> > > > Dimanche : Schumacher proche du podium

Dimanche : Schumacher proche du podium

Quatrième après avoir longtemps espéré le podium, Michael Schumacher a démontré toute sa classe dans des conditions difficiles. La course a été plus mitigée pour Nico Rosberg.

(c) Mercedes GP(c) Mercedes GP

Michael Schumacher – 4ème

« Je quitte cette course avec « un œil qui rit et un œil qui pleure » car je ne sais pas si je dois être heureux ou triste. Ayant été second à la fin de la course, j’aurais évidemment aimé terminer à cette place et être sur le podium. Mais même si ça n’a pas marché en fin de grand prix, nous pouvons être heureux du résultat et la belle lutte que nous avons produit. Une bonne stratégie après le drapeau rouge a rendu cela possible et je suis très heureux pour l’équipe. Je tiens aussi à adresser mes meilleurs compliments aux spectateurs qui sont restés avec nous aussi longtemps dans ces circonstances difficiles et nous ont même remonté le moral. C’était impressionnant et je suis heureux d’avoir pu jouer mon rôle en les divertissant. »

Nico Rosberg – 11ème

« Ce fut une course très exigeante cet après-midi. Dans l’ensemble, tout allait bien avec ma voiture et, à la fin, j’ai été dans les points mais j’ai commis une erreur à l’épingle au 66ème tour. J’ai essayé de doubler Kobayashi, j’étais très près de lui dans le virage 10, il a ralenti quand je ne m’y attendais pas, je l’ai percuté à l’arrière et endommagé mon aileron avant. La même chose m’était arrivée, mais dans le sens inverse, quand Sutil m’a touché. Je pouvais peut-être être moins conservateur dans mes arrêts aux stands aujourd’hui, m’arrêter plus tôt, mais il est toujours difficile d’évaluer le risque. Bien que mon résultat ne soit pas si bon, je suis sur qu’il s’agissait d’une course passionnante pour les fans devant la télé. Nous avons du positif à retirer de ce week end et nous chercherons à produire une solide performance à Valence ».

Ross Brawn

« Notre stratégie avec les pneus intermédiaires, au cours de la première partie de course, n’a pas fonctionné et nous sommes restés bloqués aux 11ème et 12ème rang quand la course a été interrompue, mais nous sommes bien revenus. Michael s’est arrêté pour mettre des intermédiaires au 34ème tour quand le safety car est rentré, ce qui lui a permis de gagner un certain nombre de positions, et Nico a fait de même deux tours plus tard. Ce fut une course palpitante et Michael a piloté admirablement dans la deuxième partie, réalisant un travail important avec les pneus intermédiaires et les pneus super tendres, mais a été dans l’impossibilité de tenir à distance les voitures plus rapides, Jenson et Mark notamment, quand ils utilisaient l’aileron mobile. Nico a eu une course plus difficile : il a été touché par Sutil mais est revenu après ça et semblait en passe de finir dans les points jusqu’à ce qu’il perde son aileron endommagé dans le dernier tour qui l’a laissé à la 11ème place. Dans l’ensemble, ce fut une course passionnante et extrêmement difficile, mais finalement positive pour notre équipe ».


Bilan, Montreal et Mercedes Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
arkansis
arkansis :
Du vrai Schumacher, enfin, mais globalement quelle course !

Ils sont plusieurs pilotes à nous avoir offert du rêve ce weekend !
Il y a 90 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.