Les dernières informations officielles sur l'état de santé de Jules Bianchi
> > > > La Virgin MVR-02 n'était pas si mauvaise selon Pat Symonds

La Virgin MVR-02 n'était pas si mauvaise selon Pat Symonds

Le conseiller technique de l’écurie russe estime que la voiture de 2011 n’aurait pas valu le fond de peloton sans des lacunes aérodynamiques et juge la présence de Timo Glock essentielle pour la progression de Marussia.

© Virgin© Virgin

Après avoir indiqué à Autosprint que la future Marussia ne verrait le jour qu’à l’occasion des essais de Barcelone, Pat Symonds, consultant de l’écurie via sa société Neutrino Dynamics - et officieusement considéré comme le directeur technique de l’écurie russe – revient sur les forces et faiblesses de la MVR-02 qui n’a pas permis à l’écurie Marussia – ex-Virgin – de faire, en 2011, le pas en avant tant attendu, après une saison 2010 de découverte de la F1 : « Je pense qu’il serait juste de dire que nous analysons beaucoup la concurrence ainsi que là où nous nous situons, et je pense que, mécaniquement, la voiture valait bien plus que le fond du peloton. »

Selon le technicien britannique, malheureusement rendu célèbre lors du crashgate de Singapour, la monoplace de 2011 était principalement pénalisée par son aérodynamique : « La performance dans les virages lents était beaucoup plus proche de la norme que dans les virages rapides. La voiture répondait plutôt bien aux modifications, elle utilisait les pneus relativement bien, ce n’était pas une voiture difficile à conduire, alors je pense que notre performance à faible vitesse était raisonnablement bonne. [Par contre] la performance à haute vitesse n’était pas bonne et donc, bien sûr, vous regardez du côté aérodynamique. […] La majeure partie de la performance d’une voiture, aujourd’hui, dépend de l’aérodynamique, c’est ce domaine qui nous faisait défaut et c’est ce qui nous a relégués à l’arrière. »

Distancée par Team Lotus – Caterham désormais - et chahuté par HRT, Marussia doit progresser en 2012 et Pat Symonds estime que la présence de Timo Glock, pour la troisième année consécutive, apporte la stabilité nécessaire au bon fonctionnement de l’écurie, alors que sa principale rivale – HRT – devrait une nouvelle fois faire valser ses pilotes : « Timo est bon. Il est très communicatif et ne lâche rien. C’est un bon repère pour l’équipe. Je suis très, très heureux de le compter parmi nous. Je pense que lorsque vous essayez de développer une voiture et une écurie, si vous n’avez pas un pilote de référence, une certaine continuité, ça peut devenir très difficile. »


Marussia, Symonds Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




3 réactions sur cet article Donnez votre avis
fredoriking
fredoriking :
Ouai donc elle ne méritait guère mieux que le fond de peloton. Il développe pour pas grand chose.
Il y a 34 mois
Ecclesiaste
Ecclesiaste :
Ce qui est dommage, c'est que la voiture se démarquait des autres dans sa conception aérodynamique en n'utilisant aucune soufflerie, et que finalement, c'est ce qui lui a couté son efficacité... 2 ans de "perdu" :/
Il y a 34 mois
fredoriking
fredoriking :
En même temps on traite de problèmes de mécaniques des fluides complexes et en dépit du fait que les diverses modélisations se perfectionnent , elles ne suffisent pas. Le fait de passer par de la CFD uniquement c'est plutôt le signe d'un manque de fond que d'une volonté de singularité de leur part. Or de nos jours , l'aéro a une place toute particulière dans les performances. Donc venir dire on a bonne méca mais une aéro nulle ça laisse présager au mieux d'une voiture moyen-nulle. Enfin , faut bien qu'ils communiquent de façon rassurante...
Il y a 34 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus d'un an. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Copyright © 2007 - 2014 MotorsInside.com Mentions légales Contactez-nous À propos
Haut du site Faire un don

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.