> > > > Melbourne : Un saut dans l'inconnu pour Marussia

Melbourne : Un saut dans l'inconnu pour Marussia

L'écurie Marussia testera quasiment pour la première fois sa monoplace 2012 lors des essais libres du Grand Prix d'Australie. Cela n'est pas sans risque mais les deux pilotes de l'écurie russe - Timo Glock et Charles Pic - se sentent malgré tout bien préparés pour affronter ce début de saison.

© LAT - Marussia attend beaucoup de la MR01© LAT - Marussia attend beaucoup de la MR01

Timo Glock a été le premier à tester la MR01, c'était à Silverstone en début de semaine dernière. Le pilote allemand n'a pas réussi à se faire une idée précise de la compétitivité de sa nouvelle monture mais il se montre plutôt confiant : « J'avais vraiment hâte de pouvoir essayer la MR01 pour la première fois lundi dernier. Même si cela ne s'est pas fait dans des conditions représentatives, cela a été une longue attente avant d'avoir la voiture entre les mains et j'espère que nous pourrons faire un pas en avant par rapport aux deux dernières saisons. »

Glock estime qu'il est préparé pour cette nouvelle saison, aussi bien physiquement que techniquement car il a eu le temps de bien s'entraîner : « Cela a été un hiver frustrant c'est certain, mais vous avez deux choix et tout ce que vous pouvez faire c'est vous concentrer sur tout ce qu'il faut faire à côté de la piste pour être certain d'être le mieux préparé lorsque vous êtes à bord de la voiture. J'ai fait beaucoup de travail dans le simulateur et avec l'équipe à Banbury et en ce qui concerne ma condition physique, je me suis entrainé plus dur que jamais avant. »

Le pilote allemand arrivera donc avec très peu d'informations sur sa monoplace à Melbourne pour la première course de la saison, mais cela ne l'inquiète pas outre mesure, bien au contraire, il a hâte d'y être : « Melbourne sera un peu un voyage dans l'inconnu mais nous n'avons rien à perdre et je suis encore plus excité que d'habitude à l'idée de voir comment se comportera la monoplace lors de la première séance d'essais vendredi. L'Albert Park est un tracé magnifique et j'adore y aller pour la première course de la saison. J'aimerais pouvoir m'y rendre avec plus de préparation mais nous allons faire de notre mieux et voir où nous terminerons. »

Même motivation du côté de son coéquipier Charles Pic. Le pilote français effectuera ses grands débuts en F1 ce week-end en Australie et il a hâte d'y être : « Je suis prêt à courir désormais. Je me suis entraîné très dur physiquement et avec l'équipe, et mentalement je suis prêt. Il est vrai que j'aurais préféré avoir plus de temps de piste avant mon premier Grand Prix mais j'ai travaillé sur le simulateur donc nous ferons de notre mieux. »

Le natif de Montélimar roulera pour la première fois sur le tracé de l'Albert Park mais grâce au travail préalable effectué avec l'écurie Marussia et ses ingénieurs, il se sent prêt pour ce nouveau défi : « L'Australie sera une course très spéciale c'est certain et j'aurais beaucoup de soutien autour de moi. J'attends avec impatience de m'installer dans la routine d'un week-end de course et de continuer à développer ma relation avec mes ingénieurs. L'équipe a été d'un grand soutien donc je sais que je peux compter sur eux. Ce sera ma première visite à Melbourne mais j'ai déjà entendu de belles choses à propos de la piste et de la ville. Bien évidemment, j'ai déjà piloté plusieurs fois sur le circuit d'Albert Park dans le simulateur mais j'ai hâte de le découvrir en réel. »

Après un hiver délicat, l'écurie Marussia est ravie d'avoir pu passer tous les crash-tests de la FIA avec succès et d'être prête pour le début de la saison. John Booth, le directeur de l'écurie russe, a toujours cru que l'écurie réussirait : « Cela a été une période difficile pour tout le monde mais ce sont des situations comme celles-là qui mettent vraiment à l'épreuve une équipe. Les premières années devaient être difficiles pour nous mais je n'ai jamais eu le moindre doute sur la capacité de tout le monde à pouvoir faire face à n'importe quelle tempête qui se dresserait devant nous. »

Il estime même que malgré le manque de roulage avec la MR01, l'écurie Marussia est suffisamment bien préparée pour ce premier Grand Prix de la saison : « C'est cette foi qui nous permet de nous rendre à Melbourne en bien meilleure posture que vous pourriez vous y attendre. Le voyage est un moment de répit bien évidemment mais une fois que nous serons arrivés, nous ferons face sans aucun doute à un vrai défi jusqu'à la course. »

Des petits soucis ne sont pas à exclure lors des premières courses de la saison car ce seront les vrais débuts de la MR01 mais peu importe, Booth est ravi du travail accompli jusqu'à présent par toute son équipe : « Nous n'avons pas eu le temps de piste que nous espérions avec la MR01 et donc le temps qu'il faut pour régler les petits problèmes qui sont à prévoir avec une nouvelle monoplace. [...] Nous n'avons pas encore pu tester la performance des pneumatiques Pirelli P-Zero ni entrevoir les premiers signes du potentiel de notre package. Néanmoins, nous allons dans la bonne direction et j'aimerais profiter de cette opportunité pour remercier chaque membre de l'équipe, et nos partenaires, pour tout leur soutien et leurs efforts. C'est à nous désormais de faire le meilleur travail possible lors de ces premières courses.»


Preview, Melbourne et Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
jean
jean :
dans l'inconnu pour ne pas dire dans l'anonymat... Cette équipe a peu d'avenir malheureusement.
Il y a 94 mois
Falcon
Falcon :
Espérons que sur le peut d'avenir qu'ils vont rouler ils seront se démarquer un peut malgré tous même si cela sera difficile ....!!! C'est tous le mal que l'on peut leurs souhaiter...
Allez bon grand prix à Marussia et good luck ! ;-)
Il y a 94 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.