> > > > Hamilton : « Je devrais avoir 50 points »

Hamilton : « Je devrais avoir 50 points »

Même si le pilote McLaren n’a pas su – ou pu – concrétiser en victoires ses deux pole positions, il ne veut retenir que le positif des deux premiers Grand Prix et aborde la Chine et le Bahreïn avec l’envie de se préparer au mieux.

© McLaren© McLaren

Avec deux pole positions à son actif et alors qu’il est le seul pilote à avoir été sur le podium à chacun des deux Grand Prix, le début de saison Lewis Hamilton semble fait d’occasions manquées : « Je devrais avoir 50 points, mais ce n’est pas le cas » regrette, dans les colonnes du Guardian, le Britannique qui pointe aujourd’hui au deuxième rang à cinq longueurs de l’inattendu leader provisoire du championnat pilote, Fernando Alonso. « Ouais, nous aurions adoré avoir 20 points de plus, mais au moins nous sommes constants et nous sommes bien là, dans la lutte pour le titre » relativise cependant le pilote McLaren.

Bien que faisant, pour l’heure, figure de favorite, l’écurie McLaren a été loin d’atteindre la perfection en ce début de saison, particulièrement en Malaisie, où les arrêts au stand ont parfois été catastrophiques : « Nous devrions être fiers de nous-mêmes. L’équipe a fait un travail fantastique pour nous amener là où nous sommes. Nous avons été les plus rapides en qualifications lors des deux courses, alors il y a beaucoup d’aspects positifs à retenir, plutôt que de regarder les choses négatives » estime cependant Lewis Hamilton.

A l’approche des Grand Prix de Chine et du Bahreïn, l’Anglais entend se préparer du mieux possible et gommer les petites imperfections du début de saison : « Le principal c’est de retrouver mon rythme de course. J’ai discuté avec Fernando et Sergio après le Grand Prix de Malaisie et ils avaient beaucoup de sous-virage alors que je souffrais de beaucoup de survirage. Peut-être que je règle ma voiture de façon trop agressive, alors je dois faire quelques changements pour les deux prochaines courses, mais j’espère que nous aurons quelques mises à jour. Je vais retourner à Woking et pousser les gars afin de voir si nous pourrons avoir quelques évolutions pour augmenter notre avance sur les autres, notamment dans les courses. »

Lewis Hamilton ne veut d’ailleurs pas se reposer sur ses lauriers et entend profiter des trois semaines séparant les Grand Prix de Malaisie et de Chine pour poursuivre sa préparation : « Je vais m’entraîner dur. La course [en Malaisie] était assez facile physiquement, donc j’ai plutôt fait du bon travail durant l’hiver. Physiquement, je ne suis pas en mauvaise forme, mais il faut la maintenir parce que, dans ce sport, la saison est si longue. » Le champion du monde 2008 reconnaît par ailleurs qu’il n’a pas toujours été très sérieux : « Parfois, ces derniers années, il y avait des interruptions dans ma préparation physique, alors je veux m’assurer de me maintenir en forme. »


Hamilton, McLaren Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




3 réactions sur cet article Donnez votre avis
Gusgus
Gusgus :
Est-ce moi ou il y a souvent une phrase un peu présomptueuse dans les interviews de Lewis Hamilton ? Dire "Je devrais avoir 50 points", c'est oublier qu'après son départ moyen à Melbourne, il n'a pas pu suivre le rythme de Button en début de relais, et qu'en Malaisie, Perez était plus rapide que lui. "Je pourrais avoir 50 points" aurait été une déclaration plus exacte et un poil moins prétentieuse, et qu'il aurait pu justifier en énumérant les circonstances de course qui l'en ont empêché.
Il y a 33 mois
Fab007
Fab007 :
Je te trouve un peu sévère. "Je devrais avoir 50 points" n'est pas une phrase particulièrement présomptueuse si, comme il le fait, il s'interroge dans le même temps sur ses propres réglages.

D'autant que derrière, il relativise : "nous aurions adoré avoir 20 points de plus, mais au moins nous sommes constants et nous sommes bien là, dans la lutte pour le titre".

Alors certes, "pourrais" peut apparaître moins péremptoire, mais dans le fond ca ne change pas grand chose à sa déclaration intégrale qui est moins sèche que ce que le titre de l'article laisse entendre.
Il y a 33 mois
Gusgus
Gusgus :
C'est vrai que j'ai un peu forcé le trait et que je me suis focalisé sur une la phrase la plus forte. Ce que je voulais dire, c'est que s'il a eu son lot de petit soucis, dont j'accepte les explications, qui peuvent expliquer qu'il n'ait pas pu tirer 100%, c'est aussi le cas pour les autres, à commencer par Button ! Conclusion : si ma tante en avait... :D
Il y a 33 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus d'un an. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Copyright © 2007 - 2014 MotorsInside.com Mentions légales Contactez-nous À propos
Haut du site Faire un don

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.