> > > > Samedi : les pilotes HRT devancent leurs rivaux

Samedi : les pilotes HRT devancent leurs rivaux

Si Narain Karthikeyan a été un temps concerné par la règle des 107%, HRT a évité le couperet sur un circuit où l'utilisation du KERS et du DRS handicapent un peu plus qu'à l'accoutumée les monoplaces espagnoles.

Légende de la photoDroits réservés

Vitantonio Liuzzi – 20ème & 21ème

« Ce sera un dimanche intéressant. Nous avons montré aujourd'hui que nous avions fait un pas en avant : nous sommes devant nos plus proches rivaux alors ça nous réserve une course intéressante. La course pourrait se disputer sous la pluie alors ça pourrait être différent de ce à quoi on s'attendait mais ça ne rendra ça que plus excitant et il nous faudra attaquer fort pour tirer le meilleur de notre voiture.
Pour moi, la règle des 107% n'est plus un problème mais, assurément, sur ce genre de circuits où le DRS et le KERS font une différence, nous étions pas autant à l'abri que ça, mais ça n'est pas quelque chose qui devrait nous inquiéter à l'avenir, nous devons juste rester concentrés à l'idée de battre nos rivaux.
Le nouvel échappement semble bien fonctionner mais il nous faut encore en tirer le meilleur. Ça prend quelques courses à optimiser, il nous faut un peu mieux comprendre le système et mieux le faire fonctionner dans le futur. »


Narain Karthikeyan – 22ème et 23ème

« J'ai éprouvé des difficultés à faire monter en température mon premier train de pneus, quelque chose a changé dans la voiture entre hier et aujourd'hui. Ma roue avant gauche se bloquait lorsque je freinais fort alors j'ai perdu un peu de temps avec ça. A
part ça, comme je l'ai dis, ça n'a pas été mon meilleur tour mais nous sommes tous les deux devant nos plus proches rivaux. J'ai fais quelques progrès lors des dernières courses, je ne suis que quelques dixièmes derrière Tonio, alors, après cinq ans et demi d'absence des paddocks, c'est bon d'être si proche. »


Colin Kolles

« Je pense que preuve a été faite que nous avons fait un pas en avant, nous nous sommes qualifiés devant les Virgin et l'écart avec Lotus est plus petit que lors des dernières courses et il aurait pu être encore plus petit. Tonio était deux dixièmes plus vite que dans son tour son tour le plus rapide lorsqu'il a fait un tête-à-queue et je suis sûr qu'il aurait pu être entre deux et quatre dixièmes plus vite s'il avait fini son tour. L'un dans l'autre, c'est plutôt positif et nous devons continuer de pousser et d'améliorer notre voiture.
Pour demain, nous ne connaissons pas les conditions météorologiques, la pluie est prévue mais ça peut changer. S'il pleut, ce sera un Grand Prix fou, qui pourrait tourner à la loterie, ce qui favorise traditionnellement les petites écuries. »


Bilan, Montreal et HRT Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.