> > > > La loi des audiences

La loi des audiences

Depuis quelques années, la Formule 1 ne fait plus les beaux jours des pays européens, et surtout des chaines de télévision qui retransmettent les Grands Prix. En France, TF1 pourrait bien jeter l’éponge…

© Lat / Quelle diffusion pour les Grand Prix en Europe ?© Lat / Quelle diffusion pour les Grand Prix en Europe ?

Le mal être entre l’Europe et le Formule 1 est sûrement plus profond qu’il n’y parait. A l’avenir, seul quatre ou cinq pays de l’Union Européenne pourraient accueillir des courses sur leurs terres. Il fût pourtant un temps où le vieux continent était le berceau de la course automobile. La Grande Bretagne et la France étaient des pionniers de ce sport et semblaient indéboulonnables.

Aujourd’hui, l’Angleterre a du investir des sommes colossales pour moderniser le circuit de Silverstone et ainsi pérenniser sa présence en Formule 1 pour quelques années supplémentaires. Une place qui était de plus en plus menacé par l’émergence d’autres candidatures plus exotiques.

La France, quant à elle, n’a pas su conserver sa présence, pourtant historique, au sein du calendrier mondial.
Le manque d’investissement des entreprises et sponsors, et donc de financement sérieux, ont fortement décrédibilisé le pays.

Du coup, les chaines de télévision détentrices des droits de retransmission de ces deux pays phares, commencent à trouver la note salée.

Bernie Ecclestone, négociateur principal de ces droits au travers de sa société, la FOM (Formule One Management), a des prétentions financières qui ne sont pas en adéquations avec la baisse flagrante des audiences télévisés actuelles.
En Grande Bretagne, la BBC a longtemps hésité avant de continuer son partenariat avec la Formule 1. La couverture télévisée sera peut être moins importante qu’auparavant pour cette chaine, surtout après l’annonce de la création par Sky d’un canal payant destiné à diffuser les courses.

En France, la situation est moins claire. TF1, diffuseur historique, a déjà commencé à lâcher du lest. Les essais sont diffusés sur la chaine câblée et payante Eurosport, et les qualifications, très tard dans la nuit sur la première chaine.
La baisse fréquente des audiences ont fait dire à Nonce Paolini, directeur de la chaine, que la Formule 1 n’était plus rentable, à la vue des sommes investi.

La TNT (Télévision Numérique Terrestre) pourrait être intéressée, tout comme la chaine payante Canal +, mais Bernie Ecclestone serait contre l’idée de faire débourser les téléspectateurs, non pas par excès de générosité, mais pas simple souci de ne pas perdre trop de public.

Bref, seul un déclic pourrait permettre à la Formule 1 de continuer à être diffusé en France. La présence d’un Grand Prix dans l’hexagone semble hypothétique, même si l’on en saura plus à la mi-décembre, comme nous l’avais confié Stéphane Clair, directeur du circuit Paul Ricard et directement concerné par le sujet.

Par contre, la présence de Charles Pic, et celles éventuelles de Jean-Eric Vergne et Romain Grosjean, pourraient être un vecteur intéressant et important pour un regain d’intérêt du public français envers la Formule 1.


Hors Piste Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




8 réactions sur cet article Donnez votre avis
Buchor
Buchor :
A un moment donné, un cercle vicieux a été entamé et il va être difficile d'en sortir.

Lors de son ouverture plus importante à d'autres pays en dehors de l'Europe, la F1 a vu apparaître des circuits tout neufs qui, pour la plupart, garantissaient des courses d'un ennui mortel. Ces courses n'étant pas en Europe, l'intérêt du public européen a donc chuté pour celles-ci, et les audiences avec. Et plus l'intérêt des européens baissaient, plus Bernie voulait s'ouvrir à d'autres pays et marchés.

Je ne critique en rien l'ouverture vers d'autres pays car cela a eu beaucoup de positif pour la F1, mais je regrette que rien n'ai été fait pour que l'Europe ne soit pas délaissée tel un jouet dont on s'est lassé.
Là dessus, Bernie veut encore réduire le nombre de courses en Europe, se moquant une fois de plus du coeur fidèle du public de la F1. J'ai bien peur qu'il mène la F1 à sa perte en voulant absolument conquérir un nouveau public qui, malheureusement, n'a qu'un intérêt passager pour ce sport et qui s'en lasse (en majorité) rapidement.
Alors, oui, il y a des passionnés qui forme un public fidèle dans ces nouveaux pays. Mais peuvent-ils compenser le public perdu en Europe ?

La FOTA tient à préserver les courses historiques en Europe mais vu dans quel état elle se trouve en ce moment, pourra t-elle vraiment faire face aux volontés de Bernie ?

La FIA a également pour moi une bonne part de responsabilité. En effet, les changements de règlements tous les ans et les règles inutiles voir dommageables pour le sport qu'elle a pu faire durant cette dernière décennie ont rendu nombre de courses moins intéressantes.
Mais sur ce point, on peut noter un mieux dernièrement. La preuve, la saison 2011 a été passionnante malgré la domination de Vettel.
Il y a 91 mois
Jacky Ratzeneberger
Jacky Ratzeneberger :
En fait dans le dernier dimanche F1. Margot Laffite a indiqué que l'année prochaine c'était signé. Ce qui veut dire que Eurosport/TF1 aura toujours la F1.
Il y a 91 mois
Gusgus
Gusgus :
Le contrat de TF1 se termine fin 2012, on le sait. Malbranque l'a confirmé plusieurs fois au cours de la saison sur Twitter.

Au delà, rien n'est sûr à part que Bernie devra s'asseoir sur ses 40 millions d'euros annuels. Ni Canal+ (que ce soit directement ou via Direct 8 ou Direct Star, fraîchement rachetées), ni M6 (ou W9), et encore moins TF1 ne mettront une telle somme sur la table pour avoir "seulement" 2,9 millions de télespectateurs pendant 2 heures sur 20 dimanches (1 millions d'euros par heure de diffusion, rien qu'en droits !), sans compter que beaucoup de GP sont diffusés le matin. Par comparaison, TF1 ne paye que 25 millions d'euros ses soirées Ligue des Champions.

TF1 critique la F1 mais a également une responsabilité dans la baisse des audiences. A force de proposer un produit de qualité décroissante, les téléspectateurs les moins fidèles s'en vont. Il fut un temps où on avait droit à une vraie conclusion au programme (1 ou 2 minutes où Malbranque demande aux autres ce qu'ils ont pensé du GP) alors que là, une fois le podium terminé, c'est la fuite. Et en remontant plus loin, on voyait aussi la conférence de presse du podium. Certes l'absence de constructeurs / pilotes / GP français a aussi été préjudiciable.

Si TF1 trouve la F1 trop chère, j'ai une belle source d'économies à leur proposer : on ne peut que leur conseiller d'en finir avec F1 à la Une qui ne sert strictement à rien par rapport aux moyens déployés (Denis Brogniart, Marion Jollès, les techniciens qui vont avec, leur déplacement et leur hébergement, il y a juste à garder Laurent Dupin pour les interviews des abandons, ou pour les sujets pour le JT) : les interviews sur la grille n'apportent rien vu que les pilotes disent tous la même chose (complétez ou rayez les mentions inutiles : "On part [_]ème, c'est une [bonne | mauvaise] position, [surtout qu' | même si] on est du [bon |mauvais] côté de la piste. On va essayer de prendre un bon départ puis de faire une bonne course), les team manager c'est pareil, et Ecclestone et Jean Todt sont les incarnations les plus criantes de la langue de bois (et encore tout ça, c'est quand Malbranque arrive à traduire ce qui se dit). La place des (rares) sujets sur les news / rumeurs est dans Auto-Moto. La minute technique "de Moncet" (dont il fait seulement la voix off, l'animation et le texte original viennent d'Italie il me semble) est passable mais ferait tâche dans un F1 à la Une qui irait à l'essentiel. La gazette, c'est pour les neuneus.

Resultat, il y a juste à prendre l'antenne à 13h45, avec au programme le résumé des qualifs (pas cher, celui qui est passé le samedi avant le 20h), le tour de la pole pour présenter le circuit, une page de pub si vraiment ils pensent qu'il n'y en a pas assez, et hop, retour à 13h55 pour présenter la grille de départ, puis vogue le navire. Surtout que c'est le format des courses matinales et que ça suffit largement. Le seul mérite de F1 à la Une, c'est qu'indépendamment du contenu, ça permet de patienter jusqu'au départ en faisant monter la sauce...

Pour terminer, sur le Royaume-Uni, l'an prochain, la BBC ne va diffuser que 10 de 20 GP de l'année prochaine en direct, le reste sera dans un résumé diffusé le soir-même dans un format de 90 minutes pour les courses et de 120 minutes pour les autres. Dommage, car la couverture actuelle est vraiment excellente.
Il y a 91 mois
Dino
Dino :
Le SAV de la F1 veut bien se porter acquéreur des droits, mais faudra faire une petite collecte de fonds les amis :)
Il y a 91 mois
Buchor
Buchor :
Je ne vis que pour une chose : voir un GP de F1 avec commentaires audio live du SAV. xD
Il y a 91 mois
jean
jean :
C'est sûr que la présence de Charles Pic, un français, va apporter un petit gain d'intérêt mais comme il est en fond de grille, ce ne sera pas très intéressant. Il faudrait vraiment que Romain Grosjean soit titularisé avec Raikkonen, là il y aurait clairement plus d'intérêt!
Il y a 91 mois
4aplat
4aplat :
Depuis quelques années la diffusion de la F1 s'est degradée ...
Fan de F1, je m'étais abonné a Kiosque pour TOUT voir.. Bernie a abandonné le système, pas assez d'abonnés...
TF1 a raflé l'exclu et depuis, c'est le café d commerce avec un Lafitte qui n'as pas vu une F1 en vrai depuis 25 ans, Moncet qui essaye de justifier son salaire et Malbranque, meme connaisseur, qui fait des commentaires dignes du café du commerce . Je ne parle pas de la pub, omniprésente, qui arrive toujours au mauvais moment !!!
Bref, avec Canalsat j'ai la chance d'avoir RTL TV avec laquelle je zappe pendant la pub de la Une.
Pour les commentaires, j'ai retrouvé mon duo fétiche P. Tambay/ JL Roy aidé d'Antoine Arnaud sur RMC... Eux au moins, ils savent couper pour la pub !!!
Il y a 91 mois
Steve
Steve :
Oui c'est vrai qu'un pilote français bien placé remonterait un peu l'interet des téléspectateurs disons occasionnels.
C'est ce que me demande souvent les gens dans mon entourage qui ne suivent pas vraiment la F1 : "Y a t-il des français qui courent cette année ?? etc..
Bon après, il faut que Bernie réduise un peu ses tarifs sinon bye bye la F1 sur une chaine gratuite.
Il y a 91 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.


+Le SAV de la F1


Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.