> > > > Hong Kong envisage d'accueillir la F1

Hong Kong envisage d'accueillir la F1

Alors que le calendrier de la Formule 1 ne cesse de croître, Hong Kong se positionne à son tour comme une potentiel candidat à l'organisation d'une course, comme l'avaient fait Buenos Aires et Mexico plus tôt dans l'année.

Vers un nouveau GP urbain d'ici quelques années ?Vers un nouveau GP urbain d'ici quelques années ?

A l’occasion d’une démonstration Red Bull dans les rues de Hong Kong, le président de l’Honk-Kong Automobile Association, Wesley Wan, interviewé par le Morning Post de la Chine du Sud, s’est montré favorable à la venue du F1 Circus dans les rues de la Perle de l’Orient. « [Cette démonstration] est le premier pas afin d’obtenir le soutien de la population. On veut améliorer l’exposition de la F1 avec ce show et j’espère qu’un jour cela permettra à Hong-Kong d’organiser une course ».

« Mon rêve est que notre ville devienne, à l’instar de Singapour, la Malaisie ou la Chine, une étape du calendrier » a aussi déclaré le président de la Fédération hongkongaise de l’automobile. Ce dernier est aussi revenu sur le fait que, dès les années 1990, la Formula One Management, par l’intermédiaire de Bernie Ecclestone, avait déjà approché ce qui était encore une colonie britannique avec l’idée d’y voir se dérouler une manche du championnat. Une fois Hong Kong rétrocédée à la Chine en 1997, à la fin du bail emphytéotique signé en 1898 avec la Grande-Bretagne, le Grand Prix de Chine est finalement revenu à Shanghai.

Un éventuel Grand Prix de Hong Kong se disputerait bien évidemment sur un tracé urbain : « En ce qui concerne un circuit en ville, si Monte-Carlo et Singapour peuvent le faire, pourquoi pas Hong Kong ? ». En plus de ces deux épreuves urbaines, le calendrier 2011 compte aussi le Grand Prix d’Europe, à Valence, ainsi que deux épreuves semi-urbaines, Melbourne et Montréal.

Si Wan prévient que l’organisation d’un tel évènement ne serait pas gratuite, celui-ci mise sur les importantes retombées économiques ainsi que la venue massive de touristes qu’il pourrait occasionner pour tenter de convaincre les autorités et les habitants de la cité.

Malgré tout, rien n’est fait puisque plusieurs pays ont déjà fait part de leur envie d’accueillir à nouveau la Formule 1. En effet, l’Argentine tout d’abord, par l’intermédiaire du projet « Velociudad », situé à Zárate au Nord-Ouest de Buenos Aires, dont la réalisation a été confiée à Populous, le groupe d’architectes ayant travaillé à la modification de Silverstone. Ce circuit, qui devrait voir le jour dans deux ans et être homologué par la FIA, servirait avant tout à développer le sport automobile argentin et pourrait, à terme, recevoir la discipline reine, même si les organisateur ne souhaitent pas se précipiter.

Autre pays s’étant manifesté, le Mexique, avec le circuit de Mexico qui a déjà été le théâtre de plusieurs courses de Formule 1 entre 1963 et 1970 puis entre 1986 et 1992. Ce circuit a d’ailleurs récemment été visité par une délégation de la FIA menée par Charlie Whiting. Si peu d'informations ont filtré sur cette visite, la question de la sécurité sur la « Peralta », célèbre virage relevé avant la ligne droite des stands, serait un problème et pourrait retarder une éventuelle candidature officielle.

Dans un calendrier déjà surchargé, tout le monde ne pourra être satisfait.


Calendrier Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
fredoriking
fredoriking :
Encore un hypothétique circuit urbain .... bof !
Il y a 92 mois
Fab007
Fab007 :
Il faut voir ce que pourrait valoir le tracé, ça reste à l'état de volonté pour le moment.
Après, des trois pistes, en ayant vu quelques images de ce que pourrait être le circuit de Velociudad, je le trouve très intéressant et pas tellement dans la mouvance actuelle. Reste à voir si cela se confirmera.
Quant à Mexico, si la Peralta est transformée en chicane, la piste perd une grande partie de son intérêt.
Il y a 92 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.