> > > > Grosjean n'est pas choqué que Raikkonen soit privilégié

Grosjean n'est pas choqué que Raikkonen soit privilégié

Romain Grosjean a confié qu'il n'avait aucun problème à voir Kimi Raikkonen débuter les essais au volant de la E20. Le français a aussi confié que l'entente avec son coéquipier était bonne.

© LAT/Lotus© LAT/Lotus

Romain Grosjean retrouve la Formule 1 cette saison au sein de l'écurie Lotus F1. Comme en 2009, lors de ses débuts, il sera associé à un champion du monde, exit Fernando Alonso, c'est aux côtés de Kimi Raikkonen qu'il débute une nouvelle carrière en F1.

Le champion GP2 2011 s'est montré ravi de l'arrivée du pilote finlandais au sein de l'équipe d'Enstone. Il a d'ailleurs de bonnes relations avec lui.

«Son arrivée chez Lotus est une bonne chose, c’est un peu comme un boost pour l’équipe, et ça se passe très bien entre nous,» a confié Romain Grosjean, cité par le quotidien suisse Le Matin.

Raikkonen a eu le privilège de tester le premier la Lotus E20 avant Jerez et c'est également lui qui débute les essais de pré-saison. Mais le fait que Raikkonen soit quelque peu favorisé ne dérange pas Grosjean outre mesure.

«Ça ne me choque pas qu’il commence les essais, pour des raisons de marketing. Il a été champion du monde et il n’aura pas besoin d’un temps d’adaptation pour être de nouveau dans le coup.»

Grosjean a confié que l'objectif commun des deux hommes étaient de faire avancer l'équipe et de la porter le plus haut possible. Les états d'âme pourraient donc être mis de côté.

«Avec Kimi, on veut tout faire pour que Lotus soit le mieux placé possible sur la grille et je n’ai pas l’intention de m’éparpiller sur des sujets que je ne peux pas contrôler. »

Le pilote français sait que la critique peut être facile et il était d'ailleurs revenu sur ce point lors de la présentation de la E20, affirmant que ses détracteurs l'avaient rendu «plus fort».

«Tout ce que je souhaite dire aux gens qui n'ont pas cru en moi c'est 'merci'. Merci de m'avoir rendu plus fort, ce qui m'a aidé à revenir en Formle 1. Chaque expérience peut être tournée de manière positive si vous en ressortez plus fort. Ma première saison en F1 n'a pas été facile, mais désormais je suis mieux préparé.»

En 2009 au sein de l'écurie Renault F1, l'apprentissage avait été difficile, d'autant plus qu'il était arrivé en cours de saison pour remplacer Nelson Piquet Jr. Il reconnaît ne pas avoir toujours bien géré les choses mais cette expérience lui a permis de grandir, de mûrir et d'apprendre.

«En 2009, j'ai fait quelques erreurs - j'étais face à Alonso, qui était plus rapide, et je n'ai pas tout fait correctement. Pour être honnête cela a tout de même été très utile, et je suis meilleur aujourd'hui que je ne l'étais (à l'époque). Je vis mon rêve, il n'y a nulle part ailleurs où je souhaite être et je suis fier d'avoir pu avoir de nouveau cette chance,» a ajouté Grosjean


Lotus F1 Team, Grosjean et Raikkonen Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus d'un an. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Copyright © 2007 - 2014 MotorsInside.com Mentions légales Contactez-nous À propos
Haut du site Faire un don

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.