> > > > Mercedes impatiente d'ouvrir les hostilités à Melbourne

Mercedes impatiente d'ouvrir les hostilités à Melbourne

C’est avec le sentiment du travail bien fait que les hommes de Brackley abordent cette saison 2012, déterminés à prouver que les efforts jusque-là consentis ont fini par payer, même s’il faudra encore attendre le verdict du Grand Prix d’Australie pour se risquer au moindre pronostic.

© Mercedes AMG© Mercedes AMG

Après une saison 2011 nettement décevante, Mercedes aborde 2012 avec l’espoir de concrétiser enfin ses ambitions affichées depuis deux ans et Norbert Haug, vice-président de Mercedes-Benz Motorsport voit dans les essais hivernaux de l’écurie allemande, des signes encourageants avant Melbourne : « Ça ne fait qu’un peu plus de cent jours que la Formule Un a quitté le Brésil pour ce qui était la dernière course de la saison 2011, mais maintenant nous sommes prêts pour commencer la saison 2012 et à reprendre ce que nous aimons le plus : la compétition. Au commencement de la troisième saison des Flèches d’Argent, nous pensons que nous sommes mieux préparés que lors des deux années précédentes, ce qui indique que notre courbe d’apprentissage va dans le bon sens. La F1 W03 a été fiable dès ses premiers tours de roues, le 16 février, complétant 4.450 km durant les essais de pré-saison et bouclant, en moyenne chaque jour, 472 km : ça équivaut à plus d’un Grand Prix et demi, tous les jours. Nico et Michael sont tous les deux excités et très motivés à l’approche de cette nouvelle saison, alors que notre équipe, aussi bien à Brackley et Brixworth qu’en piste, travaille extrêmement dur pour se montrer à la fois performante et fiable lors de la course inaugurale. Toute l’équipe a fait du bon travail dans ces deux secteurs, durant l’hiver. »

Pour Michael Schumacher, l’heure du verdict a enfin sonné : « Enfin, nous pouvons arrêter d’essayer de lire dans le marc de café des essais et passer aux choses sérieuses » indique l’Allemand qui se réjouit de revenir, une fois de plus, à Melbourne. « C’est l’endroit parfait pour commencer la saison. La ville adore la Formule Un, les fans créent une super atmosphère et, évidemment, en tant que pilotes, nous le ressentons. »

« J’ai toujours adoré l’atmosphère à Melbourne : c’est une super ville et les fans sont fantastiques. Après tout le dur travail que nous avons fait et toutes les spéculations, ce sera réellement intéressant de voir où nous serons samedi après-midi, suite aux qualifications » confirme quant à lui, Nico Rosberg, qui aborde Melbourne impatient de reprendre la piste : « J’ai eu une intersaison parfaite avec beaucoup de repos, un bon stage d’entraînement et un programme d’essais de pré-saison rempli avec succès et où nous avons pu accumuler les kilomètres avec notre W03. Donc nous sommes vraiment prêts pour la première course. »

Son septuple champion du monde de coéquipier partage le même optimisme quant à la préparation de son écurie, à l’approche de ce qui pourrait très bien être sa dernière saison de Formule Un : « Durant les essais hivernaux, nous avons parcouru beaucoup de kilomètres et avons collecté beaucoup de données, ce qui devrait nous mettre en bonne position pour la première course et pour développer encore plus la voiture dans la bonne direction. Nous sommes prêts à commencer la saison 2012. »

Pour Ross Brawn, Team Principal de l’écurie allemande, il ne reste plus qu’à découvrir le verdict de la piste : « La montée en puissance avant le début d’une nouvelle saison est toujours quelque chose d’excitant, peu importe le nombre de fois que vous l’avez expérimenté, et chacun dans l’équipe a hâte que l’action débute à Melbourne, la semaine prochaine. Suite à nos développements structurels et à notre programme d’essais, nous sommes bien préparés, que ce soit à l’usine ou sur place, et je suis sûr que nous sommes en bonne position. Reste à savoir comment notre performance va se situer par rapport à la concurrence, c’est bien sûr le point d’interrogation et ce sera intéressant de voir ce qu’il en ressort ce week-end. »

Même son de cloche du côté de Norbert Haug : « Après les essais, nous savons que nous avons une solide base sur laquelle travailler et une bonne plateforme de développement. Logiquement, il y a de nombreuses spéculations concernant la hiérarchie de cette nouvelle saison et enfin nous aurons une première réponse samedi après-midi, au cours des qualifications, à Melbourne, lorsque tout le monde jouera cartes sur table. Mais avant cette première course d’une longue saison, je voudrais remercier tous les membres de notre équipe qui ont travaillé si dur et avec une telle dévotion durant les derniers mois, avec pour objectif clair de franchir un nouveau cap dans l’amélioration de notre performance, relative à nos adversaires. Nous voulons montrer que nous avons franchi ce cap comme première étape d’un processus continu de progression. »

Ne reste donc plus qu’à découvrir les premières conclusions, ce week-end, à Melbourne, même si Norbert Haug a relativisé, auprès de l’agence SID, les ambitions de titres de la marque à l’étoile : « Vous ne passez pas de la création et la restructuration d’une équipe au titre de champion du monde en deux saisons. Les champions en titres [ndlr : Red Bull] ne l’ont pas fait et nous ne l’avons pas non plus fait avec McLaren [en tant que motoristes]. Il faut juste accepter qu’il y ait une phase de transition. »


Preview, Melbourne et Mercedes Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.