> > > > La vitesse dans les stands réduite à 60 km/h, même en course ?

La vitesse dans les stands réduite à 60 km/h, même en course ?

La FIA aurait décidé de réduire la vitesse dans les stands à partir de la saison 2012.

© Force India / Les monoplaces rouleront moins vite dans les stands en 2012© Force India / Les monoplaces rouleront moins vite dans les stands en 2012

L’article 30 alinéa 12 du règlement sportif de la Formule Un 2012, indique que la vitesse dans les stands est limitée à 60 km/h lors des essais libres mais qu’elle est fixée à 100 km/h lors des qualifications et de la course, sauf recommandations contraires du délégué à la sécurité de la FIA, présent sur les Grand Prix.

Cependant, selon le magazine italien Autosprint, « la FIA, et en particulier Jean Todt, faisant une comparaison entre les règlements sportifs des autres catégories, seraient arrivés à la conclusion que la vitesse autorisée actuellement pendant les Grand Prix, dans l’allée des stands, lors des changements de pneus, serait trop élevée et donc dangereuse ». Par conséquent, les instances dirigeantes envisageraient d’imposer une vitesse maximale de 60km/h dans les stands même en qualifications et en course, comme ce peut être le cas lors des épreuves de Le Mans Series ou de NASCAR.

Outre la sécurité, une telle modification du règlement pourrait avoir des conséquences importantes sur les stratégies de course des écuries, surtout avec la recrudescence des arrêts aux stands, constatée depuis la saison dernière. La vitesse étant réduite de près de moitié dans les stands, l’arrêt n’en serait alors que plus pénalisant et pourrait ainsi pousser certains pilotes à allonger leurs relais afin de s’économiser un passage dans la pitlane pour changer de gommes.

Pour mémoire, en cas de dépassement de la vitesse maximale autorisée dans les stands, les pilotes se voient infliger une amende de 200€ par km/h au-dessus de la vitesse autorisée, que ce soit en essais libres ou en qualifications, alors qu’en course, les commissaires sportifs peuvent infliger aux pilotes contrevenants, un passage obligatoire par la voie des stands, plus communément appelé ‘’drive through’’.

Une décision qui, à n’en pas douter, ravirait cependant les nombreux invités des loges VIP présents à chaque Grand Prix, puisqu’ils disposeront ainsi de davantage de temps pour admirer les belles mécaniques en action.


Règlement, Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




4 réactions sur cet article Donnez votre avis
surboumpour4roues
surboumpour4roues :
.......incroyable a 3 semaines du premier GP !!!!!, cela remet en question la conception même des pneus , bravo Todt.
Il y a 98 mois
Dino
Dino :
Je ne vois pas en quoi cela remettrait en cause la conception des pneus ? Les Pirelli devraient supporter les terribles contraintes qu'imposent de rouler à 60km/h
Il y a 98 mois
surboumpour4roues
surboumpour4roues :
........non , les arrêts sont plus longs en temps cause réduction de vitesse stand, les pilotes resteront plus longtemps en piste dans le but de l'économie d'un pit-stop avec le risque de finir avec des pneus usés au delà du calibrage initial , il faut revoir la programmation endurance pneus et cela a 3 semaines....
Il y a 98 mois
Dino
Dino :
Dans ce cas, ça ne remet pas en cause les pneus mais les stratégies des écuries : rien ne les oblige à rester en piste ! C'est un risque qu'ils doivent calculer.
Il y a 98 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.