> > > > SAV d'Or 2011 que même Nadia Comaneci n'a jamais eu

SAV d'Or 2011 que même Nadia Comaneci n'a jamais eu

Du 25 au 31 décembre 2011, Fan-F1.com vous invite à découvrir le palmarès des SAV d'Or 2011, récompensant les faits marquants de la saison écoulée, présentés, dans la bonne humeur, par l'équipe du SAV de la F1.

© Le SAV de la F1© Le SAV de la F1

Après les délibérations du jury et vos votes, l'heure est venue de découvrir le palmarès 2011 des SAV d'Or, avec cette fois le SAV d’Or 2011 que même Nadia Comaneci n’a jamais eu, récompensant la plus belle figure imposée.

Dans la vie d’un pilote de Formule 1, il y a des moments de joie, de peine, de peur, de plénitude, mais il y a aussi des moments de grâce où le temps suspend son vol, où l’espace d’un instant, ils deviennent plus que de simples pilote ; de véritables artistes. C’est devant de telles performances que l’attribution d’un SAV d’Or devient inéluctable.

Nous le savions pianiste émérite, boxeur de talent et, accessoirement, pilote du dimanche, mais Adrian Sutil nous avait caché sa prédilection naturelle pour la danse classique. Réalisant sur les terres australiennes une valse que même Ludwig van Beethoven n’aurait pas hésité à mettre en musique, Adrian Sutil est tout naturellement présent dans la sélection du jury.

Le 12 avril 1961, Vitaly Petrov n’était même pas au stade de simple embryon quand un certain Youri Gagarine décollait direction l’espace, devenant le premier homme à flirter avec les étoiles. Mais, Gagarine, de son côté, n’était plus qu’à l’état de poussière quand, pratiquement 50 ans plus tard, le 10 avril 2011, Petrov s’envolait à son tour – moins loin, moins haut, moins fort, reconnaissons-le – lors du Grand Prix de Malaisie, faisant de lui un prétendant au SAV d’Or de la figure imposée.

Si Maurice Béjart a longtemps œuvré outre-Quiévrain, le résultat de l’engagement de cet homme de danse en Belgique s’est ressenti cette saison. Véritable ambassadeur du Plat Pays dans les paddocks, Jérôme D’Ambrosio n’a pas manqué de se signaler de brillante manière, élevant l’arrêt au stand en position inversée au rang d’art, en Hongrie. Il figure donc logiquement dans les nominés de cette catégorie.

Enfin, comment ne pas se souvenir du véritable rodéo qu’a offert au monde Kamui Kobayashi, certainement grisé par son public, dans le terrible 130R de Suzuka. Un rattrapage flamboyant qui l’a conduit à être lui aussi soumis à vos votes.

Mais quel pilote mérite, selon vous, sa chance aux barres asymétriques ? Découvrez le lauréat de ce quatrième SAV d'Or du palmarès 2011, présenté par l'équipe du SAV de la F1.


Retrouvez aussi le palmarès complet de cette édition 2011 :
SAV d'Or du départ sur des chapeaux de roues
SAV d'Or du meilleur joueur de bowling
SAV d'Or de la remontée mécanique
SAV d'Or de la course que même le DRS n'a pas pu sauver
SAV d'Or "Mais si, ça passe ! " devait penser Lewis Hamilton
In Memoriam : Ils nous ont quitté en 2011
SAV d'Or des deux andouilles qui animent un podcast sur la F1
SAV d'Or de l'ami qui vous veut du bien
SAV d'Or du pilote qui aurait mieux fait de regarder les courses à la télé
Le SAV d'Or de la course où Vettel n'a pas voulu partager son Kinder Bueno
SAV d'Or du mec qui, apparemment, voulait un SAV d'Or
SAV d'Or du truc auquel on a presque cru


Ce podcast n'est plus disponible.



SAV de la F1 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.