> > > > Le SAV du Grand Prix de Malaisie 2012

Le SAV du Grand Prix de Malaisie 2012

Le SAV de la F1 revient sur le sureprenant Grand Prix de Malaisie 2012, disputé à Sepang, avec un de ses auditeurs.

© Sauber© Sauber

Rarement victoire de Fernando Alonso n’aura autant défié les pronostics. Au volant d’une F2012 poussive jusqu’à maintenant, l’Espagnol a décroché une improbable victoire en se jouant d’abord des conditions climatiques avant de résister à la fougue de Sergio Perez. Ce dernier aurait d’ailleurs pu signer une victoire retentissante après une remontée tonitruante, s’il avait emboîté le pas au pilote Ferrari qui rentrait aux stands et s’il n’avait pas commis une erreur de pilotage qui lui coûta une bonne partie du retard qu’il avait repris. Les deux pilotes Ferrari – Sergio Perez est en effet issu de la Ferrari Driver Academy et fait désormais figure de favori pour succéder, à plus ou moins long terme, à Felipe Massa – ont ainsi devancé le poleman, Lewis Hamilton, au terme d’une course au scenario parfois imprévisible.

Bref, l'équipe du SAV de la F1 revient sur ce Grand Prix de Malaisie 2012, en compagnie d'un de ses auditeurs : Buchor. L'occasion de découvrir le résultat de vos Top 10 de la course, mais aussi celui de notre concours Top Pas Position et de retrouver nos traditionnelles rubriques.

N’oubliez pas de voter, ci-dessous, pour le fait marquant du Grand Prix de Malaisie 2012 et pensez à participer au concours Top Pas Position, au plus tard pour le mardi 17 avril, 18 heures.

Un podcast également disponible sur iTunes Store et que vous pouvez également télécharger sur votre smartphone via le flashcode ci-dessous.

QR Code

Bonne écoute à toutes et à tous !


Ce podcast n'est plus disponible.



Sondage : Quel est, selon vous, le fait marquant du Grand-Prix de Malaisie 2012 ?




SAV de la F1, Podcast et Sepang Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




5 réactions sur cet article Donnez votre avis
ZAle1991
ZAle1991 :
Dino qui chante l'hymne italien, superbe ! :-)
A quand la prochaine ?

Pour HRT, je ne suis pas vraiment d'accord avec votre comparaison. La F1 n'est pas dans une piscine familiale, mais aux JO de natation. Un niveau minimum est exigé ! Pour moi, HRT ne l'a pas !

Quant au Drive Through contre Vettel, je ne comprend pas comment on peut dire qu'il est complètement en tort. Certes, l'allemand n'attend pas pour dépasser mais Karthikeyan fait une erreur avant et sort à l'extérieur, mais c'est bien l'indien qui met le petit coup de volant à droite pour se remettre derrière la Red Bull, mais trop tôt...
Et les drapeaux bleus, c'est fait pour ne pas ralentir l'élan des meilleurs, non ?
!
Il y a 90 mois
Nioulargo
Nioulargo :
@ZAle@1991@ l aurait pu chanter lhymne espagnol :-) :-)
sauf que .....
Il y a 90 mois
eric974
eric974 :
Maintenant je comprends pourquoi il n'arrête pas de pleuvoir sur l'ile de la Réunion depuis dimanche soir :-)
Concernant Vettel personnellement je trouve que l'accrochage c'est du 50-50 car Vettel voit bien que Karthikeyan est en perdition dans le virage et qu'une seconde de patience ne l'aurait pas tué. Ce que je trouve déplorable ce sont ses gestes et commentaires qui n'ont rien à voir avec l'attitude d'un champion.
Il y a 90 mois
Gusgus
Gusgus :
Je partage totalement le discours de Dino sur HRT.

@ZAle1991 : mais justement, le minimum exigé, ils l'ont : ils paient les droits d'inscription, ils construisent leur propre voiture, qui est conforme au règlement technique, et ils sont maintenant dans les 107% du temps de la Q1. Il n'y a pas plus à faire. Et d'ailleurs, que peuvent-ils faire de plus alors qu'on leur avait promis un plafonnement drastique des budgets qui n'a pas été mis en place ?
Il y a 90 mois
Dino
Dino :
Pour défendre mon Drive Through, je persiste et signe car, selon moi, il est complètement en tort. Double un retardataire doit toujours amener à la prudence, mais sous la pluie, il faut en redoubler et je trouve que Vettel a été présomptueux. Ca me fait d'autant plus de mal de le dire que j'adoooooore Sebastian et que ce genre de petit travers explique aussi pourquoi je l'aime à ce point, mais il a manqué de prudence. Ca aurait été Hamilton, je ne pense pas qu'on aurait été aussi tendre.
Ce que je critique par dessus tout, ce n'est pas tant la manoeuvre (ça arrive à tout le monde) mais l'entêtement à vouloir rejeter la faute UNIQUEMENT sur les HRT. Pour le coup, Sebastian pourrait prendre exemple sur Jenson Button plutôt que de se comporter en enfant gâté.
Il y a 90 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.




Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.