Ils nous ont quitté en 2011...

Les passionnés de Formule Un que nous sommes ont souvent vécu avec une vision romantique de la mort, le pilote n’étant pas sans rappeler l’antique gladiateur qui entrait dans l’arène convaincu que la mort pouvait le cueillir à chaque instant. La saison 2011 a malheureusement été l’occasion, pour tous, de se rappeler que le sport mécanique est le seul sport où les athlètes côtoient la mort au quotidien, malgré les efforts colossaux accomplis au fil des années.

Mais n’y-a-t-il pas finalement plus belle mort pour un pilote que celle qui a lieu, au crépuscule d’une vie bien remplie, alors qu’il a échappé aux vicissitudes d’un sport parfois si cruel ?

Léo Campion, chansonnier de son état assurait que la mort était une « occasion posthume de faire parler de soi » : c’est avec cet esprit que, depuis trois ans désormais, le Service Après-Vente de la F1 rend hommage, à sa manière, aux hommes qui nous ont quitté durant la saison, que ce soit sous le feux des projecteurs d’un sport aujourd’hui médiatisé, ou au terme d’une vie bien remplie, mort de vieillesse ou de maladie.

Mais malgré tout, et parce que « the show must go on », la vie continue et le grand cirque de la F1 assure toujours, saison après saison, son traditionnel tour de piste. L’occasion aussi, pour le SAV de la F1, de rendre hommage à ceux qui ont ajouté un peu plus de piment encore à ce sport que nous chérissons tant, un sport qui, bien que parfois tragique, nous fait toujours autant vibrer, sourire et parfois même rire.

Parce qu'il n'y a pas de cérémonie sans moment de souvenir, le SAV de la F1 se souvient...

Publiée le 28 Décembre 2011 à 12h43





Red-Bull fête son titre à domicile, à Milton Keynes Discussion Alguersuari-Marko en Corée du Sud








Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.