> > > > HRT aura du pain sur la planche à Melbourne

HRT aura du pain sur la planche à Melbourne

L'écurie HRT abordera la première course de la saison avec très peu de roulage avec sa nouvelle monoplace. Narain Karthikeyan et Pedro de la Rosa devraient donc être très occupés lors des trois séances d'essais du Grand Prix d'Australie pour préparer au mieux la séance de qualification et la course.

© HRT© HRT

L'écurie HRT a réussi à faire passer avec succès les crash-tests de la FIA à sa monoplace avant la première course de la saison. Mais contrairement à 2010 et 2011, l'écurie espagnole a réussi à couvrir quelques tours avec sa nouvelle monoplace avant le début de la saison.

Narain Karthikeyan a pu rouler à bord de la F112 sur le Circuit de Catalunya à l'occasion d'un tournage publicitaire. Et même s'il n'a pas pu avoir un vrai aperçu de la performance de sa nouvelle monture, le pilote indien aborde cette nouvelle saison plutôt confiant : «Je suis plutôt positif à l'approche du Grand Prix d'Australie après avoir parcouru 10 tours avec la nouvelle F112 lundi dernier. Bien évidemment, cela n'a été qu'un premier contact et nous n'avons pas pu attaquer à la limite mais le plus important était de faire ce premier roulage. Ce n'était pas idéal de ne pas participer aux essais mais nous devons aller de l'avant.»

Karthikeyan estime que l'équipe a fourni un travail de titan pour réussir à se restructurer tout en concevant sa monoplace cet hiver. Il n'aura qu'une envie à Melbourne, effacer le mauvais souvenir de la non-qualification de 2011 : «La nouvelle direction a fait un travail incroyable pour mettre tout en place et nous allons faire de notre mieux pour continuer à progresser. Nous sommes dans la bonne direction. L'année dernière nous n'avions réussi qu'à faire cinq tours lors de la troisième séance d'essais et nous avions échoué à nous qualifier, donc je cherche à effacer cela de ma mémoire.»

Son coéquipier, Pedro de la Rosa n'a pas eu l'occasion de tester la F112 et il a hâte de pouvoir rouler pour la première fois à son bord lors de la première séance d'essais libres vendredi à Melbourne car ce temps sera précieux pour l'écurie espagnole : «Après un long hiver de dur labeur, nous avons finalement réussi à être en Australie et à être prêts à refaire rouler la monoplace et continuer à apprendre. Nous avons besoin d'essayer d'optimiser notre temps vendredi et samedi matin pour réussir à nous mettre dans les meilleures conditions pour la séance de qualification et la course.»

Le pilote espagnol aurait souhaité pouvoir rouler plus lors des essais de pré-saison - il n'a roulé que deux jours à Jerez avec la monoplace 2011 -, mais il sait que c'est un sacrifice que l'équipe a dû faire pour pouvoir grandir par la suite et faire les choses comme il le fallait pour y parvenir : «Nous aurions bien évidemment aimé couvrir plus de kilomètres mais je pense que c'est une réussite d'avoir fait ce que nous avons fait avec une voiture complètement nouvelle et presque une nouvelle équipe également. Notre objectif est de bien faire les choses, avec sérieux et patience.»

Pour ce qui est du circuit d'Albert Park, Pedro de la Rosa sait comment il doit piloter pour être rapide et également comment régler sa monoplace pour être performant sur ce tracé : «Albert Park est un circuit que j'aime énormément parce qu'il y a beaucoup d'opportunités de dépassement et de zones de gros freinages ainsi que diverses chicanes. C'est un circuit où vous devez piloter de manière agressive, et savoir comment monter sur les vibreurs. L'aspect le plus important de la monoplace est le freinage, la motricité et sa vitesse de pointe, et c'est pour cela que le DRS devrait jouer un rôle important.»

Luis Perez-Sala, le directeur de l'écurie HRT, ne réalise pas que le début de la saison est déjà là tant l'écurie a été occupée ces derniers mois avec l'arrivée d'un nouvel actionnaire et une restructuration, tout cela en parallèle de la conception et de la préparation de cette nouvelle saison : «Cela ne semble pas réel mais la première course de la saison est déjà devant nous. Nous avons passé trois mois à travailler sans relâche, mais l'équipe et la monoplace sont prêtes pour la grande tâche qui est devant nous.»

Même si l'équipe a réussi à être prête à temps pour la première course de la saison, Perez-Sala estime que le plus dur reste à faire car l'équipe a pour objectif de progresser et de se rapprocher, à la manière de Caterham, du milieu de peloton dans les mois et années à venir : «Nous avons réalisé beaucoup de choses depuis la dernière course de 2011 au Brésil et je suis fier de toute l'équipe mais, sans aucun doute, le plus dur reste encore à venir. Nous savons où nous sommes et également où nous voulons être et avec l'esprit d'équipe et les sacrifices déjà consentis, je suis convaincu que nous pourrons réussir.»


Preview, Melbourne et Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Falcon
Falcon :
Bon courage à HRT, il va leurs falloir un sacré boulot dés à présent pour pouvoir jouer les milieux de grille , ils ont l'air d'êtres tous très motivé et confiant, ce qui est déjà une très bonne chose.
De plus il ne peuvent que progresser, c'est tous le mal que nous leurs souhaitons ..
Il y a 94 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.