> > > > Pic ne sera pas dans l'inconnu à Bahrein

Pic ne sera pas dans l'inconnu à Bahrein

Charles Pic connait déjà le circuit de Sakhir où rouleront les monoplaces de F1 ce week-end et le français espère que cela lui permettra d'être plus compétitif au volant de sa Marussia. Son coéquipier, Timo Glock s'attend à vivre une belle course et il espère que la performance de la MR01 pourrait de nouveau être améliorée.

© LAT / Marussia© LAT / Marussia

Pour la première fois de la saison, Charles Pic va courir sur un circuit qu'il connait. Le français, qui a fait ses débuts en F1 avec Marussia en Australie, a déjà couru sur le circuit de Sakhir en GP2 et il espère que cela l'aidera à être plus compétitif : « Les trois premières courses ont été un vrai défi car je n'avais jamais couru sur ces circuits auparavant, donc c'était un peu un saut dans l'inconnu. Ce sera bien de courir à Bahreïn car je vais pouvoir toute de suite travailler sur le programme aéro et les réglages sans devoir apprendre et comprendre le circuit. J'espère que cela me permettra d'attaquer encore plus ce week-end. »

Timo Glock de son côté a confié apprécier le circuit de Sakhir car il offre des opportunités de dépassement ce qui a le plus souvent permis d'avoir des Grand Prix de Bahreïn disputés : « Le circuit de Bahreïn a toujours offert des courses passionnantes et je suis certain que cette année ne sera pas une exception, parce qu'il y a beaucoup de changements de hiérarchies en ce moment. Le circuit offre de belles opportunités de dépassement, et nous avons vu par le passé des manœuvres incroyables ici et quelques courses fantastiques en conséquence. »

Mais le tracé est compliqué pour les monoplaces de F1, comme l'explique Charles Pic. Le français reste toutefois confiant quant à la compétitivité de sa MR01 sur ce circuit : « Je sais que la piste est très difficile pour les freins, compte tenu du tracé avec de longues lignes droites et une faible vitesse en virage. L'usure des pneumatiques peut être élevée également à cause de cela et étant donné que la piste est très abrasive. Ce sera une nouvelle course sous la chaleur pour l'équipe et pour moi, donc ce sera dur mais je pense que nous avons montré jusqu'à présent que nous pouvions être présents. »

Son coéquipier allemand est du même avis, l'équipe Marussia a progressé lors des trois premières courses de la saison et cela devrait continuer selon lui : « Nous nous sommes améliorés au cours des trois premiers Grand Prix et même si nous n'apportons rien de nouveau sur la voiture ici, nous pouvons consolider avec ce que nous avons appris et continuer à faire des progrès. Il y a encore tant de potentiel à extraire de la monoplace que c'est passionnant de voir jusqu'où nous pouvons aller. »


Preview, Sakhir et Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.