> > > > Ferrari : Vrai retour ou feu de paille?

Ferrari : Vrai retour ou feu de paille?

La victoire de Fernando Alonso à Silverstone, le week-end dernier, a semblé redonner le sourire à tout le paddock. Mais cette victoire marque-t-elle un retournement de situation au championnat ou n'est-ce qu'une petite éclaircie passagère dans ce championnat dominé par le duo Vettel-Red Bull?

(c) Ferrari/ Une victoire qui redonne le sourire...(c) Ferrari/ Une victoire qui redonne le sourire...

Outre le méli-mélo autour de la règlementation sur l’utilisation des diffuseurs soufflés, le week-end de Silverstone a été marqué par la victoire, 60 ans après Gonzalez, de Ferrari et de Fernando Alonso. Alors que nous passerons officiellement dans la seconde moitié du championnat le week-end prochain au Nürburgring, cette victoire d’Alonso marque-t-elle un tournant dans cette saison 2011, ou est-ce que Vettel va reprendre sa marche en avant devant son public ?

Une question de soufflage

En avril dernier, la chronique intitulée « Prise de risque » mettait en exergue le fait que depuis quelques années, Ferrari n’avait plus véritablement innové et se trouvait dans un rôle de suiveur plutôt que de modèle à suivre. Ainsi, aussi belle et rafraichissantes soit-elle, la victoire d’Alonso n’en est pas moins avantagée par la règlementation en vigueur lors du Grand Prix de Grande-Bretagne sur les diffuseurs soufflés. Le but était clairement de ralentir Red Bull qui caracole en tête des deux championnats et de permettre à ses principaux adversaires de recoller un peu. La Scuderia était sans aucun doute celle qui avait le plus à gagner dans cette affaire, raison pour laquelle on ne l’a pas entendue de tout le week-end sur le sujet alors que Horner et Whitmarsh se tiraient la bourre copieusement. Des trois top-teams cette saison, Ferrari est celle qui avait le plus de mal à faire fonctionner ce système correctement. Le retour à la règlementation de Valence pour le reste de la saison pourrait donc affecter les performances de la 150 Italia, et ce dés le Nürburgring, même si Ferrari avait apporté de nombreuses nouveautés sur sa monoplace qui fonctionneront toujours en Allemagne et que donc l’écart avec Red Bull Racing devrait, en toute logique, être malgré tout moins important que par le passé.

Bien aidé par la météo…

Souvenons-nous aussi qu’avant le Grand Prix de Silverstone, Alonso se montrait résigné quant au choix de Pirelli d’amener dans ses cartons les pneus durs de sa gamme. Les mêmes que ceux apportés à Barcelone qui avaient valu à Alonso l’humiliation de se faire prendre un tour par la RB7 de Sebastian Vettel devant son public. Or avec un départ donné sur piste humide et s’asséchant les pilotes n’ont monté que des tendres, autre point en faveur de Ferrari qui n’a pas eu à composer avec les durs qui lui avaient posé problème par le passé.

…et par Red Bull

Je sais que je vais, probablement me mettre à dos certains fans de Ferrari voir même de Red Bull avec cette partie de ma chronique, mais il faut tout de même reconnaître que le problème avec la roue arrière droite de Vettel a joué en faveur du pilote espagnol. Je ne tomberais pas dans la théorie du complot disant que 60 ans après Gonzalez, la coïncidence est trop belle. De plus, rien ne dit que même sans ce petit cafouillage, Alonso ne se serait pas imposé. Si on regarde ses temps au tour en course, ils sont très bons. Il n’empêche que ce point est, à mon sens, à prendre en considération même si ce n’est pas le plus important. Mais chaque détail compte.

La vérité est que, plus que les deux victoires de McLaren, le succès de la Scuderia fait renaitre l’espoir dans le chef des adversaires de Red Bull pour qui l’écurie autrichienne n’est plus imbattable comme le soulignait Pedro De La Rosa la semaine dernière. Alors, vrai retour aux affaires de la Scuderia ou simple feu de paille ? Je pencherais plus pour la deuxième option, même si pour le suspense et l’intérêt du championnat on aimerait évidement qu’un autre pilote vienne un peu titiller Sebastian Vettel. Réponse définitive dimanche sur le coup de 16 heures.


La chronique Pitstop, Ferrari et Alonso Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




19 réactions sur cet article Donnez votre avis
arkansis
arkansis :
On verra si je me trompe, mais sachant qu'au niveau règlement du diffuseur soufflé on fait marche arrière, et que RedBull a une très bonne maitrise de cet artifice...
Il y a 101 mois
Dino
Dino :
Personnellement, je pense que Ferrari a fait un vrai pas en avant avec ses nouveautés et qu'elle sera plus proche de Red Bull, mais en effet, le retour en arrière sur la réglementation des échappements, devrait redonner un peu d'air à Red Bull... En performances, la Scuderia est peut-être revenue au niveau de McLaren, voir la devancera peut-être légèrement.
Comme je l'ai dis dans le dernier SAV, il y a d'autres circuits où Ferrari pourra viser la victoire, à commencer par Monza où les Red Bull devraient être en retrait par rapport à leurs rivales, comme l'an dernier.
Il y a 101 mois
Damien BRM
Damien BRM :
"Ferrari, Ferrari outragé ! Ferrari brisé ! Ferrari martyrisé ! mais Ferrari libéré !... libéré par lui-même, libéré par son peuple, avec le concours des armées de Ferrari..."

bref, comme d'hab, Ferrari dominé avant les mois estivaux et comme d'hab, Ferrari lutte pour le titre à la fin de la saison pour le dernier GP

çà ne vous rappelle pas quasi toutes les dernières saisons ?
sauf celle de la victoire de Button (j'en reviens toujours pas)
Il y a 101 mois
Dino
Dino :
On le dit depuis quelques temps, Ferrari est devenu suiveur et c'est très dommage quand on voit leur capacité de réaction... J'avoue que moi-même ils me laissent sur le cul depuis deux Grand Prix parce que je ne croyais pas un redressement possible à ce point !
Il y a 101 mois
jeannot
jeannot :
Dino tu te dis étonné du redressement et épaté ? Ne me dis pas que toi aussi tu es de ces crédules qui n'ont pas compris la manoeuvre..!??
Il y a 101 mois
Dino
Dino :
Et toi des ses partisans de la théorie du complot intergalactique ? Ah, j'oubliais, on parle de Ferrari, ça écorche parfois la gueule de certains de reconnaître qu'il leur arrive - de temps en temps - de bien faire leur boulot !
Il y a 101 mois
Damien BRM
Damien BRM :
+1 dans les partisans du complot !!!

quoique l'année dernière, ils détachaient les pièces de la Redbull de Vettel
hihihi
Il y a 101 mois
jeannot
jeannot :
Il est des présomptions de culpabilité discutables. Il en est d'autres, évidentes. Seulement on a là aucune arme pour pousser les investigations. Mais ça sent à plein nez.

Au fait, en F1, gagner 1 sec en 2 mois ça ne s'appelle pas faire du bon boulot. Ca s'appelle faire une trouvaille intergalactique.
Il y a 101 mois
jeannot
jeannot :
J'entends bien-sûr par "gagner 1 seconde", "réduire le delta de 1 sec". Ils ont bien bossé c'est évident, et la voiture est conforme. Mais le coup est fomenté, c'est l'évidence même.
Il y a 101 mois
Dino
Dino :
Quand y a pas de cadavre, y a pas que crime mais juste un tas de suppositions, ce que toi tu appelles des évidences.

En tout cas je ne me souviens pas que lors du redressement spectaculaire de McLaren il y ait eu autant "d'évidence".

Heureusement pour toi que je ne te juges pas de la même manière, parce qu'il y aurait un sacré faisceau d'évidences ;)
Il y a 101 mois
Gusgus
Gusgus :
Assez des suspicions sur Ferrari !

Il semble que beaucoup ici n'arrivent pas à reconnaître qu'il est parfaitement plausible que Ferrari puisse avoir un rythme de développement supérieur aux autres. Les mêmes oublient que les débuts des saisons 2009, 2010 et 2011 ont présenté les mêmes symptomes : à chaque fois, une écurie a introduit une nouveauté technologique qui a introduit un avantage (double diffuseur, F-Duct, soufflage du diffeuseur), tel que lorsque ces nouveautés apparaissent chez les concurrents, le temps qu'elles soient optimisées, l'écart se réduit mécaniquement. Sans parler des nouveautés introduites chaque années qui prennent du temps à être maîtrisées en l'absence d'essais privés (aéro 2009, KERS, pneus Pirelli, DRS, etc.).

Même en 2009, Raikkonen et la F60 ont été capables de gagner le GP de Belgique (soit dit en passant, si on suit la logique "conspirationniste"', on peut tout aussi être soupçonneux envers Force India qui a tout d'un coup été un position de gagner ce GP, puis qui est retombée dans le ventre mou du peloton ensuite) alors qu'en début de saison, c'était tout simplement un veau. Personne ne semble non plus remarquer que la remontée de McLaren la même année était bien plus fulgurante. En début de saison, ils sont restés bloqués en Q2 un bon moment, résultat, Hamilton a gagné deux courses à la régulière et a été le meilleur performeur sur les 7 derniers GP. Mais là encore on n'a entendu personne se manifester...

Pour 2011, Ferrari n'était qu'à 4-5 dixièmes en Q3 à Valencia, à règlement équivalent à celui du Nurburgring, et vu le peu de développements chez Red Bull, il semble logique que les 150° Italia titillent la boîte de vitesse des RB7. On a bien vu ce weekend que Red Bull est en difficulté en ce moment.

Le fait est que Ferrari tout comme McLaren font partie des trois meilleures équipes du monde et qu'elles sont capables, de par leurs ressources et leur expérience de renverser des situations compliquées.
Il y a 101 mois
jeannot
jeannot :
Il y a le cadavre que tu refuses de voir : on ne remonte pas si vite, c'est une évidence. Bon, puisque tu es un grand spécialiste, tu pourras nous expliquer la prouesse technique. Parce qu'en l'état ton argumentation c'est à 100% du vent.

D'ailleurs tu te sens visé, une autre évidence. Le redressement de McLaren. Tu parles de cette année ? Si oui, explique parce qu'il n'y a pas de commune mesure entre les 2 cas.

'fin bref on aura vraisemblablement jamais la réponse. Et puis après tout, je lis ça et là que la majorité conteste toujours l'affaire des mass-dampers, par exemple. Partant de ce constat je ne devrais plus m'étonner de rien.
Il y a 101 mois
jeannot
jeannot :
GusGus : "Il semble que beaucoup ici n'arrivent pas à reconnaître qu'il est parfaitement plausible que Ferrari puisse avoir un rythme de développement supérieur aux autres."

J'ai aucun mal à le reconnaître. Et ça n'est pas du tout le fond de mon propos.

Ce que personnellement je mets en doute, c'est le pourquoi de cet épisode risible du changement de règlementation, et la place de Ferrari au milieu de tout ça.

Je pense simplement que ça a été magnifiquement orchestré par la FIA, avec l'accord de toutes les parties intéressées (FIA, FOM et bien-sûr Ferrari). Et cette théorie tient tout à fait la route, même si en effet elle ne repose que sur des suspicions. Mais honnêtement, même si Ferrari est capable d'une force de frappe supérieure aux autres (encore que en 2008 c'est Renault qui a le mieux réagi, Gusgus, et en 2009 c'est McLaren, et des exemples il doit y en avoir à la pelle), elle ne peut décemment pas aller si vite.

Pour faire court, je pense que Ferrari a profité de ce mois gratuit en validant d'une part son aéro (qui a toujours été bonne) et en poursuivant le développement, très en retard, du diffuseur/moteur soufflé. Car c'est bien là que Ferrari était à la rue. Ils n'ont d'ailleurs même pas eu honte de s'opposer au retour des moteurs soufflés, preuve qu'ils ne maitrisaient que très mal ce côté-là.

Bref tout ça bien-sûr en sachant que les carto reviendraient car règlementairement parlant Whiting n'avait rien à opposer. Au pire il aurait fallu faire jurisprudence, mais je ne suis pas certain qu'il aurait alors été possible de modifier le règlement en cours de saison.

Autrement dit on a donné du temps à Ferrari, c'est limpide. Et pourquoi l'aurait-on fait ? Inutile de répondre...
Il y a 101 mois
Dino
Dino :
Le problème, c'est que tu mélanges les choses... La question n'est plus de savoir ce que Ferrari a gagné avec la changement de règlementation à Silverstone mais de voir en quoi elle a progressé sur l'ensemble de la saison... Ferrari a déjà montré de nets progrès avant Silverstone, elle a sans aucun doute en partie bénéficié de l'affaire de Silverstone, mais force est de constater qu'en revenant en configuration Valence, la Ferrari est toujours là, donc Silverstone n'était pas qu'un incident de parcours.

Le problème de ta théorie c'est que tu penses qu'il y a une marge de progression normale, prévisible... Dans une progression, il faut tenir compte de la marge de progression mais aussi du point de départ. Le fait est que Red Bull est arrivé avec une RB7 abouti en termes de performances, que McLaren a miraculeusement sauvé les meubles en début de saison avec une voiture pointue mais qui progresse bien. La Ferrari, on le dit depuis le début de saison, a une bonne base, mais manque d'appuis aérodynamique... Depuis Ferrari a revu son aileron arrière, son diffuseur, son fond plat, son aileron avant, elle s'est globalement inspiré de Red Bull dans tout les domaines et donc elle remonte à grands pas là où Red Bull, qui a déjà une voiture très efficace, ne gagne que quelques centièmes ou dixièmes. Ça n'est pas une question de force de frappe mais de marge de progression : toutes les écuries n'ont pas la même marge.

Je n'ai rien contre les théories du complot, j'aime aussi émettre des suppositions en me gardant cependant d'en faire des vérités absolues, mais ce qui m'agace c'est que les théories de complots sont toujours sur Ferrari. Lors des essais hivernaux, la McLaren n'est pas très fringante au point que ses pilotes en perdent le sourire et, tada, à Melbourne, elles sont très performantes : comment ? A la force du travail tout simplement et le rétablissement n'est pas moins spectaculaire que Ferrari d'autant que la Ferrari n'était pas à jeter en début de saison.

Alors après ça ne fait aucun doute que la FIA a voulu déstabiliser Red Bull a Siverstone, mais je ne vois pas pourquoi seule Ferrari en aurait profité.

Mais bon, je me doute que tu trouveras à y redire, tu détiens visiblement la vérité absolue, alors comment nous, pauvres naïfs, qui n'y connaissons rien pourrions nous lutter... Fin de transmission
Il y a 101 mois
jeannot
jeannot :
Mouaip, je relève même pas les trucs qui ne collent pas dans ton discours, je vois que n'importe quel argument allant dans le sens de Ferrari te conviendrait. J'ai pas la prétention de tout savoir, loin de là, mais j'ai des sources et je suis la F1 de près. Si on ne peut pas contrer tes idées sans passer pour un prétentieux de service, il ne faut pas te rendre public Môsieur Dino. Fin de transmission, comme tu dis..
Il y a 101 mois
b.fraikin
b.fraikin :
Et bien elle fait débat ma chronique dites donc. C'est bien c'est aussi fait pour ça ^^

Le seul "complot" qu'il y avait à Silverstone et qui est évident c'est que la FIA via l'imbroglio des diffuseurs soufflés, voulait ralentir Red Bull pour ne pas tuer le championnat. C'est aussi clair que dans cette affaire c'est Ferrari qui a gagné le plus alors que McLaren à l'inverse a perdu pas mal en performance. Maintenant comme le souligne Dino (je pense^^) il y a aussi le travail de l'équipe italienne qui porte ses fruits. C'est ce que j'explique aussi dans ma chronique (même si j'avoue que pour le coup je me suis un rien planté en imaginant que Red Bull serait de nouveau devant (même si d'un peu moins) en Allemagne). Sincèrement dimanche devant ma télé j'ai fait cette réflexion à mon père "Chez Ferrari il faudrait leur dire que la saison ne commence pas à mi-championnat". J'ai l'impression que non seulement Ferrari n'est plus dans le rôle du copié mais du copieur/suiveur mais qu'en plus il lui faut plus de temps que les autres pour comprendre sa voiture. Je pense que Ferrari est entrain de revenir aux affaires même si la meilleure machine reste la Red Bull, que McLaren a retrouvé de la vitesse suite au énième changement de réglementation sur les diffuseurs et c'est tant mieux. La deuxième place d'Alonso prouve que sa victoire en Angleterre n'était pas volée.
Il y a 101 mois
Dino
Dino :
@Jeannot
Ah ça, c'est l'argument classique : je suis fan de Ferrari, donc je défends Ferrari bec et ongle, je ne suis pas ouvert et prétentieux... C'est le meilleur moyen que vous trouvez quand vous êtes à bout d'arguments...

En tout cas, je ne les compte plus les gars qui ont des "sources"...


@b.fraikin
La chose sûre c'est que la fin de saison sera plus animée que le début avec McLaren et Ferrari qui progressent et Red Bull qui marque le pas... Je pense que s'il faut expliquer les progrès des gris et des rouges c'est surtout en partie parce que Red Bull a perdu du temps à cause des échappements soufflés : c'est bien le seul point sur lequel je suis d'accord avec Jeannot !
Il y a 101 mois
Fab007
Fab007 :
Dino a raison : tout le monde sait qu'il n'est plus objectif depuis longtemps, cherchez d'autres arguments **** ! :D

Plus sérieusement, je pense que tu pars un peu loin jeannot. Le fait est que Ferrari a profité d'un changement de règlementation mais aussi ET SURTOUT d'un travail acharné qui ne s'est pas fait dans la douceur (restructuration technique tout de même, ce n'est pas rien) et qui porte aujourd'hui ses fruits. C'est assez rapide, certes, mais il faut voir les moyens mis par Ferrari (Tombazis dit d'ailleurs clairement qu'ils n'ont pas peur d'y mettre des "ressources" même si ça ne servira pas forcément en 2012) et la machine de guerre industrielle qui supporte la Scuderia. Et pas que la Scuderia d'ailleurs.

Comme Dino et Benoit le rappellent, McLaren est dans le même cas de figure et le plus spectaculaire a été de voir cette MP4-26 passer du statut de 5 à 6ème voiture du plateau en sortant des essais hivernaux à celui de potentielle vainqueur de GP à Melbourne. Et ce cas de figure se répète encore vraisemblablement puisque McLaren est de retour après avoir subi un léger contrecoup.

Nous sommes face à des monstres de la F1 qui ne peuvent pas se permettre de passer à côté trop longtemps et qui y mettent les moyens.
Il y a 101 mois
Damien BRM
Damien BRM :
"Nous sommes face à des monstres de la F1 qui ne peuvent pas se permettre de passer à côté trop longtemps et qui y mettent les moyens."
Dommage que Mercedes n'y arrive pas
et Toyota & Honda avant

"Si on ne peut pas contrer tes idées sans passer pour un prétentieux de service, il ne faut pas te rendre public Môsieur Dino."
Pas d'accord avec toi, jeannot
Il y a 101 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.