> > > > GP Corée : Synthèse des stratégies

GP Corée : Synthèse des stratégies

Après chaque Grand Prix, Fan-F1.com vous propose une analyse graphique des différentes stratégies employées pendant la course, notamment par les prétendants à la victoire.

© GEPA© GEPA

Fraîchement titré, Sebastian Vettel a remporté son dixième Grand Prix cette saison en Corée du sud, après avoir pris la tête de la course au premier virage et utilisé une stratégie d’arrêts aux stands efficace pour conserver son avantage. L’Allemand a désormais la possibilité d’égaler le record de Michael Schumacher de 13 victoires en une saison. Grâce à cette 25ème victoire et à la troisième place de Mark Webber, Red Bull Racing achève le carton plein de cette saison auréolé d’un second titre constructeur consécutif.

Le weekend du Grand Prix de Corée a débuté sur le mouillé vendredi, n’offrant qu’une heure aux équipes pour courir sur le sec le samedi matin et évaluer les performances des pneus slicks Pirelli avec différentes charges de carburant avant les qualifications et la course. Les équipes avaient ainsi encore beaucoup de points d’interrogation au départ de la course, disputée sur le sec : la course inaugurale de l’an dernier avait débuté sous procédure de voiture de sécurité.

Le duo Red Bull Racing opta pour une stratégie inhabituelle durant les qualifications en utilisant exclusivement les pneus super-tendres à flancs rouges, afin de sauvegarder le mélange tendre à flancs jaunes pour la course. A contrario, McLaren et Ferrari faisaient le choix de conserver autant de trains de super-tendres que possible. Tous les pilotes ayant achevé la course se sont arrêtés à deux reprises, à l’exception du duo Sauber Kamui Kobayashi / Sergio Perez, et de la HRT de Vitantonio Liuzzi, passés aux stands à trois reprises suite à des problèmes techniques ou pour des raisons de sécurité dans le cas du Mexicain.

Vettel a cependant utilisé le pneu super-tendre pour ses deux premiers relais, avant de chausser les tendres pour la dernière partie de la course. Il n’eut ainsi pas besoin d’utiliser la totalité de ses allocations pneus pour gagner avec 12 secondes d’avance. Webber termine à la troisième place avec une bataille ayant duré toute la course contre la McLaren de Lewis Hamilton, parti de la pole pour la première fois de la saison. Cette seconde place est la première arrivée sur le podium du Britannique depuis le Grand Prix d’Allemagne qu’il avait remporté. Cinq secondes seulement séparent le second du cinquième à l’arrivée. Jaime Alguersuari (Toro Rosso) égale de son côté la meilleure performance de sa carrière en se classant septième. L’Espagnol a déroulé sa course sur une stratégie à deux arrêts, avec deux premiers relais en super-tendres et un dernier long run en tendres, tout comme Vettel.

Le Grand Prix de Corée était la dernière apparition 2011 des pneus super-tendres à flancs rouges, utilisés également à Monaco, au Canada, en Hongrie et à Singapour. Les trois dernières courses de la saison seront disputées avec les composants tendres, médiums et durs.

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport : « En dépit du fait d’avoir opté pour un choix de pneus audacieux pour cette course et du fait que les équipes avaient peu de données en raison de la pluie de vendredi, nous avons immédiatement vu les supertendres durer plus de 10 tours en début de course avec une pleine charge de carburant, puis les tendres tenir plus de 20 tours. Il est clair que la piste a beaucoup évolué en peu de temps, et nous avons compris dès la première valse d’arrêts aux stands que l’on se dirigeait vers des stratégies à deux arrêts, ce qui est moins que ce que nous avions prévu. Nous vîmes différentes stratégies, mais les pilotes ont gardé un excellent rythme avec les deux composés, balayant les spéculations d’avant Grand Prix selon lesquelles quatre arrêts ou plus seraient nécessaires en raison d’une dégradation trop importante. Vettel a par ailleurs réalisé le meilleur temps au tour dans la dernière boucle avec les pneus tendres. Pour finir, je souhaite féliciter Red Bull Racing pour le titre constructeurs remporté une nouvelle fois au terme de ce qui fut une saison remarquable de leur part. »

[A partir du communiqué officiel Pirelli]


Afin d'avoir une meilleure lecture de ce graphique, vous pouvez utiliser la synthèse tour par tour de la FIA en cliquant ici.


Pirelli, Yeongam et Course Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.