> > > > Force India déterminée à marquer des points à Bahreïn

Force India déterminée à marquer des points à Bahreïn

Après un Grand Prix de Chine dont elle est repartie bredouille mais confiante en son potentiel, l’écurie Sahara Force India visera une nouvelle fois les points à Bahreïn où elle en avait marqué en 2010 lors de la dernière épreuve disputée sur le circuit de Sakhir.

© L.Lefebvre / Fan-F1.com© L.Lefebvre / Fan-F1.com

En Chine, et pour la première fois de la saison, l’écurie Sahara Force India est repartie bredouille. Une nouvelle fois éliminés en Q2, les pilotes Force India n’ont fait qu’avoir les points à portée de vue en course sans véritablement pouvoir espérer en récolter : « Je ne pense pas que nous étions trop loin en termes de rythme mais ça ne suffisait simplement pas pour repartir avec des points. [Ils] étaient toujours à portée de vue et parfois je n’étais qu’à dix secondes de la deuxième place, mais sans réels incidents devant nous, c’était difficile d’entrer dans le top 10 » explique ainsi Paul di Resta après avoir échoué à la 12ème place.

Nico Hulkenberg, 15ème à l’arrivée, à Shanghai, fait preuve du même optimisme que son coéquipier : « Je pense que nous avons montré que nous avions un assez bon rythme de course, notamment dans le dernier tiers de l’épreuve alors que nous rattrapions le gros du peloton, mais c’était un long chemin après un premier relais difficile » commente à son tour Nico Hulkenberg.

Alors qu’il rappelle que Paul di Resta n’a terminé qu’à 22 secondes de la deuxième place et à moins de huit secondes de la septième position, Vijay Mallya fixe à nouveau les points comme objectif pour le Grand Prix du Bahreïn : « Sakhir sera un autre test, mais c’est un circuit avec des caractéristiques et un climat différents. Nous y avons pris des points la dernière fois que nous y avons couru, alors nous aborderons ce week-end déterminés à répéter cette performance. »

Après avoir rappelé que toutes les écuries se retrouveront plus ou moins dans l’inconnue à Sakhir puisqu’aucune n’a « couru là-bas depuis deux ans et personne n’y a eu la chance de rouler avec les Pirelli », Paul di Resta estime qu’il faudra exploiter au maximum les conditions changeantes : « Nous aurons la même voiture au Bahreïn parce qu’il n’y a que quelques jours entre les deux courses, mais c’est un circuit très différent et nous nous attendons à des conditions météo différentes, alors nous allons essayer d’exploiter au maximum cela. »

Pour sa part, Nico Hulkenberg apprécie le piste « qui offre un rythme sympa et quelques virages techniques, comme les virages 9 et 10. » L’Allemand estime par ailleurs que le sable, le vent et les freins seront les clés de la réussite à Bahreïn : « Ça se situe dans le désert et le sable peut être un problème sur la piste mais ça dépend vraiment de la force et de la direction du vent. Je pense que le secret d’un bon tour est de ne pas être trop agressif sur le freinage parce qu’il faut conserver une bonne vitesse en milieu de virage et reprendre rapidement l’accélérateur pour avoir de la vitesse dans les lignes droites. Il est possible de dépasser, notamment dans le premier virage parce que vous pouvez bien prendre l’aspiration dans les lignes droites. »


Preview, Sakhir et Racing Point F1 Team Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.