> > > > Red Bull veut progresser en qualifications à Shanghai

Red Bull veut progresser en qualifications à Shanghai

Si l’écurie Red Bull garde de bons souvenirs du Grand Prix de Chine, où elle a remporté sa première victoire en 2009, elle aborde cependant l’édition 2012 consciente de ses forces et faiblesses et bien décidée à progresser dans l’exercice de la qualification, restant sur trois pole positions consécutives en Chine.

© GEPA / Red Bull© GEPA / Red Bull

C’est avec l’étiquette de favorite désignée et légitime que Red Bull a abordé la saison 2012. Pourtant, la RB8 tarde à faire ses preuves et l’écurie autrichienne doit se contenter du rôle de dauphin au classement constructeur alors que Mark Webber est son pilote le mieux classé, en occupant le 4ème rang du championnat pilote. Décidés à prendre le taureau – rouge – par les cornes, les hommes de Milton Keynes commenceront leur week-end chinois en mettant leurs œufs dans des paniers différents : « Nous avons fait preuve d’un bon rythme en course, mais nous savons que nous devons progresser en qualifications. Afin d’évaluer nos plus récentes évolutions, nous ferons rouler deux spécifications différentes de la RB8, vendredi. A partir des retours et préférences de chacun, Mark évaluera une évolution de la spécification adoptée pour la Malaisie, pendant que Sebastian roulera avec la spécification d’avant-saison. Nous comparerons ensuite les résultats » indique ainsi Adrian Newey.

En Chine, Red Bull reviendra sur un circuit qui fût le théâtre de sa première victoire en tant que constructeur, dans la reine des catégories du sport automobile : « J’ai fait quelques bonnes courses ici, par le passé, nous avons fait un super résultat en 2009 lorsque nous avons remporté notre première victoire et aussi en 2011, en terminant deuxième » se souvient Sebastian Vettel avant d’espérer que l’écurie pourra « réaliser un solide résultat et prendre quelques points de plus. »

Bien que ne s’étant jamais imposé sur le circuit chinois, Mark Webber n’y a pas moins de bons souvenirs : « Shanghai est une piste qui m’a plutôt bien réussie par le passé. Je dois encore m’y imposer, mais j’ai réalisé quelques podiums mémorables là-bas, notamment dans des conditions extrêmes, en 2009, ainsi que ma troisième place après être parti 18ème sur la grille [l’an dernier]. Je m’attends à ce que la course soit excitante cette année mais, clairement, je veux me qualifier dans une meilleure position » se fixe-t-il pour objectif.

A propos du circuit, Sebastian Vettel souligne la grandeur – si ce n’est la démesure – du circuit de Shanghai : « Le circuit est unique à cause de sa taille. La largeur de la piste laisse suffisamment d’espace pour les manœuvres de dépassement et il y a de très grandes zones de dégagements. Même les stands, traditionnellement exigus, sont très spacieux à Shanghai. »

Mais si le circuit sera favorable aux dépassements, Mark Webber estime également qu’il révèlera les forces et faiblesses de chacun : « Généralement, il fait frais, alors c’est très différent de la Malaisie. Ce sera intéressant de voir quelle incidence aura la longue ligne droite sur les forces et faiblesses de chacun en termes de vitesse de pointe, [mais] le rythme imposé par le reste du circuit est quelque chose que j’apprécie vraiment. »


Preview, Shanghai et Red Bull Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
eric974
eric974 :
Les dernières prévisions météo donne une séance de qualif sur le sec et une course sur piste humide. Bonjour la stratégie ce qui ne va pas aider Red Bull pour ces recherches. La course devrait donc être comme en malaisie très ouverte.
Il y a 93 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.