> > > > Vendredi : Journée constructive chez Lotus GP

Vendredi : Journée constructive chez Lotus GP

Après le Grand Prix de Monaco, l'écurie Lotus Renault GP s'est montrée un peu plus à son aise, dans les allées de l'île Notre-Dame. En dehors de quelques problèmes rencontrés sur la voiture de Vitaly Petrov, et malgré les interruptions de séance à répétition, l'écurie britannique a connu une journée plutôt constructive.

© LAT© LAT

Nick Heidfeld – 9ème & 9ème

« Une journée de vendredi bien occupée, mais sans problème de mon côté. Nous avons pu tester les deux types de gomme et nous n’avons pas eu de surprise. Il nous faut juste améliorer l’équilibre général avec les super tendres. Par ailleurs, le nouvel aileron arrière et le DRS semblent bien fonctionner. Le seul inconvénient est que je n’ai pas eu la possibilité de faire un long run cet après-midi à cause des drapeaux rouges.
Même si elle s’est améliorée, la piste reste glissante et certains se sont fait piéger. Il semble que les deux prochains jours seront plus frais et la pluie est même annoncée. Alors il faudra être réactif pendant le week-end. C’est agréable de voir autant de public dans les tribunes un vendredi, c’était presque comme un jour de course. »


Vitaly Petrov – 14ème & 8ème

« La première séance a été assez frustrante puisque je n’ai pas beaucoup roulé. Pour commencer, ma radio devait être réparée. Ensuite, la pédale d’accélérateur a dû être remplacée. Avec un drapeau rouge en plus, mon temps était vraiment limité. Mais j’ai quand même pu faire quelques bons tours au cours de la deuxième séance et j’ai trouvé que les pneus super tendres offraient plus de grip.
J’étais content de cette deuxième séance parce que nous avons effectué le programme prévu. Nous avons défini un bon équilibre de la voiture et accompli des longs relais. A la sortie, ce fut une journée constructive. Un paramètre dont nous devrons tenir compte est que la piste va évoluer pendant tout le week-end. Aussi tout peut changer d’un jour à l’autre. »


Alan Permane, Ingénieur chef

« Montréal est un circuit qui peut être exigeant avec les freins. Aussi une bonne partie de la première séance à été consacrée à cette évaluation. Ce qui incluait des runs à pleine charge de carburant et quelques longs relais.
Nous avons monté les pneus tendres et les super tendres, sans problème majeur en libres 1 ni en libres 2.
La peinture spéciale aéro a été utilisée ce matin pour l’évaluation du nouvel aileron arrière.
Vitaly a perdu du temps ce matin, mais cela n’a pas affecté sa préparation pour le week-end, puisqu’il a pu beaucoup tourner dans la seconde séance. »

[D'après un communiqué Lotus Renault Grand Prix]


Bilan, Montreal et Renault Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.