> > > > Interdiction des diffuseurs soufflés dès Silverstone

Interdiction des diffuseurs soufflés dès Silverstone

La FIA a tranché et abordera les détails lors de la réunion du Groupe Technique de Travail de la FIA, jeudi prochain.

© GEPA© GEPA

Suite à une demande d’éclaircissements formulée par Williams, la FIA avait décidé d’interdire, dès le Grand Prix d’Espagne, l’usage de tout système assurant un flux constant dans les échappements, même lorsque le pilote n’actionne plus l’accélérateur, système introduit l’an passé par Red Bull et Renault et depuis copié par leurs principaux concurrents. Pour des raisons techniques et financières, la FIA avait décidé de reporter sa décision au mois de juin tout en affirmant sa détermination à agir sur ce qu’elle considère comme une infraction à l’article 3.15 du Règlement Technique. Jean Todt avait quant à lui invoqué d’autres raisons, affirmant que ce système représentait « un gaspillage inutile de carburant. »

Charlie Whiting, par le biais d’un courrier envoyé à toutes les équipes, samedi matin, a ainsi confirmé la décision de la FIA d’interdire l’usage de ce système à partir du Grand Prix de Grande-Bretagne qui se disputera à Silverstone : « La Fédération a été claire dans sa position » explique Sam Michael, l’actuel Directeur Technique de l’écurie Williams. « Ils veulent discuter des derniers détails jeudi […] Pour la saison 2012, le système d’échappement devra sortir devant l’axe central du train arrière, à vrai dire 330mm devant […]. Cela signifie qu’il n’y aura plus d’influence des échappements sur le diffuseur. »

Les premiers à en faire les frais seront sans doute Lotus Renault Grand Prix, comme le confie Eric Boullier : « Nous avons dessiné notre voiture autour de ce principe qui était déjà utilisé par certaines équipes l’an passé. Nous avons passé l’inspection technique en début de saison. L’abandonner maintenant va probablement compromettre nos chances de réaliser de bons résultats cette année. »

Adrian Newey a, de son côté, concédé au journal brésilien O Estadio de Sao Paulo son agacement suite à cette annonce : « Je suis d’accord pour qu’on change les règles en cours de saison, pour de bonnes raisons, comme la sécurité, mais ce n’est pas le cas ! C’est absurde ! »

Ross Brawn s’est, lui, montré quelque peu résigné : « A moins que les équipes arrivent à soulever un problème majeur qui rende cela inapplicable, ce sera adopté ! » Pour le patron de l’écurie Mercedes Grand Prix, « en qualifications, ça représente un déficit d’une demie seconde voir une seconde au tour, mais la perte devrait être moindre en configuration de course. »

La décision ne sera cependant rendue officielle qu’après la réunion du Groupe Technique de Travail de la FIA, qui se réunira jeudi, et aura, d’ici là, le temps de faire couler beaucoup d'encre.


FIA, Technique Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




3 réactions sur cet article Donnez votre avis
Depy
Depy :
Franchement des fois, la F1, on dirait que c'est un sport belge !!!!

Tellement rien de stable, tellement de bordel et tellement rien de clair...

Mais surtout, tellement pitoyable. Pourquoi autoriser cette technique en début de saison et le bannir maintenant ? Pourquoi faire comme le F-Duct et les divers diffuseurs ?

Le pire exemple est justement Lotus Renault... Incroyable.
Il y a 94 mois
Stefcore
Stefcore :
Ils ne pourront pas mettre en place cette interdictions, car les contraintes pour le moteur et les effets aerodynamique sur les F1 seront trop importante et les rendrons autant difficile a piloter que fragile au plan moteur et pour le KERS. Un jeu de dupe de la FIA qui tente juste de maintenir une pression d'autorité sur les teams .
Il y a 94 mois
Bertrand.H
Bertrand.H :
De ce que je sache aucun argument concernant la sécurité, et c'est le plus gros du problème. Renault se défend seulement sur le fait que ça pourrait poser de sérieux problèmes de fiabilité moteur, celui-ci était en partie refroidi grâce à ce flux. Va savoir si c'est vrai. Mais bon ça sent la manoeuvre à plein nez.. La FIA prend en considération la parole de Williams pour une fois tiens. Pourquoi ? Parce que Cosworth est incapable de carthographier son moteur correctement. Et forcément derrière ça suit puisque Mercedes a avoué que Renault était très en avance sur le sujet, et que Ferrari est à la rue sur ce point-là. Alors, on risque de plier le championnat à la mi-saison ? Je pense que ça interviendra, mais pas tout de suite. D'un commun accord RBR (et LRGP) auront le temps de bosser sur autre chose. C'est que mon avis, on verra.. Un relent de mass dampers. La FIA ne brille pas en ce moment, entre ce changement potentiel en pleine saison, l'incertitude concernant le nouveau moteur, les grosses approximations au cours du dernier GP.. A croire qu'ils ne savent pas où ils sont.
Il y a 94 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.