> > > > Jarno Trulli ne se sent pas menacé par Van der Garde

Jarno Trulli ne se sent pas menacé par Van der Garde

Alors que Giedo van der Garde a découvert la CT01 avant Jarno Trulli, l'italien assure de nouveau qu'il a un contrat pour 2012 même s'il n'arrive guère à cacher que sa place reste fragile face à la situation économique actuelle et aux atouts financiers de certains pilotes, aujourd'hui sur le banc de touche.

© LAT© LAT

Bien que, depuis l’officialisation de Narain Karthikeyan chez HRT, il y a dix jours, le plateau 2012 du championnat du monde de Formule Un affiche complet, les rumeurs entourant le baquet de Jarno Trulli chez Caterham continuent leurs cours, grossies lors des essais de Jerez par la présence de Giedo van der Garde, fortuné troisième pilote de l’écurie malaisienne, qui a pu découvrir la nouvelle CT01 avant le vétéran italien qui, tout comme le Néerlandais, n’a bénéficié que d’une seule journée de roulage contre deux pour l’autre pilote titulaire de l’écurie, Heïkki Kovalainen : « A la dernière minute, ils ont signé Van der Garde et il était important pour l’écurie de donner un peu d’expérience à leur troisième pilote, ce pourquoi ils l’ont laissés conduire. Il a fait du relativement bon travail en termes de kilomètres parcourus et, à partir de là, nous allons commencer à programmer les prochains essais parce que j’étais prévu pour piloter au début. »

Contraint depuis plusieurs mois de rappeler, à de multiples reprises, qu’il dispose d’un contrat le liant à Caterham pour 2012, le pilote italien indique, à nouveau, à Autosport qu’il est sûr de rouler cette saison, même s’il comprend les tentations que pourraient avoir certaines écuries de céder aux sirènes de l’argent : « Je comprends la position de certaines équipes et que, malheureusement, nous traversons une période très difficile économiquement, à travers le monde, et qu’il y a donc certaines équipes qui connaissent des difficultés. Je ne connais pas leur situation réelle mais je sais qu’elles doivent trouver des sponsors et des pilotes payants, donc, pour le moment, tout ce que je peux dire c’est que je suis sous contrat avec l’équipe et que je ferai les essais. »

Les propos de l’Italien ne lèvent donc pas complètement les doutes et Jarno Trulli lui-même se contente finalement de se fier au fait que, pour l’heure, personne ne lui a tenu de discours contraire au sein de son écurie : « Si quelque chose de différent arrive, j’espère que quelqu’un de l’équipe viendra me voir et m’en parlera le plus tôt possible, mais jusqu’à maintenant, nous n’en avons jamais discuté durant cette intersaison. »

La menace Van der Garde plane cependant toujours au-dessus de la tête du natif de Pescara, après celle agitée par Vitaly Petrov ces dernières semaines. En effet, dans un entretien accordé à Auto Hebdo, le néerlandais confiait espérer avoir d’autres opportunités de rouler avec la CT01 d’ici Melbourne : « Ça n'a pas été facile d'exploiter au maximum les nouveaux pneus et les freins, ce sera mieux la prochaine fois. L'équipe est heureuse de mes performances. J'espère faire une autre journée d'essais avant le début de la saison. »


Trulli, Caterham Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.