> > > > Pirelli a-t-il été trop conservateur à Valence ?

Pirelli a-t-il été trop conservateur à Valence ?

Après un Grand Prix d'Europe relativement pauvre en spectacle, Pirelli fait son auto-critique.

Légende de la photoDroits réservés

Une fois n’est pas coutume, le Grand Prix d’Europe, disputé pour la 4ème fois consécutive à Valence, s’est montré assez morne. Malgré la double zone d’activation DRS, le spectacle a été relativement pauvre, tout du moins comparativement à ce qu’il nous a été donné de voir depuis le début de cette saison.

Mais le choix de Pirelli d’amener des pneus un peu plus durs que prévus – tendres et mediums plutôt que les super tendres et tendres – semble d’ailleurs, après coup, un peu trop conservateur, comme l’admet, dans les colonnes d’Autosport, Paul Hembery, responsable de Pirelli Competizioni en personne . « De notre point de vue, le choix conservateur des pneus medium n’a pas aidé. Si nous avions apporté les pneus super tendres, ils n’auraient pas superbement fonctionné ici parce qu’il faisait bien trop chaud pour eux, mais les pilotes les auraient utilisés en qualifications et s’ils arrivaient juste à en tirer 8 tours en course, ça les aurait contraint à tirer plus sur les tendres, peut-être jusqu’à la limite.»

«Ils auraient juste eu besoin de quelques tours sur chaque train de pneus tendres, certains y seraient arrivés, d’autres non et ça aurait entraîné un peu plus de différences de performances entre les voitures étant donné que les pneus se dégradent plus. »

«Avoir les pneus super tendres aurait pu créer une course un peu plus intéressante mais je doute que ça aurait changé énormément les choses. Ça n’aurait sans doute pas été aussi excitant que certaines autres courses que nous avons vu.»

Mais Paul Hembery pense qu’il ne faut pas s’alarmer pour autant . « Je suppose qu’on s’est tous un peu ennuyé parce que nous avons été habitué à beaucoup d’excitation cette année. Nous avons eu une course relativement monotone et on commence à s’inquiéter, mais nous nous rendons maintenant à Silverstone : c’est un circuit de haute vitesse agressif. »


Pirelli, Valencia Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.