> > > > Webber aimerait être sur le podium à Bahrein

Webber aimerait être sur le podium à Bahrein

Le Grand Prix de Bahrein sera la dernière course avant le retour en Europe et Mark Webber aimerait bien pouvoir signer son premier podium cette année sur le circuit de Sakhir. De son côté, Sebastian Vettel s'attend à un week-end difficile car il n'est jamais aisé de bien gérer ce week-end bahreïni.

© GEPA© GEPA

Mark Webber s'attend à voir une course animée à Bahrein, car les pilotes utiliseront pour la première fois les pneumatiques Pirelli et le DRS dans le royaume du golfe : «Nous nous ne sommes pas rendus sur le circuit depuis deux ans et la dernière fois que nous avons couru sur le tracé actuel, c'était en 2009. Nous n'avons jamais couru avec les pneumatiques Pirelli ou le DRS ici, donc ce sera intéressant de voir comment les choses se dérouleront; tous les ingrédients sont là pour avoir une fois de plus un Grand Prix passionnant.»

Selon le pilote australien, bien gérer ses pneumatiques devrait une nouvelle fois être la clé sur le circuit de Sakhir : «Il va être important de rapidement comprendre les pneumatiques et vous avez besoin d'une bonne pointe de vitesse et d'un bon freinage. Il fait chaud lors de la course, encore plus chaud qu'en Australie et à Chine et la température est assez similaire à la Malaisie. Ce serait bien de décrocher un podium avant de revenir en Europe.»

Sebastian Vettel de son côté s'attend à un week-end dur, à cause des conditions mais aussi des défis que propose le tracé aux pilotes : «La piste demande beaucoup au pilote, parce qu'avec le changement constant des virages signifie que vous n'avez pas le temps de vous poser lors d'un tour. De plus, le fait que le circuit soit construit au milieu du désert, vous devez gérer le sable. Il bouge avec le vent, donc il peut soudainement apparaître à de nouveaux endroits à chaque tour - donc vous ne savez jamais vraiment où la piste est glissante.»

Le champion du monde en titre sait que la piste évolue beaucoup tout au long du week-end et ce sera un défi de prévoir ce qu'elle deviendra afin de signer une bonne performance lors du Grand Prix dimanche : «Pour l'équipe, c'est toujours un défi d'anticiper les niveaux d'adhérence pour la course. Lors des essais du vendredi, lorsque la piste est encore 'verte', vous avez souvent besoin de réglages différents de ceux nécessaires pour le dimanche. Compte tenu de la nature du circuit, les freins sont mis à rudes épreuves.»

A noter également que contrairement à la Chine, les deux pilotes Red Bull devraient disposer de la même monoplace à Bahrein. A Shanghai, Mark Webber disposait de la dernière évolution des échappements alors que Sebastian Vettel avait préféré revenir à l'ancienne mais Helmut Marko a confié à la télévision autrichienne Servus TV que les deux hommes disposeraient de la dernière évolution en la matière à Bahrein - Vettel devra donc faire avec cette solution même s'il ne se sentait pas à son aise avec.


Preview, Sakhir et Red Bull Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
patricck
patricck :
pour le titre: "moi aussi" mais bon...
Il y a 92 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.