> > > > Sauber entame sa 20ème saison avec de l'ambition

Sauber entame sa 20ème saison avec de l'ambition

L'écurie Sauber participe cette année à sa 20ème saison de Formule 1 et toute l'écurie suisse espère pouvoir progresser cette année. Son objectif principal est de terminer les courses régulièrement dans le top 10 et ce sera la mission des deux pilotes, Kamui Kobayashi et Sergio Perez, dès le premier Grand Prix de la saison à Melbourne le week-end prochain.

© Sauber - L'écurie suisse a hâte que la saison débute© Sauber - L'écurie suisse a hâte que la saison débute

L'écurie Sauber entame sa 20ème année en Formule 1 cette saison mais Peter Sauber estime que la routine ne fait pas partie du quotidien de l'écurie suisse : « Vous pourriez vous attendre à ce que la première course de la saison fasse partie de la routine désormais, mais ce n'est absolument pas le cas. J'ai même le sentiment que l'excitation cette année est spéciale. Les essais de pré-saison ont laissé l'impression que la compétition sera encore plus serrée qu'avant. Apparemment, les équipes du milieu de peloton ont réduit l'écart avec les grandes équipes.»

Sauber a également confié que son équipe s'était fixée des objectifs ambitieux pour cette nouvelle saison, malgré deux années plutôt en dents de scie en 2010 et 2011 : «Je suis ravi des progrès réalisés durant ces essais et je pense que nous sommes bien préparés. Nous devons l'être car nous nous sommes fixés des objectifs élevés pour 2012. Nous voulons inscrire des points de manière régulière et améliorer de manière significative notre position au championnat constructeurs. Nous sommes conscients que cela semble très ambitieux, mais nous y travaillons.»

L'écurie suisse veut continuer à grandir et c'est exactement ce que souhaitent les deux pilotes alignés en 2012 - Kamui Kobayashi et Sergio Perez qui roulaient déjà pour Sauber en 2011. Kobayashi va entamer sa troisième saison avec l'écurie suisse et il espère être plus régulièrement dans les points : «J'attends avec impatience ce qui sera ma troisième saison en Formule 1, et également ma troisième saison avec l'écurie Sauber F1. Nous avons réalisé des essais de pré-saison prometteurs avec la C31 et la monoplace semble bonne. Cela ajouté à l'expérience que j'ai acquise l'année dernière, me rend très confiant. Pour moi, l'objectif principal est d'être plus constant cette année. En 2012, nous avions eu un début de saison difficile et nous étions revenus dans la deuxième moitié. En 2011, cela a été l'inverse - nous avions bien débuté mais nous avons souffert par la suite. Si nous pouvons constamment être au top de notre potentiel, nous pourrons inscrire des points plus régulièrement. Nous devons le faire. Personnellement, je me suis beaucoup entraîné cet hiver et je suis bien préparé en conséquence.»

Le pilote japonais est ravi de retourner à Melbourne car il adore l'atmosphère du tracé australien : «Melbourne est un bel endroit pour débuter la saison parce que les gens adorent la course automobile et la Formule 1. La ville est très vivante, et dès vous que arrivez là-bas, l'ambiance vous parle : Super, nous y sommes de nouveau, c'est le moment de commencer ! Le circuit d'Albert Park en lui-même a un tracé intéressant. Le fait que ce ne soit pas un circuit de course permanent et qu'il soit très glissant au début du week-end, ne rend pas le travail de réglage de la monoplace facile pour ce premier Grand Prix, mais s'adapter à l'amélioration constante du niveau d'adhérence est un défi pour tout le monde.»

Comme son coéquipier, Sergio Perez a hâte de reprendre la compétition. Le pilote mexicain entame sa deuxième saison en F1 et il connaît donc les circuits, ce qui devrait lui permettre de plus se concentrer sur son style de pilotage afin d'être plus performant et plus rapide en piste : «J'ai vraiment hâte de pouvoir courir de nouveau. Mon ressentiment pour cette saison sont plutôt différents de ceux de l'année dernière lorsque tout était nouveau pour moi. Désormais, avec une saison de F1 derrière moi, je me sens physiquement et mentalement capable de bien faire mon travail. Un an d'expérience ce n'est pas énorme, mais au moins cela me permet de plus me concentrer sur la performance que l'année dernière. J'ai pu m'habituer à beaucoup de choses auxquelles vous devez faire face en tant que pilote de Formule 1. Cela passe par les procédures et la communication au sein de l'équipe, mais cela inclut également un équilibre dans ma vie personnelle avec tous ces voyages.»

Perez ne se fixe pas vraiment d'objectifs pour cette nouvelle saison de F1, il veut se donner à 100% à chaque instant. En ce qui concerne la première course de la saison, le pilote mexicain ne sait pas trop à quoi s'attendre car le circuit d'Albert Park peut apporter son lot de surprises : «Mon objectif pour 2012 est de tirer le maximum de la voiture dans chaque situation et de m'installer en Formule 1. Nous avons fait de bons progrès lors des essais et nous avons énormément appris de la nouvelle monoplace. Néanmoins, le circuit de Melbourne peut créer quelques surprises. L'année dernière, par exemple, nous n'aurions jamais pensé ne pouvoir réaliser qu'un seul arrêt lors de la course parce que les essais suggéraient une plus grande dégradation des pneumatiques. Donc nous verrons comment nous pourrons gérer ce premier Grand Prix, et même si le tracé de Melbourne est spécial et pas le plus représentatif, nous aurons une première indication de notre position en terme de performances.»

Savoir où se positionne la C31 par rapport à ses rivales est quelque chose que tout le monde attend au sein de l'écurie suisse, c'est ce qu'a confié Giampaolo Dall’Ara, le responsable des ingénieurs de piste : «Après les trois séances d'essais de pré-saison, tout le monde dans l'équipe a hâte de commencer la saison et ainsi voir où nous sommes en comparaison avec nos concurrents. En tant qu'équipe, nous avons le sentiment d'être bien préparés. Sergio n'est plus un débutant et nos deux pilotes vont continuer à travailler avec les mêmes ingénieurs de course que l'année dernière, ce qui nous permettra de commencer à un meilleur niveau.»

Le circuit australien n'est pas un tracé compliqué en soi, le plus dur étant de devoir s'adapter aux différents changements de conditions au fur et à mesure que la piste se gomme : «Le circuit d'Albert Park inclut des virages d'accélération/freinage et des changements de direction, donc une bonne motricité et une stabilité au freinage sont requises. Compte tenu du fait que l'Albert Park n'est pas un tracé permanent, le niveau d'adhérence change énormément au fil du week-end. C'est quelque chose que nous devons prendre en compte au moment de régler la monoplace, en plus du fait que le circuit semble être plus difficile pour les pneumatiques arrières que la plupart des circuits où nous avons réalisé des essais cette année.»

Un point faible du circuit de Melbourne est la difficulté d'y effectuer des dépassements, mais Giampaolo Dall’Ara estime qu'avec la présence de deux zones de DRS - alors qu'il n'y en avait qu'une en 2011 - cela devrait permettre de voir des dépassements : «La température de la piste sera également un élément important, mais elle peut varier de manière très significative en fonction du temps. Historiquement, les dépassements ont toujours été difficiles à Melbourne, mais cette fois fois, il y aura deux zones de DRS.»

Entre la première course de la saison et la dernière séance d'essais de pré-saison, deux semaines se seront écoulées, pas le temps donc de révolutionner la C31, mais Dall'Ara a confié que l'écurie suisse avait malgré tout prévu quelques petites nouveautés pour cette première course de la saison : «En ce qui concerne les pneumatiques, Pirelli apportera les Mediums et les tendres. Ces deux gommes sont plus agressives que celles de l'année dernière ce qui devrait induire plus d'arrêts aux stands. Techniquement, nous aurons la même spécification de monoplace que celle testée lors des derniers essais de Barcelone avec quelques modifications mineures tout de même. Compte tenu des résultats de cette dernière séance d'essais, nous sommes convaincus que nous pouvons réaliser un bon début de saison.»


Preview, Melbourne et Sauber Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.