> > > > Rookie Days à Silverstone : Un "non-sens" pour Boullier

Rookie Days à Silverstone : Un "non-sens" pour Boullier

Eric Boullier estime qu'organiser les essais pour les jeunes pilotes en cours de saison, en Juillet après le Grand Prix de Grande-Bretagne, n'est pas la bonne solution. Il espère donc que la météo ne sera pas au rendez-vous ce qui devrait forcer les équipes à s'en tenir à ce qui était le planning initial, Abu Dhabi en Novembre.

© LAT / Lotus© LAT / Lotus

Les essais pour les jeunes pilotes se déroulent depuis deux ans à Abu Dhabi mais les choses pourraient changer cette année, notamment à cause d'un calendrier plus chargé que les années précédentes avec 20 Grand Prix prévus.

Les équipes pourraient être tentées de réaliser ces essais en cours de saison, en Juillet à Silverstone dans la foulée du Grand Prix de Grande-Bretagne - même si Red Bull et Toro Rosso seraient contre. Toutefois, comme l'expliquait Paul Hembery récemment, elles sont libres de changer d'avis à la dernière minute.

Eric Boullier, le directeur de l'écurie Lotus F1, a confié à Autosport qu'il est contre cette solution : «C'est décevant pour être honnête. Je suis un fervent supporter des jeunes pilotes, et pour moi Abu Dhabi était le scénario parfait. Les jeunes doivent terminer leurs saisons, et vous pouvez organiser ces essais dans un endroit chaud et agréable, avec une diversité. Donc j'étais en fait un peu contre la décision de les avancer plus tôt à Silverstone.»

Il estime notamment que le fait de faire rouler les jeunes pilotes qui sont concentrés dans leurs championnats n'est pas une bonne chose : «Nous avons eu une discussion animée, et disons que, oui j'étais clairement contre cela. Pour moi, c'est un non-sens absolu d'avoir des essais pour les jeunes pilotes en Juillet lorsque tous ces jeunes sont au milieu de leurs saisons et concentrés sur la course et leurs championnats. Nous ne pouvons pas perturber cela. C'est vraiment le mauvais moment.»

Eric Boullier estime aussi que la tenue de ces essais en cours de saison pourrait permettre aux équipes de tester de nouvelles pièces : «Vous avez aussi un autre problème : organiser ces essais au milieu de la saison, il faut prendre en compte les choses du point de vue des équipes : et en tant qu'équipe, c'est une nouvelle opportunité pour développer la voiture et apporter de nouvelles pièces.»

Le manager français a dû se résoudre à accepter de rouler à Silverstone, notamment pour les économies que cela engendre, mais il va jusqu'à espérer la pluie avant que les équipes se ravisent et reviennent sur le planning "habituel" avec ces essais à Abu Dhabi en fin de saison : «Choisir entre aller à Abu Dhabi pour les essais pour les jeunes pilotes, ce qui est très important pour moi, et Silverstone, j'ai bien évidemment choisi ce qui est mieux pour l'équipe et c'est Silverstone. Mais en fait, j'aimerais bien qu'il pleuve, afin que nous revenions au planning initial - qui selon moi ce qui est le mieux.»

Les équipes peuvent annuler leur présence à Silverstone avant ces essais si jamais la météo ne s'avère pas favorable mais si une équipe fait rouler sa monoplace lors du premier jour, elle sera contrainte de rester à Silverstone pour les trois jours prévus même si la météo se dégrade par la suite.


Essais Prives, Boullier et Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.