> > > > Nouveau départ pour Caterham à Melbourne

Nouveau départ pour Caterham à Melbourne

Caterham espère se battre avec Williams, Toro Rosso et Sauber à Melbourne, concrétisant ainsi les espoirs portés par l'écurie et ses pilotes, pour la saison 2012.

© Pirelli© Pirelli

A l’approche de cette nouvelle saison, Tony Fernandes, team principal et propriétaire de l’écurie Caterham F1 Team, s’avoue plus excité que jamais : « Durant la majeure partie de la saison dernière, nous avions l’impression de nous trouver dans un no man's land. Nous étions confortablement devant les deux écuries qui ont fait leurs débuts en même temps que nous, en 2010, et pour une large partie de la saison, nous n’étions qu’à quelques encablures des écuries de devant. L’heure est venue pour nous de prendre notre place parmi les écuries qui se battent dans le peloton et nous avons fait tout ce qu’il faut pour qu’il en soit ainsi. »

Caterham espère notamment profiter du KERS, dont elle dispose enfin, pour arriver à son objectif qui est de rivaliser avec Williams, Sauber et Toro Rosso : « Si nous y arrivons, je pense que ce serait un accomplissement incroyable pour une écurie qui est partie de rien en septembre 2009 » estime Fernandes. « Si nous n’y arrivons pas vraiment en début de saison, ça n’aura pas été faute d’essayer, et nous continuerons de nous battre tout au long de la saison pour réduire l’écart avec le paquet qui se trouve juste devant nous. »

Mark Smith, directeur technique de l’écurie malaisienne, indique pour sa part que la CT01 sera parée de quelques nouveautés par rapport aux derniers essais de Barcelone : « En termes d’évolutions, nous aurons un nouvel aileron avant et nous disposerons de nouvelles options pour le rafraîchissement. L’aileron avant n’est qu’une évolution logique, et est prévu dans le package aérodynamique depuis longtemps, mais ne sera introduit pour la première fois qu’à Melbourne. »

Côté pilotes, Heïkki Kovalainen abordera, plus affûté que jamais, sa troisième saison pour le compte de l’écurie d’Hingham : « J’ai passé un super hiver, j’ai travaillé dur et j’aborde 2012 avec la sensation d’être plus affûté que jamais. J’ai procédé à quelques changements en dehors de la piste qui vont m’aider à davantage me concentrer sur mon travail au sein l’équipe et, avec le pas en avant que nous allons accomplir cette année, j’ai plus hâte que jamais de reprendre la piste et de voir combien nous avons progressé. »

Le Finlandais tire d’ailleurs un bilan très positif des essais d’intersaison de l’écurie malaisienne : « Après trois semaines d’essais plutôt solides, nous abordons Melbourne en bonne forme. Nous avons clairement progressé par rapport à 2011, et sommes loin devant là où nous étions en 2010, mais nous restons réalistes sur ce que nous pouvons faire cette saison. […] Notre niveau de fiabilité a été bon et Vitaly et moi avons pu réaliser des temps qui ont montré que nous étions proches des performances souhaitées. Mais comme chacun le sait, les tests ne disent pas tout sur la position que nous occupons par rapport aux autres, alors nous ne saurons vraiment rien avant le samedi, à Melbourne. »

Pour sa part, Vitaly Petrov reviendra, à Melbourne, sur le circuit qui fut le théâtre de son plus haut fait d’armes, à ce jour, en Formule Un : « Melbourne est évidemment un endroit qui sera toujours spécial pour moi. L’an dernier, j’y ai réalisé mon premier podium en Formule Un et j’ai reçu un très bon accueil de tous les fans australiens, alors je suis sûr qu’il en ira de même cette année. » Cependant, le Russe a depuis changé de monture et bien qu’ayant progressé par rapport à sa devancière, la CT01 risque de ne pas lui permettre de rééditer sa performance : « Je pense que l’objectif sera d’attaquer aussi fort que nous le pourrons dans le peloton et qui sait ce qui pourrait arriver… Généralement, il y a quelques abandons en Australie et il y a quelques endroits qui ne laissent pas la moindre marge d’erreur, alors j’espère que nous serons là à la fin de la course et que nous pourrons tirer profit de tout ce qu’il se présentera. »

Petrov estime d’ailleurs qu’il ne devrait pas être trop pénalisé du fait de n’avoir découvert la CT01 que tardivement durant l’intersaison : « Nous avons passé pas mal de temps, à Barcelone, à chercher comment optimiser les réglages pour moi et bien que nous aurons encore beaucoup de travail à faire en Australie, nous avons définitivement fait de vrais progrès lors de la dernière semaine d’essais, ce qui m’a mis en aussi position que nous aurions pu l’espérer pour aborder Melbourne. »


Preview, Melbourne et Caterham Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
surboumpour4roues
surboumpour4roues :
........je suis fan de Poutine !! , enfin non , excuses ,de Petrov........
Il y a 94 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.