins prometteuse.

Deux fois dans les points en trois courses, mais surtout devant son redoutable équipier, Adrian Sutil, à la régulière en qualifs comme en course, l’Ecossais affiche un sourire radieux au moment de revenir sur ses trois premiers GP en catégorie reine : « C'était nouveau pour moi. Trois courses en quatre semaines. C'est éprouvant mais tout s'est bien passé […] Nous allons apporter de nouvelles améliorations sur la monoplace, nous y croyons. Notre début de saison est bon et notre voulons terminer chaque course dans les points ».

Quant à sa course chinoise, où il manque les points de peu : « C'était un super départ ! Au début j'étais dans les échappements d’Alonso puis je me suis retrouvé derrière Schumacher. Pendant la course je me suis battu avec Heidfeld, Kobayashi et Petrov. On s'est touché avec Nick, j'ai tapé avec l'aileron avant, avant de crever... ».

Sa découverte du système de récupération d’énergie cinétique (SREC ou KERS) ainsi que le spectacle en course sont deux autres satisfactions pour l'enfant d'Uphall : « Le KERS est vraiment facile à gérer. Les courses sont très amusantes et je suis impatient de poursuivre la saison. J'espère faire encore mieux ! »

En attendant le prochain Grand Prix en Turquie, sur une piste qu’il découvrira, Paul Di Resta va « se reposer, fêter Pâques en famille et profiter de [ses] amis ».


Di Resta, Racing Point F1 Team Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




4 réactions sur cet article Donnez votre avis
jean
jean :
Di resta s'amuse, Sutil souffre héhé. Il va aller loin celui-là ;) En espérant qu'il ne suive pas la route d'Hulkenberg :(
Il y a 109 mois
jean
jean :
Sérieusement, j'aimerai voir dans des top team la nouvelle génération : Vettel, Hamilton, Hulkenberg, di Resta, Kobayashi, Rosberg, et un des français comme Bianchi Vergne ou Grosjean, ça serait des batailles superbes ça!
Il y a 109 mois
Dino
Dino :
Di Resta ne finira pas comme Hulkenberg dans la mesure où il est soutenu par Mercedes qui pourrait très bien le promouvoir remplaçant de Schumi au terme du contrat de ce dernier, s'il confirme ses bonnes dispositions, évidemment...

Quant à la nouvelle génération dans les Top 10, je crains qu'il n'y ai pas assez de Top Team pour tous les accueillir
Il y a 109 mois
nigel
nigel :
@ jean , tu as raison les jeunes talents en F1 sont nombreux, à ta liste on peut y ajouter Sergio Pérez et Daniel Ricciardo...
Il y a 108 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.