> > > > Dimanche : McLaren et Hamilton retrouvent le podium avec plaisir

Dimanche : McLaren et Hamilton retrouvent le podium avec plaisir

Lewis Hamilton et Jenson Button n'ont pas vécu une course facile aujourd'hui pour la 700ème de McLaren en F1, les deux pilotes McLaren ont eu de gros problèmes de sous-virage sur leurs monoplaces à cause d'ailerons avant endommagés. Lewis Hamilton a également dû faire face à la pression de Mark Webber pendant une bonne partie de la course, mais le champion du monde 2008 a résisté avec brio aux assauts du pilote australien. Toute l'équipe de Woking espère désormais pouvoir poursuivre sur sa bonne lancée et se battre pour la victoire lors des trois dernières courses de la saison, en Inde, à Abou Dhabi et au Brésil.

© McLaren - Hamilton a retrouvé les joies du podium en Corée© McLaren - Hamilton a retrouvé les joies du podium en Corée

Lewis Hamilton - 2ème
«Cela a été une de mes meilleures courses de la saison. J'avais une telle pression de la part de Mark (Webber) derrière et il aurait été si facile de faire une erreur, bloquer les roues ou sortir large - mais je suis vraiment satisfait de ne pas l'avoir fait. Je pense que savoir faire face à la pression est la marque des champions, et je pense avoir montré cela aujourd'hui lors de la course. Notre monoplace a bien démarré, mais l'avant s'est progressivement dégradé au fil de la course. A la fin, tous les boutons qui pouvaient m'aider étaient ajustés au maximum !»

«Le différentiel et l'aileron avant étaient aussi au maximum possible, et je ne pouvais rien faire de plus. J'abordais les virages en bloquant les roues et pourtant il m'était difficile de tourner - donc je ne pouvais pas conserver beaucoup de vitesse dans les virages, et c'est pour cela que Mark a pu me rattraper. Ce n'est qu'après la course que j'ai vu qu'un débris s'était logé dans mon aileron avant, et c'est probablement cela qui a causé ce sous-virage. C'est un bon résultat pour l'équipe. Les gars n'ont pas fait une seule erreur du week-end, donc nous devrions être fiers aujourd'hui - mais que c'était dur ! J'espère vraiment que nous pourrons poursuivre sur notre dynamique lors des trois prochaines courses. C'est bon d'être de retour.»

Jenson Button - 4ème
«Je ne pense pas que j'aurais pu faire mieux que 4ème aujourd'hui. J'ai eu du mal à faire abstraction du sous-virage tout au long de la course, donc quatrième est vraiment ce que la voiture pouvait faire de mieux aujourd'hui. Dans le premier tour, j'ai freiné au virage 3, mais Felipe (Massa) est venu à l'intérieur et je me suis retrouvé à l'extérieur et j'ai perdu plusieurs places. A la fin du premier tour, j'étais sixième, mais je ne pense pas que ce mauvais premier tour a changé le résultat final. Tout au long de la course, je n'avais pas beaucoup d'adhérence à l'avant. Je n'arrivais pas non plus à être dans la zone pour activer le DRS, donc il était toujours difficile d'essayer de dépasser une monoplace devant lorsque je n'avais pas l'avantage de la vitesse de pointe.»

«J'ai été passé par Nico (Rosberg) après mon premier arrêt lorsqu'il s'est finalement raté à la sortie des stands. La sortie est vraiment inhabituelle : si vous quittez les stands derrière une autre voiture alors vous pourrez probablement passer devant parce que vous avez le bénéfice du DRS au virage 3. Mais Nico a bloqué ses roues à la sortie des stands et il est parti à l'extérieur, donc je l'ai passé, et il a donc franchi la ligne de DRS derrière moi et il a pu utiliser son DRS pour me passer dans la ligne droite. J'ai pu le repasser rapidement et j'ai pu revenir sur la bataille pour la deuxième place entre Lewis et Mark. Mais vers la fin de mon relais, l'avant se dégradait vite : je ne pouvais pas me rapprocher plus dans le dernier secteur. J'ai rajouté plus d'appuis à l'avant lors de mes arrêts, mais j'avais encore beaucoup de sous-virage donc je ne pouvais pas me rapprocher suffisamment de Mark pour utiliser le DRS. Je pense même que je n'ai utilisé le DRS qu'une seule fois en course. Donc, si cela était une mauvaise journée, ce n'est pas si mal finalement !»

Martin Whitmarsh - Directeur de l'écurie McLaren
«Je pense que la course de Lewis aujourd'hui était très inspirée. Il va peut-être le sous-estimer, parce que c'est un perfectionniste et qu'il voulait gagner, mais résister à une telle pression, tour après tour, d'une monoplace plus rapide, était digne des plus grands champions. Sa position à l'arrivée pourrait figurer comme une nouvelle deuxième place pour lui dans les livres d'Histoire, mais, ne faire aucune erreur, c'était fantastique; assurément magnifique et parfaitement jugé. Pour couronner le tout, les données montraient qu'il perdu beaucoup d'appuis sur l'avant. Après la course, nous avons regardé l'aileron avant de Lewis et nous avons vu qu'un trou à l'avant gauche avait été rempli par de la gomme, sans aucun doute à cause des boulettes qui se trouvent à l'extérieur de la trajectoire. En conséquence, il devait donc faire face à beaucoup de sous-virage, ce qui a usé encore plus ses pneumatiques. Dans de telles circonstances, cela a vraiment été une belle course de sa part parce qu'il aurait été facile de perdre des places avec un tel sous-virage et une telle pression.»

«Jenson a aussi fait une très belle course. Sur sa monoplace, nous avons aussi découvert, après la course, qu'il avait eu des dommages - à cause d'une pierre qui a heurté l'aileron avant. Il a donc lui aussi souffert de sous-virage ce qui ne lui a pas permis de pouvoir revenir sur Mark dans le dernier secteur et donc il ne pouvait pas porter d'attaquer dans la zone de DRS et terminer 3ème. Néanmoins, aujourd'hui a montré que nous avions une bonne monoplace. Mais plus important encore, cela a montré que nous avons deux brillants pilotes de course, qui se battent du début de la course jusqu'à la fin, sans jamais abandonner.»

«Leurs courses inspirées aujourd'hui sont un juste retour pour toute l'équipe Vodafone McLaren Mercedes, qui a passé les deux dernières semaines loin de chez eux, de leurs familles et de leurs amis. Alors que nous devons tous reconnaître la réussite de Red Bull Racing qui a décroché le titre constructeurs aujourd'hui, je veux aussi saluer les efforts et les sacrifices consentis par toute notre équipe lors des deux dernières semaines. Cela nous a permis d'inscrire 65 points lors des deux dernières courses - un total qui consolide désormais notre position au championnat constructeurs. Donc, après deux courses fantastiques au Japon et en Corée, je veux adresser un grand merci à toute l'équipe. Il reste encore trois courses à disputer en 2011 - je sais que je parle pour tout le monde si je dis que nous voulons les gagner toutes les trois !»


Bilan, Yeongam et McLaren Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.