> > > > Le SAV d'Or 2011 du truc auquel on a presque cru

Le SAV d'Or 2011 du truc auquel on a presque cru

Du 25 au 31 décembre 2011, Fan-F1.com vous invite à découvrir le palmarès des SAV d'Or 2011, récompensant les faits marquants de la saison écoulée, présentés, dans la bonne humeur, par l'équipe du SAV de la F1.

© Le SAV de la F1© Le SAV de la F1

Après les délibérations du jury et vos votes, l'heure est venue de découvrir le palmarès 2011 des SAV d'Or, avec le SAV d’Or du truc auquel on a presque cru, récompensant – de façon assez logique - le truc auquel on a presque cru.

Les occasions ont été nombreuses, en cette année 2011, où nous avons eu, nous, passionnés de Formule Un, l’impression d’avoir rêvé ou alors, tel un touriste perdu dans le désert, accablé par la chaleur d’un soleil à son zénith et naturellement assoiffé, d’avoir été victimes d’une hallucination, parfois même collective. Jusqu’au dernier instant, nous y aurons cru mais, finalement, la réalité, souvent froide, brutale et impénétrable nous a été rappelée sans la moindre délicatesse.

Alphonse Le Bon, dans ses Aphorismes du temps présent estime que la « valeur pratique d'une vérité se mesure au degré de croyance qu'elle inspire. » Ainsi, peut-on blâmer ceux qui ont cru qu’un septuple champion du monde, vainqueur de 91 Grand Prix, auteur de 68 pole positions et de 154 podiums, aurait pu accrocher un podium au Grand Prix du Canada ?

Lorsque Lotus Renault Grand Prix signa deux podiums coup sur coup, n’avait-on réellement d’autre choix que de croire que cette ancienne écurie championne du monde avait retrouvé sa grinta d’antan grâce à un système astucieux d’échappements placé à l’avant de la monoplace ?

Même si ce fut un brin naïf de notre part, peut-on nous reprocher d’avoir cru qu’un jour, les écuries se tiennent main dans la main pour gérer la Formule Un pour le bien commun, faisant fi de toutes leurs querelles et ambitions respectives ?

Enfin, faut-il reprocher leur crédulité à ceux qui ont pensé que Red Bull, un simple vendeur de boissons énergétiques, pouvait plier face au savoir faire et à la force de frappe d’écurie historiques de la F1, telles que McLaren ou Ferrari ?

Non ! De tout cela, nous ne devons retenir aucun regret car, comme le disait Dostoïevski : « Vivre sans espoir, c’est cesser de vivre. » Mais qui aura eu raison de croire en ses chances de décrocher ce SAV d’Or ? Découvrez le lauréat de ce douzième trophée du palmarès 2011, présenté par l'équipe du SAV de la F1.


Retrouvez aussi le palmarès complet de cette édition 2011 :
SAV d'Or du départ sur des chapeaux de roues
SAV d'Or du meilleur joueur de bowling
SAV d'Or de la remontée mécanique
SAV d'Or que même Nadia Comaneci n'a jamais eu
SAV d'Or de la course que même le DRS n'a pas pu sauver
SAV d'Or "Mais si, ça passe ! " devait penser Lewis Hamilton
In Memoriam : Ils nous ont quitté en 2011
SAV d'Or des deux andouilles qui animent un podcast sur la F1
SAV d'Or de l'ami qui vous veut du bien
Le SAV d'Or de la course où Vettel n'a pas voulu partager son Kinder Bueno


Ce podcast n'est plus disponible.



SAV de la F1 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.