> > > > Caterham lève officiellement le voile sur la CT01

Caterham lève officiellement le voile sur la CT01

Mike Gayscone revient sur la conception de la CT01, les nouveautés et les ambitions que peut potentiellement avoir Caterham pour cette saison 2012.

© Caterham© Caterham

Après avoir été contrainte de dévoiler un premier aperçu de sa monoplace, hier, Caterham lève officiellement le voile sur sa CT01 et les ambitions qui seront celle de l’écurie en 2012 : « Durant la trêve hivernale, nous nous sommes concentrés sur un certain nombre d’éléments clés du développement de la voiture de cette année, notamment en travaillant beaucoup sur l’optimisation de la soufflerie » indique Mike Gascoyne, officier technique en chef de l’écurie malaisienne. « Nous avons pris en considération les changements apportés à la réglementation technique cette année, principalement autour du museau et sur les crash-tests que nous devons passer. Le règlement impose désormais que la voiture doit être homologuée avant les premiers essais, ce qui oblige à procéder à toutes les démarches d’homologation de 4 à 6 semaines avant les premiers essais. De ce point de vue, nous avons accompli notre programme de développement avec succès, nôtre voiture était complètement homologuée avant Noel et, en fait, je pense même que nous avons été la première écurie à passer tous les tests. »

Cependant, pour l’ingénieur britannique, l’élément clé de la conception de la première Formule Un à porter les couleurs de Caterham, réside dans la stabilité technique qui entoure désormais l’écurie : « Le design de la voiture a évolué depuis début 2011. C’est la première année où nous bénéficions d’une véritable stabilité d’un point de vue technique et, en gardant le moteur Renault et la boite de vitesse de Red Bull, nous savons exactement à quoi nous attendre avec ce que nous travaillons. Jusqu’à maintenant, chaque année, nous n’avions pas la même équipe de designers mais aussi une boite de vitesse et un bloc moteur différents. Désormais, nous avons une équipe technique stable sous la direction de notre directeur technique, Mark Smith, et cela signifie que nous pouvons faire de plus grands pas en avant dans le détail du design, et ça a fait ses preuves dans le processus d’homologation. La construction de la voiture s’est passée sans problème. Elle sera complètement prête pour les premiers essais, à Jerez, le 7 février prochain. En termes de développement aérodynamique, nous avons poursuivi notre programme en Italie mais nous l’avons renforcé avec un programme de développement dans la soufflerie de Williams, ce qui a considérablement augmenté nos ressources. Tout cela me laisse à penser que nous serons en mesure d’avoir une meilleure voiture, plus compétitive, et nous avons hâte de la voiture en piste, de commencer les essais avec et de confirmer ce que nous indiquent les chiffres. »

Mike Gascoyne indique par la suite que le développement aérodynamique a été le principal levier de développement de la CT01, alors que l’abolition des diffuseurs soufflés pourrait permettre de rééquilibrer les performances sur l’ensemble du peloton : « L’aérodynamique est toujours le principal secteur de performance et d’améliorations. L’année dernière, il s’agissait essentiellement du diffuseur soufflé avec lequel nous étions en difficultés parce que nous ne l’avions pas en 2010, ce qui signifie que nous avions toujours un train de retard sur nos rivaux en 2011. Le fait qu’ils soient interdits cette saison joue certainement en notre faveur. Les autres écuries ont eu tellement de temps pour le développer qu’ils étaient capables d’en tirer davantage profit que nous, ce qui réduisait quelque peu la compétition en termes de développements techniques. Mais vraiment, l’aérodynamique reste un des principaux aspects du développement et c’est pourquoi nous y avons consacré plus de ressources. »

Changement le plus notable – et le plus commenté depuis la diffusion des premiers clichés – le museau d'ornithorynque de la CT01, jugé inesthétique par nombre d’observateurs, pourrait cependant être la norme, en 2012, selon Mike Gascoyne : « La réglementation a changé pour limiter la hauteur du museau […]. Le défi c’est que l’on veut toujours avoir le châssis le plus haut possible afin de permettre au flux d’air de passer sous la voiture, et ce que vous voyez sur la CT01 en est la réponse. Comme nous sommes les premiers à présenter notre voiture, ça attise évidemment le débat, mais à cause de la règlementation de 2012, je pense que vous verrez sans doute ce genre de nez sur la plupart des monoplaces. »

Après avoir été privée du fameux système de récupération d’énergie cinétique au freinage pendant ses deux premières saisons en Formule Un, Caterham abordera 2012 enfin à armes égales avec la plupart des écuries : « Ce n’est pas un secret que nous aurons le KERS cette année. Vers la fin de saison dernière, son absence a commencé à nous affecter dans notre lutte avec le milieu de peloton. Ça nous a pénalisés en qualifications et dans notre position de course. Lors de la dernière course, en 2011, Heïkki a fait un bon départ et gagné quelques positions, mais les a ensuite perdu du fait de ne pas avoir eu de KERS. Disposer du KERS sur notre voiture 2012 est un autre pas en avant positif pour nous. Nous avons réalisé notre meilleure qualification, par rapport aux voitures qui nous devançaient, au Brésil, et avec le KERS nous aurions même pu en devancer certains. Alors, une nouvelle fois, nous avons de bonnes raisons d’être positifs pour 2012. »

L’objectif pour l’écurie malaisienne sera donc tout naturellement d’accrocher ses premiers points en 2012, même si Mike Gascoyne attend avant toute chose le verdict de la piste pour juger du potentiel réel de la CT01 : « Je pense que nous devons attendre de voir la voiture sur la piste et quels sont les retours après les premiers essais. Pour le moment, nous ne pouvons travailler que sur des chiffres et des données de simulation. Cependant, chaque écurie veut progresser sur la grille et nous ne sommes pas différents. Nous avons terminé dixièmes les deux derniers championnats, ce qui était notre objectif principal, mais, désormais, je pense qu’il est temps d’aller un peu plus vers l’avant. Nous verrons bien ce qui arrivera lorsque nous serons en piste. »


Photos Présentation de la Caterham CT01

Photo 417224_10150648861753465_292309963464_11261494_847588959_n-1024.jpg
Photo 421469_10150648861778465_292309963464_11261495_1487207060_n-1024.jpg
Photo 426592_10150648861798465_292309963464_11261496_2132985419_n-1024.jpg
Photo 6765303251_ce77a3050a_b-1024.jpg
Photo 6765316253_52fb5e3eb3_b-1024.jpg
Photo 6765318969_d1fd44de8b_b-1024.jpg
Photo 6765319231_6f34ff06af_b-1024.jpg
Photo 6915370983_ab2205951f_o-1024.jpg
 


Lancement, Caterham Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




5 réactions sur cet article Donnez votre avis
Fab007
Fab007 :
Une voiture qui a de l'allure et une équipe qui a une ambition mesurée, j'ai vraiment hâte de la voir en action cette saison.
Il y a 98 mois
b.fraikin
b.fraikin :
Des 3 nouvelles équipes de 2010 c'est celle qui m'a toujours donné l'impression du plus grand sérieux. Je pense que son approche est la bonne pour une jeune équipe et j'espère qu'elle sera en mesure de se battre pour des points de temps en temps ce sera la prochaine étape logique et puis plus on est de fous plus on rit c'est bien connu ;)
Il y a 98 mois
arkansis
arkansis :
Le train arrière semble très dégagé pour optimiser l'écoulement des flux comme sur la RB7. Dommage que les photos ne permettent pas de voir en détail le diffuseur, mais d'un coté vu la pièce maitresse qu'elle représente, ça se comprend !

Je souhaite le meilleur pour cette sympathique et ambitieuse (petite) équipe.
Il y a 98 mois
Steve
Steve :
Cette équipe bénéficie d'un bon capital sympathie !
Il y a 98 mois
arkansis
arkansis :
Ce qui explique l'état d'esprit d'Heikki ! Tout le monde y croit et c'est justement comme cela qu'on avance dans le bon sens.
Il y a 98 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.