> > > > Pirelli affrète 360 trains de pneus à Barcelone

Pirelli affrète 360 trains de pneus à Barcelone

Pour la deuxième séance d’essais privés de Barcelone, Pirelli amènera 114 trains de pneus mediums à Barcelone, ainsi que 94 trains de tendres, 69 de durs, et 38 de super-tendres. En cas de pluie, 31 trains d’intermédiaires et 14 de pluies sont prêts à entrer en action.

© Pirelli© Pirelli

A quelques semaines du coup d’envoi de la saison de Formule 1, en Australie, les équipes ont une dernière occasion de tester les pneumatiques 2012 lors de quatre journées d’essais sur le circuit de Barcelone prévues du 1er au 4 mars.

Il s’agit là de la dernière opportunité pour chacun de finaliser leur package avant la première course, faisant de l’évènement un point crucial de la saison. L’un des enjeux immédiats pour les équipes sera de comprendre exactement comment les pneus Pirelli se comportent avec les monoplaces. A plus long terme, les développements en continu de la Formule 1 impliquent que les monoplaces évolueront considérablement tout au long de la saison. La monoplace la plus rapide en Australie ne sera pas nécessairement celle que l’on retrouvera en pole en fin de saison, chaque équipe pouvant afficher jusqu’à près de deux secondes d’écart au tour sur l’ensemble des circuits de la saison. L’un des objectifs de Pirelli sera donc de suivre cet important rythme de développement.

Les nouvelles introductions, comme les ailerons avant, auront un impact important sur le comportement des monoplaces, en raison des forces agissant sur ceux-ci et dans de nombreux autres domaines. Il convient donc de rappeler l’importance des essais pneumatiques en prenant en compte de nombreux paramètres sur lesquels se concentrer à Barcelone. La majorité des équipes travaille désormais avec les châssis 2012 définitifs, et il sera important de comprendre comment les dernières modifications apportées se comportent avec les pneus.

Les équipes n’aiment cependant pas dévoiler tout leur potentiel durant les essais hivernaux, particulièrement concernant la stratégie pneumatique, et dissimulent autant que possible leur réel niveau de compétitivité à la concurrence. Avec huit pilotes différents ayant occupé la tête de la feuille des temps lors des huit dernières journées de tests de Jerez et Barcelone, il demeure extrêmement difficile de tirer la moindre conclusion.

Les teams ont complété plus de 32.000 km d’essais à ce jour avec les nouveaux composés Pirelli. Tous ont déjà été utilisés, à l’exception des pneus Cinturato intermédiaires, à flancs verts, et pluies, à flancs bleus.

Une nouvelle fois, le pneu P Zero Blanc (medium) est le choix le plus populaire auprès des équipes pour ces tests, étant désigné pour les trois premiers Grand Prix de la saison - aux côtés du P Zero Jaune (tendre) en Australie et en Chine, ainsi que du P Zero Argent (dur) pour la Malaisie. Pirelli amènera 114 trains de pneus mediums à Barcelone, ainsi que 94 trains de tendres, 69 de durs, et 38 de super-tendres. En cas de pluie, 31 trains d’intermédiaires et 14 de pluies sont prêts à entrer en action.

Il y aura donc un total de 360 trains de pneus disponibles pour ces derniers essais, à ajouter aux 181 déjà utilisés lors des premiers tests de Jerez, et les 257 de Barcelone, la semaine dernière. Chaque équipe a le droit d’utiliser 100 trains par monoplace et par saison pour les tests, soit 1.200 trains pour l’ensemble de la grille sur la saison. Avec encore deux séances de tests à venir (cette semaine à Barcelone, puis au Mugello en mai), les équipes ont déjà utilisé 438 trains au total, mais toutes les monoplaces des écuries n’ont pas encore pris la piste.

Les équipes seront également autorisées à chausser des trains non-utilisés ayant été montés pour les tests précédents. Le nombre de trains disponibles dans chaque team est donc plus important que les chiffres pré-mentionnés. On trouve ainsi dans les semi-remorques de nombreuses équipes une moyenne de trois trains de gommes intermédiaires et pluie, soit 36 trains de chaque composé au total.

Barcelone est le meilleur endroit pour tester de nouveaux pneumatiques en raison de la variété de vitesses de passage et de courbes du tracé long de 4,655 km. Les équipes disposent également d’une importante quantité de données, accumulées au fil des années sur le tracé du Circuit de Catalunya. Les équipes ont déjà travaillé sur les développements aérodynamiques, et l’attention devrait se porter cette semaine sur les simulations de course et les stratégies en vue des Grand Prix.

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport : « Nous devrions voir les équipes tester les pneus qui seront utilisés durant les trois prochains Grand Prix, avec un accent porté sur la préparation de ceux-ci, plus que sur le développement des monoplaces. Une nouvelle fois sur le Circuit de Catalunya, nous avons mis à disposition la gamme complète de pneumatiques, pensés spécifiquement pour répondre aux règlementations 2012. Nous avons réuni énormément de données et reçu des retours très positifs de la part des pilotes, et cette semaine devrait nous permettre de valider nos trouvailles et de continuer à accumuler des données très importantes pour la saison à venir ».

[A partir du communiqué officiel publié par Pirelli]


Pirelli, Essais Prives et Barcelona Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.