> > > > Vendredi : Première journée normale pour Lotus Renault

Vendredi : Première journée normale pour Lotus Renault

L'équipe Lotus Renault a signé de bonnes performances durant les précédents Grand Prix, et souhaitent continuer à viser le top 6

(c)LAT - Lotus Renault vise le top 6 demain(c)LAT - Lotus Renault vise le top 6 demain

Nick Heidfeld - 8ème, puis 10ème

«Aujourd’hui, l’intérêt était de rouler avec les nouveaux pneus super durs de Pirelli. Même si nous avions une petite expérience pour avoir roulé avec occasionnellement le vendredi, nous ne les avions pas utilisés beaucoup et ils n’ont pas donné la performance attendue. Ils sont nettement moins rapides sur un tour et aussi sur un long run. C’est la principale différence avec les précédents pneus durs. Le point positif est que j’ai essayé quelques choses nouvelles et que j’ai évalué différents aspects pour essayer d’améliorer la performance. Nous avons pu également travailler utilement sur les réglages. Je crois que nous avons progressé, mais nous devons analyser ce soir ce que nous avons appris et ce que nous pouvons améliorer en vue de la séance libre 3 et de la qualification.»

Vitaly Petrov - 11ème, puis 12ème

« Le point positif est que nous avons pu tester les deux types de pneus sur un bon nombre de tours et recueillir beaucoup d’information, ce qui est le but de cette journée. D’un autre côté, j’ai perdu beaucoup de temps pour n’avoir pas pu utiliser le KERS à son plein potentiel, ce qui était un peu frustrant. J’avais donc moins de puissance, mais le KERS influe aussi sur le freinage et nous avons été obligés de travailler sur les freins pour compenser. Mais je suis optimiste et j’ai hâte de voir ce qui va se passer demain. »

Alan Permane, chef ingénieur piste

« Un vendredi pratiquement de routine pour nous, excepté que nous avons mené des programmes légèrement différents afin de comprendre les nouveaux pneus durs Pirelli. Nous avons fait rouler les deux pilotes avec des charges de carburant lourdes et légères pour recueillir le plus d’informations possibles sur ce nouveau mélange. Le KERS ne fonctionnait pas sur la voiture de Vitaly aujourd’hui, mais nous sommes raisonnablement confiants de trouver la racine du problème et de faire en sorte que cela fonctionne demain. Les gommes dures devraient permettre de faire moins de pit stops, mais les tendres sont beaucoup plus rapides sur un tour. Les pilotes étaient assez satisfaits de leurs voitures aujourd’hui, mais je pense que nous pouvons les améliorer après avoir décrypté les datas. »

Eric Boullier, team principal

« Nous avons été confrontés à quelques difficultés aujourd’hui, mais nous allons repartir du bon pied demain pour être sûrs de nous battre pour le top six. Evidemment, nous ne savons pas avec quelles quantités de carburant roulaient nos adversaires et nous avons connu des soucis avec le KERS de Vitaly, ce qui sera rectifié pour la troisième séance libre demain. La dégradation des pneus est très nette ici et nous allons devoir suivre cela de près puisque nous arrivons à la qualification très vite et ensuite ce sera la course. »

D’après un communiqué de presse Lotus Renault GP


Bilan, Barcelona et Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.