> > > > Le SAV du Grand Prix d'Espagne 2012

Le SAV du Grand Prix d'Espagne 2012

Le SAV de la F1 revient sur le surprenant Grand Prix d'Espagne 2012 et sur la première victoire en Formule Un de Pastor Maldonado devant Fernando Alonso et Kimi Räikkönen, en compagnie d'un de ses auditeurs.

© LAT / Williams© LAT / Williams

Ce dimanche, le Vénézuela est devenu la vingt-et-unième nation victorieuse en Formule Un grâce au succès de Pastor Maldonado qui s'élançait de la pole position. Le champion GP2 2010 a également offert à l'emblématique écurie Williams sa première victoire depuis celle de Juan-Pablo Montoya lors du Grand Prix du Brésil 2004. Ni Fernando Alonso, ni Kimi Räikkönen, et encore moins Lewis Hamilton, déclassé au soir des qualifications, n'auront pu empêcher la marche triomphale de Pastor Maldonado qui sera désormais éternellement inscrit au panthéon des vainqueurs de Grand Prix.

Naturellement, le SAV de la F1 revient sur ce Grand Prix d'Espagne 2012, en compagnie de Clément, un de ses auditeurs. L'occasion de découvrir le résultat de vos Top 10 de la course, mais aussi celui de notre concours Top Pas Position et de retrouver nos traditionnelles rubriques.

N’oubliez pas de voter, ci-dessous, pour le fait marquant du Grand Prix d'Espagne 2012 et pensez à participer au concours Top Pas Position, au plus tard pour le mardi 29 mai, 18 heures.

Un podcast également disponible sur iTunes Store et que vous pouvez également télécharger sur votre smartphone via le flashcode ci-dessous.

QR Code

Bonne écoute à toutes et à tous !


Ce podcast n'est plus disponible.



Sondage : Quel est, selon vous, le fait marquant du Grand-Prix d'Espagne 2012 ?




SAV de la F1, Podcast et Barcelona Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




38 réactions sur cet article Donnez votre avis
Unamed
Unamed :
RAAAAAAAAAAAAH ca fait 50 min que c'est en ligne et j'avais pas vue !

Prévenez, quoi la prochaine fois !

:)
Il y a 91 mois
Gusgus
Gusgus :
Mais est-ce Clément le rédacteur ou bien le connaît-on sous un pseudonyme dans les commentaires ?
Il y a 91 mois
Unamed
Unamed :
@Gusgus Si c'est une question qui m'est adresser.

Je ne suis pas clément, ni rédacteur. Juste passionné et Fan de ce site, du SAV et surtout de la F1.

Je montrerais volant blanc si tu doute :)
Il y a 91 mois
Unamed
Unamed :
En écoutant les premieres minute du sav la question ne m'était pas adresser :p
Il y a 91 mois
SebF1
SebF1 :
Juste une petite chose concernant le DRS, il peut aussi etre fermé en reappuyant sur le bouton qui sert a l'ouvrir, il n'y a pas qu'en freinant qu'on le ferme. Sinon comment feraient-ils pour prendre la fameuse courbe rapide du circuit de Barcelone sans freiner et en ayant ouvert l'aileron auparavant ?
Il y a 91 mois
Fab007
Fab007 :
J'ai beaucoup aimé votre analyse pointue de la course de Maldonado... ^^
Il y a 91 mois
Dino
Dino :
@SebF1 Ce que j'ai voulu dire à propos du DRS, c'est qu'à cet endroit, les pilotes le désactivent avec le frein et qu'après l'avoir déclenché en début de ligne droite, et avec Button dans le rétroviseur, il est fort probable que Vettel n'ait tout simplement pas pensé à le désactiver à l'approche du drapeau jaune.

@Fab007 Oui, honte à nous et le pire c'est qu'on n'aurait pas sans doute dit grand chose de plus, mais je dois avouer que cette mésaventure est une première dans l'histoire du SAV et tu noteras que, pour une fois, ce n'est pas moi qui ait été troublé par Alonso.
Il y a 91 mois
clemoasis
clemoasis :
@gusgus @unamed Le Clément qui est invité dans l'émission c'est moi.
Il y a 91 mois
Germain
Germain :
Vous l?aurez voulu, mes 7 raisons pour ne pas aller au GP de Monaco :p
7- Au lieu d?aller à Monaco, placez des actions en bourse chez Williams.
6- Ça pourra vous éviter une crise d?allergie aux Lotus (F1, GP2, Indycar, LMP1, LMP2, GTE?)
5- Pour aller à Monaco, l?idéal est de prendre le train, mais avec la SNCF, avec le temps que vous mettrez pour arriver et vous serez à temps pour le GP de Monaco de 2013.
4- Ce sera pour vous l?occasion de voir à la préfecture si vous pouvez changer de prénom.
3- Si c?est non, ce sera pour vous l?occasion d?intenter un procès à vos parents à cause du prénom qu?il vous ont donné.
2- Au lieu d?aller au GP de Monaco, écoutez le SAV de la F1 :D
1- Ce sera l?occasion pour vous de trouver Monaco sur la carte !!!
Voila ;)
Il y a 91 mois
Dino
Dino :
Attention, Germain, tu es hors sujet, il faut trouver 7 trucs à faire si on n'aime pas la F1, pendant le Grand Prix :) Mais tu as trouvé 7 bonnes raisons de ne pas aller au GP de Monaco.
Il y a 91 mois
ZAle1991
ZAle1991 :
Je trouve que Raïkkonen et les Français sont surcôtés dans le classement.

Le fait que Vergne devance son coéquipier d'une place en qualif' et à l'arrivée mérite-t-il une 10ème place ?

De même, alors que les Lotus paraissaient très rapides (MT en course) et finalement déçoivent, comment Grosjean arrive-t-il devant Vettel et Raïkko devant Hamilton, compte-tenu des déboires et des superbes courses agressives de Lewis et Seb ?
Il y a 91 mois
Fab007
Fab007 :
Comme a pu le dire Dino, dans des SAV précédents, la communauté de fan de Kimi Raikkonen est très active et assez bienveillante pour les performances de leur chouchou.

Ce n'est pas quelque chose de nouveau : depuis la mise en place du classement du SAV, des pilotes ont toujours été moins bien vus (Hamilton assez férocement, Vettel lors de sa domination...) et d'autres ont une communauté de fans qui leur assure un classement correct quand la course est moyenne et très bon quand la course est bonne (Alonso, Raikkonen, Vergne...).

C'est le lot de ce classement, après je ne suis pas sur que tout le monde joue réellement le jeu et j'ai pu avoir l'occasion de le constater par le passé alors maintenant que le nombre de votants a été multiplié, il n'est pas étonnant que certains aient un classement "étrange".
Il y a 91 mois
ouille
ouille :
premiere fois que jécoute et franchement cest bien.. bonne continuation :)
Il y a 91 mois
Dino
Dino :
Je conviens parfaitement qu?il y a, c?est compréhensible, chez chacun de nous la volonté de promouvoir un pilote que nous aimons pour la raison pure et simple que parce qu?on le regarde plus, on la valorise naturellement plus qu?un pilote que l?on regarde moins. Je ne pense pas que Kimi Räikkönen ait fait quoique ce soit en ce début de saison pour mériter la première place du classement du SAV, mais en même temps, je ne vois pas un pilote qui se distingue véritablement du lot.
Le phénomène de favoritisme pour un pilote reste malgré tout aux marges et je pense que, comme le championnat est incertains, ces marges font davantage la différence, et je pense que c?est ce qui fait que Kimi est en tête du classement.
Maintenant, en 2011, bien que l?on aurait pu comprendre qu?une certaine lassitude se fasse sentir sur les succès de Vettel, il ne s?est que très peu ressenti dans le classement du SAV.
Je ne pense pas qu?on puisse réellement dire qu?il y a d?un côté ceux qui sont systématiquement favorisés, et ceux qui le sont moins. Certes, Hamilton et Vettel ont leurs détracteurs, mais Alonso est loin de faire l?unanimité par exemple. Inversement, certes Kimi Räikkönen et Fernando Alonso ont une base de fans solides, mais il ne faut pas nier que Vettel et Hamilton ont autant de détracteurs que de fans dévoués. Je pense qu?il faut davantage tenir compte des situations individuelles de chacun plutôt que d?imputer la faute à un quelconque favoritisme : Alonso se bat avec une piètre Ferrari, Kimi Räikkönen revient, Vergne débarque en F1, quand Hamilton et Vettel sont dans des équipes qui tournent bien, avec des voitures compétitives depuis plusieurs saisons.
Heureusement, je ne pense pas que le classement du SAV ne soit qu?un concours de popularité, et que quoiqu?il arrive, si le championnat continue d?être indécis, le vainqueur final du SAV ne fera pas l?unanimité, parce que fondamentalement, ça reste un classement subjectif.
Il y a 91 mois
Fab007
Fab007 :
Je veux bien entendre les arguments de la compétitivité de la voiture, mais permet moi de penser que si Hamilton avait fait la course que Button a fait, le classement n'aurait pas été le même. Je ne dis pas que les résultats sont un concours de popularité, mais j'ai souvent eu l'occasion de constater qu'Hamilton, qui est un pilote qui part avec une opinion défavorable - à tort ou à raison d'ailleurs - est souvent classé en dessous de sa position alors qu'un pilote comme Raikkonen qui part avec une opinion favorable - à tort ou à raison - est souvent classé au dessus de sa position, pour prendre les deux extrêmes.

Je ne reproche pas aux gens de voter comme ils l'entendent, c'est bien le but, mais on peut pas gommer des résultats ces éléments qui expliquent, parfois, des classements qui sont étranges comme l'absence du Top 10 de Hulkenberg et même le fait qu'il soit précédé, en points, par Schumacher, Webber, Pic et Vergne.
Il y a 91 mois
Dino
Dino :
Mais tout à fait, nous sommes les premiers à le souligner, maintenant tu accordes trop d'importance aux détracteurs d'Hamilton en oubliant qu'il a aussi son lot de groupie qui le mettent premier dès qu'il dépasse une HRT. Notons qu'au classement réel, Hamilton a 53 points, quand il en compte 55 au classement du SAV de la F1.

Si on prend la dernière course, Kimi Räikkönen termine 3ème et Hamilton 8ème, dans le classement du SAV, Kimi est 3ème et Hamilton 4ème.

Je pense que la comparaison avec Räikkönen est biaisée tout simplement parce que Kimi est un pilote qui est moins clivant, que tout le monde apprécie plus ou moins. Hamilton, comme Alonso ou Vettel, est plus clivant et compte autant de détracteurs que d'adorateurs.

Sa position au classement du Grand Prix d'Espagne me semble juste et loin d'être scandaleuse.
Il y a 91 mois
Fab007
Fab007 :
Tu prends le classement du Grand Prix d'Espagne qui est un Grand Prix particulier parce que Hamilton est parti du fond de grille, ce qui change beaucoup de choses. Je peux te retourner un exemple : Raikkonen part P17 et fini P7 à Melbourne, le classement du SAV le classe P5. Schumacher part P22 à Bahreïn, termine P10 et est P9 au classement du SAV. Bref, les remontées sont toujours récompensées.

Sur les quatre premières courses, tu vas me répondre qu'il n'a rien fait de particulier, soit, mais il est classé, au SAV, P5, P5, P3 et P8 quand en réalité il a fait 3 fois P3 et P8.

Encore une fois, ça n'a rien à voir avec ma sympathie pour Hamilton, comme tu pourrais le laisser entendre, c'est une analyse d'une phénomène de supporterisme. Raikkonen qui termine devant Vettel, en plus avec un écart abyssal, a Bahreïn, je n'aime pas Vettel mais j'ai été le premier à trouver cela ahurissant.

Et puis quand je prends l'exemple d'Hulkenberg qui est moins favorisé que quatre autres pilotes qui eux, n'ont soit pas terminé la course, soit pas terminé dans les points, je ne pense pas qu'on puisse me taxer d'être partisan.
Il y a 91 mois
Dino
Dino :
Tu cites plusieurs exemples de remontées, et tu vois bien que Lewis est le mieux récompensé. Il part P24, arrive P8 et il est classé P4. Tu as la preuve que, quand Lewis fait une bonne course, il n'est pas sous évalué, donc que les gens le jugent avant tout sur sa performance.

Ensuite, tu évoques les 4 premiers Grand Prix, mais le principe du classement du SAV fait qu'automatiquement, un pilote n'est pas classé en fonction de son résultat en course. En Australie, Lewis Hamilton est classé 4ème au SAV et ne perd finalement qu?une place parce que la performance d?Alonso, sur une F2012 qui n?est pas une MP4-27, a été une « surprise ». En Malaisie, Lewis Hamilton est 4ème au SAV, devancé par Räikkönen qui fait une remontée qui est saluée pour son retour. En Chine, il est classé P3 au SAV après avoir fini P3. Et au Bahreïn, il est une nouvelle fois classé à la même position qu?à l?arrivée de la course.

Nico Rosberg fait partie de ses pilotes qui sont souvent moins bien classés dans le SAV que dans la réalité et pourtant je ne t?entends pas t?offusquer.

Ce qui me gêne dans ton analyse, c?est qu?elle sous-entend qu?il y a d?un côté les pilotes qu?on descend systématiquement, et les pilotes qu?on loue systématiquement, en faisant fi de tous les paramètres qui rentrent en ligne de compte. Dans ta réponse à ZAle1991, tout ton commentaire repose sur le supposé « supporterisme » anti-Hamilton ou anti-Vettel et pro-Alonso ou pro-Räikkönen. Tu mets même en doute le fait que tout le monde joue le jeu. Tu écartes tous les autres facteurs qui peuvent intervenir : les remontées, les circonstances, les voitures, les qualifications, le statut du pilote, etc? Je trouve que c?est très limitée comme argumentation que de sous-entendre que les gens classent par affinités plus que par jugement, comme si, parce que des gens ont classé Hamilton à une position qui ne te semble pas juste, c?était par « supporterisme ».

Mais le plus amusant, c?est que tu me dis que j?ai sous-entendu que tu tenais ce discours parce que tu étais fan de Lewis. Je ne laisse strictement rien entendre, je parle des groupies de Lewis qui vouent Lewis aux gémonies lorsqu?il dépasse une voiture : je ne t?ai strictement pas visé, j?ai simplement dit que Lewis avait sa part de fans, tout aussi objectifs que certains fans de Kimi ou d?Alonso. Maintenant, je trouve intéressant que tu te défendes d?être supporter d?Hamilton en disant que ton jugement n?influence pas ton raisonnement, alors qu?en lisant ta réponse à ZAle1991, c?est exactement le reproche que tu fais aux gens qui « sous-classent » Lewis.

Pour reprendre ton expression : « Tu te fais des films ! » Comme je l?ai dit, le « supporterisme » est un facteur qui joue naturellement, même si je pense qu?il reste marginal. Je pense que Kimi ne mérite pas d?être leader du classement du SAV, je pense comme toi qu?il bénéficie d?une certaine bienveillance, mais qui ne se limite pas au « supporterisme ».

Quant au cas d'Hulkenberg, tu soulèves tout le coeur du problème : si on devait systématiquement privilégier les pilotes qui n'ont pas abandonné et ceux qui ont marqué des points, et si en plus on devait plus ou moins respecter le classement de la course, je ne vois pas quel intérêt aurait le classement du SAV. Le propre du classement du SAV, c'est aussi d'avoir sa part d'objectivité.
Il y a 91 mois
Dino
Dino :
Je corrige : "Le propre du classement du SAV, c'est aussi d'avoir sa part de subjectivité."
Il y a 91 mois
Fab007
Fab007 :
« Tu cites plusieurs exemples de remontées, et tu vois bien que Lewis est le mieux récompensé. Il part P24, arrive P8 et il est classé P4. Tu as la preuve que, quand Lewis fait une bonne course, il n'est pas sous évalué, donc que les gens le jugent avant tout sur sa performance. »

Hamilton est plus récompensé parce qu?il est parti de plus loin, qu?il a donc gagné plus de places (+16 contre +12 pour Schumi et +10 pou Raikko), qu?il a été visible et certainement parce que le sentiment d?injustice vis-à-vis de sa pénalité a été plus fort (pratiquement tout le monde, en tout cas dans les commentaires, estimait que la pénalité était trop sévère, il partait donc avec un à priori positif). Donc, pour répondre à tes arguments, tu vois bien que je tiens compte des autres paramètres qui peuvent rentrer en ligne de compte.

« Ensuite, tu évoques les 4 premiers Grand Prix, mais le principe du classement du SAV fait qu'automatiquement, un pilote n'est pas classé en fonction de son résultat en course. En Australie, Lewis Hamilton est classé 4ème au SAV et ne perd finalement qu?une place parce que la performance d?Alonso, sur une F2012 qui n?est pas une MP4-27, a été une « surprise ». En Malaisie, Lewis Hamilton est 4ème au SAV, devancé par Räikkönen qui fait une remontée qui est saluée pour son retour. En Chine, il est classé P3 au SAV après avoir fini P3. Et au Bahreïn, il est une nouvelle fois classé à la même position qu?à l?arrivée de la course. »

Concernant le fait que c?est le propre du classement du SAV qu?un pilote ne termine pas à sa place, encore une fois, il n?est pas question de dire le contraire. Mais pour avoir une ligne de raisonnement il faut bien un point de comparaison, et le résultat effectif est bien le seul vis-à-vis duquel une comparaison est possible. Ce n?est pas remettre en cause le principe du classement du SAV que de prendre le classement réel comme indicateur objectif quand le classement du SAV est ouvertement subjectif.

« Nico Rosberg fait partie de ses pilotes qui sont souvent moins bien classés dans le SAV que dans la réalité et pourtant je ne t?entends pas t?offusquer. »

Sur Rosberg, si je m?offusque tout le temps, on va dire que je suis un empêcheur de tourner en rond, mais de son coté l?explication est malheureusement assez connue : il ne passe pratiquement pas à l?écran.

« Ce qui me gêne dans ton analyse, c?est qu?elle sous-entend qu?il y a d?un côté les pilotes qu?on descend systématiquement, et les pilotes qu?on loue systématiquement, en faisant fi de tous les paramètres qui rentrent en ligne de compte. Dans ta réponse à ZAle1991, tout ton commentaire repose sur le supposé « supporterisme » anti-Hamilton ou anti-Vettel et pro-Alonso ou pro-Räikkönen. Tu mets même en doute le fait que tout le monde joue le jeu. Tu écartes tous les autres facteurs qui peuvent intervenir : les remontées, les circonstances, les voitures, les qualifications, le statut du pilote, etc? Je trouve que c?est très limitée comme argumentation que de sous-entendre que les gens classent par affinités plus que par jugement, comme si, parce que des gens ont classé Hamilton à une position qui ne te semble pas juste, c?était par « supporterisme ». »

Mon analyse cible le supporterisme, mais cibler quelque chose n?est pas ignorer le reste. Comme tu as pu le voir sur le début de cette réponse, je suis conscient de ces paramètres et je vais même te dire que je pense qu?ils sont heureusement plus importants que l?adoration, l?indifférence ou la détestation que l?on peut ressentir envers un pilote. Reste que, je le redis, je pense que certains votants ne jouent pas pleinement le jeu en excluant ou en survalorisant la performance de certains pilotes. Et, je le redis une nouvelle fois, chez certains pilotes, le sentiment positif ou négatif joue en leur faveur ou leur défaveur plus que pour d?autres, mais il me semble qu?en ayant déjà parlé tous les deux, je t?avais dit que ca se jouait surtout à performances proches ou à performances égales.

« Mais le plus amusant, c?est que tu me dis que j?ai sous-entendu que tu tenais ce discours parce que tu étais fan de Lewis. Je ne laisse strictement rien entendre, je parle des groupies de Lewis qui vouent Lewis aux gémonies lorsqu?il dépasse une voiture : je ne t?ai strictement pas visé, j?ai simplement dit que Lewis avait sa part de fans, tout aussi objectifs que certains fans de Kimi ou d?Alonso. Maintenant, je trouve intéressant que tu te défendes d?être supporter d?Hamilton en disant que ton jugement n?influence pas ton raisonnement, alors qu?en lisant ta réponse à ZAle1991, c?est exactement le reproche que tu fais aux gens qui « sous-classent » Lewis. »

Bah tu sous-entends que je surréagis et que je surinterprète l?importance des détracteurs de Hamilton et que j?oublie ses groupies. Donc, en gros, qu?en tant que « sympathisant », je vois le mal partout, le mal étant ceux qui n?aiment pas Hamilton.
Encore une fois, mon analyse tente d?être la plus objective possible ? même si l?objectivité ne se décrète pas ? par rapport à ce que je vois depuis un an et demi et même plus puisque le classement du SAV est en place depuis un moment maintenant.

« Pour reprendre ton expression : « Tu te fais des films ! » Comme je l?ai dit, le « supporterisme » est un facteur qui joue naturellement, même si je pense qu?il reste marginal. Je pense que Kimi ne mérite pas d?être leader du classement du SAV, je pense comme toi qu?il bénéficie d?une certaine bienveillance, mais qui ne se limite pas au « supporterisme ». »

Je crois que c?est le point de désaccord majeur duquel découlent tous les autres : je pense que le supporterisme n?est pas marginal et qu?il a une importance plus grande, tout en restant minoritaire. S?il était marginal il serait coulé dans la masse, s?il était minoritaire il serait plus visible, je pense qu?on est dans le second cas.

« Quant au cas d'Hulkenberg, tu soulèves tout le coeur du problème : si on devait systématiquement privilégier les pilotes qui n'ont pas abandonné et ceux qui ont marqué des points, et si en plus on devait plus ou moins respecter le classement de la course, je ne vois pas quel intérêt aurait le classement du SAV. Le propre du classement du SAV, c'est aussi d'avoir sa part de subjectivité. »

Que le classement ait sa part de subjectivité, c?est bien logique et je suis le premier à me régaler de pouvoir modifier la hiérarchie pour la mettre à ma sauce, mais il y des subjectivités rationnelles et des subjectivités irrationnelles : que Webber devance Hulkenberg, c?est à mon sens assez irrationnel aussi bien sur le plan objectif que sur le plan subjectif.

Plus généralement, je pense que comme au début d?un sondage, le classement du SAV est un reflet brut de l?opinion. Mais contrairement à un sondage, parce que ce n?est le but et ce n?est pas possible, les résultats « fantaisistes » ne sont pas retirés, et il n?est donc pas affiné. Encore une fois, je n?ai rien contre eux, mais qui peut me dire que les points obtenus depuis le début de la saison par De la Rosa, Petrov ou Glock sont sérieux et motivés par un véritable sentiment qu?ils méritaient un top 10 ? Le fait que des petits pilotes invisibles ou qui ne se mettent pas particulièrement en avant aient des points me prouve que des gens constituent des top 10 fantaisistes, dans un sens ou dans un autre d?ailleurs (les groupies de Lewis, Kimi, Alonso? / les détracteurs?), mais qui, du fait du nombre plus ou moins importants de fans/détracteurs d?un coté ou de l?autre, influe un peu plus sur les résultats finaux.
Il y a 91 mois
Unamed
Unamed :
Personnellement il m'est arrivé d'avoir un des noms atypique dans mon classement car juste après la course je vote puis je me rappel d'une belle tentative, d'un beau duel et c'est le coeur, l'émotion qui l'emporte puis je valide.

Je ne prend pas plus de 5 min pour faire mon top 10 certe il est sans doute pas "bien fait" et fausse en partie peut être le classement total.

La course tranche en attribuant de spoints par ordre d'arrivé. Ici c'est nous qui tranchons les jeux et les deux classements sont "totalement" différent même si des similitudes apparaissent.

Ce n'est que mon avis dans ce débat fort intéressant :)
Il y a 91 mois
Dino
Dino :
@Fab
Content de lire ton dernier commentaire car je l'approuve en grande partie. Dommage cependant que, dans ton premier commentaire, tu te sois contenté de parler des « fantaisistes » : n?oublions pas, et soulignons-le, qu?une grande partie des gens jouent le jeu. Encore très récemment, il était possible de ne mettre qu?un pilote, ou de mettre 10 fois le même, et pourtant, le classement du SAV 2011 n?a rien de scandaleux.

Il n'a jamais s'agit de nier les classements fantaisistes, mais ne leur donnons pas plus d'importance qu?ils n?en ont réellement. En marge ou minoritaire, nous jouons sur les mots : le fait est qu?un pilote, comme Kimi Räikkönen, n?est pas 1er à Bahreïn par la seule volonté d?hurluberlus. D?ailleurs, je parle de classements fantaisistes, mais à l?image du classement que j?ai pu faire l?an dernier au Grand Prix d?Inde si ma mémoire est bonne, un classement peut nous paraître fantaisiste mais être parfaitement justifié par son auteur. De ce fait, il est parfaitement recevable.

Concernant les fans/détracteurs, j?aimerais savoir sur quels chiffres tu te reposes pour dire ? ou sous-entendre ? que certains en auraient plus que d?autres. J?ai bien compris que tu estimais que Lewis Hamilton avait plus de détracteurs que de défenseurs, mais sur quelles données, quels arguments te reposes-tu ? Aucun, si ce n?est de l?interprétation qui est, c?est un fait, toujours parfaitement subjective. Nous n?avons justement pas les classements de chacun, avec les justifications, il est donc strictement impossible d?affirmer les critères qui ont servis à mieux classer un pilote qu?un autre. Cette phrase m?intrigue beaucoup : « Si le supporterisme était marginal il serait coulé dans la masse, s?il était minoritaire il serait plus visible, je pense qu?on est dans le second cas. » Une nouvelle fois, sur quels critères te reposes-tu pour dire qu?aujourd?hui le « supporterisme » est visible dans le classement ? A moins que tu disposes d?informations plus détaillées que moi sur le classement, je crains que tu portes un jugement sans preuve si ce ne sont tes convictions personnelles. Je n?avais pas fait de sous-entendu particulier, mais je vais le dire clairement : ton opinion est dictée par tes convictions? comme chacun de nous, pauvres terriens ! Tu sais, ça n?est pas sale ! Je suis fan de Ferrari, d?Alonso et de Vettel, je le revendique et je ne cache pas que les affinités que j?ai pour eux influencent mon opinion, même si je m?efforce de rester objectif. L?objectivité n?existe pas, c?est un but vers lequel on tend sans jamais l?atteindre, au même rang que la perfection.

Apporte-moi des preuves objectives pour prouver que le supporterisme est minoritaire ? et non pas marginal ? et je reconnaîtrais ma défaite ? tu sais à quel point c?est dur pour moi ? et en plus je sacrifierais en ton honneur, deux poules, trois escargots, deux pilotes Ferrari et un saint-Bernard.
Il y a 91 mois
Dino
Dino :
@Unamed
Mais c'est justement ça, il n'y a pas de bon ou de mauvais classement... Je suis le premier à critiquer le classement, mais c'est parfaitement logique puisque nous avons tous, fort heureusement, des points de vue différents. Je râle quand Kimi est en tête du classement, je promets le ciel et l'enfer aux fans de Kimi, mais, pour le coup, c'est totalement subjectif et j'avoue que j'en joue beaucoup parce que j'adore être dans l'opposition :) Pour moi, tant que vous respectez la règle qui consiste à mettre 10 pilotes différents et à être en mesure de défendre votre classement, vous pouvez mettre qui vous voulez en tête.
Il y a 91 mois
Unamed
Unamed :
@Dino on est bien d'accord ;) !
Il y a 91 mois
Fab007
Fab007 :
@Dino : Quand je dis que le phénomène est minoritaire, c'est quand même sous entendre assez clairement que la grande majorité des gens joue le jeu, qu'ils soient ou non de mon avis.

Concernant le fait que Lewis ait plus de détracteurs que de fans, c'est vrai c'est un ressenti. J'aimerais vraiment, je ne sais pas si c'est possible, qu'une sorte de consultation soit effectuée pour connaitre vraiment l'état de l'opinion des fans de F1 là dessus.

Malgré tout, je dirais que cet argument est un peu facile : je peux le retourner et te demander pourquoi tu estimes que Lewis n'a pas plus de détracteurs, sur quelle preuve tu te bases, etc... Je peux aussi faire pareil sur la question du supporterisme et de son importance dans le classement. Comme tu dis, nous n'avons aucune donnée donc c'est ton ressenti contre mon ressenti, le mien ne valant pas moins que le tien. J'attends aussi tes preuves ;)

Sur la question de la subjectivité, encore une fois, il n'est pas question de dire qu'elle est sale. Mais je ne veux pas que l'on vienne me reprocher, parce que je suis plutot admirateur de Lewis, de tenir ce raisonnement qui se base sur des exemples autres que ceux que Hamilton.
Il y a 91 mois
Dino
Dino :
@Fab
Une nouvelle fois, dommage que ton premier commentaire ait manqué de nuance. C?est le principal reproche que je te fais. A aucun moment tu n?évoques d?autres paramètres que le supporterisme et à aucun moment tu ne dis clairement qu?il s?agit d?un phénomène minoritaire.

En tout cas, tu as donné la réponse que j'attendais : sur quelles preuves je me fonde pour dire que Lewis n'a pas plus de détracteurs... Strictement aucune, mais contrairement à toi, je ne suis pas convaincu de mon fait, c'est pour cela que je me tiens bien d'assurer qu'il y a plus ou moins de détracteurs. C'est pour cette raison que quand il s'agit des notes de Lewis je n'avance pas en premier le fait que les gens l'aiment bien ou pas. Quand Lewis est classé 4ème en Espagne, je ne dis pas que c'est grâce à ses fans, je trouve ça normal. Tu pars avec un a priori sur le fait les gens n'aiment pas majoritairement Lewis, mais tu te reposes sur tes propres convictions, et le fait que tu sois fan de Lewis, je suis désolé de te le dis, n'est pas étranger à ce fait. Le fait que prétendre qu'il n'ait strictement rien à voir, ne fait que souligner l'évidence. Ce n'est pas un reproche, c'est un fait qui permet de comprendre ta position. On est ce que l?on pense? Libre à toi de le nier, mais tu as toi-même reconnu que tu n?avais aucune preuve tangible pour étayer ton sentiment, et tu ne feras croire à personne que ton sentiment n?est pas influencé par l?affection que tu portes à Lewis. Le reconnaître ne discrédite pas ton argumentation, il lui donne simplement au lecteur les clés pour la comprendre et la prendre, non pas comme une vérite absolue, mais comme une vérité relative. Chacun se fera son jugement à partir de là.
Il y a 91 mois
Fab007
Fab007 :
Mon premier commentaire n'est pas forcément moins nuancé, il est juste moins développé. Je ne dis pas que c'est le facteur principal, je dis seulement que cela a une influence.

Je trouve dommage que tu t'arrêtes à ce que j'ai dit sur Lewis et que, d'une certaine manière, tu l'utilises pour, quoi que tu en dises, amoindrir la portée de mes arguments. Oui, j'aime bien Hamilton, mais encore une fois je reprends d'autres exemples qui me semblent tout aussi représentatifs du problème que je soulève. Libre à toi de croire que mon argumentation est teintée par mon affection pour Hamilton, mais la remarque primaire de ZAle1991 parlait de Raikkonen et des Français, puis j'ai parlé de Hulkenberg, de Vergne, d'Alonso... Je dirais que le phénomène n'est lié qu'à Hamilton, je comprendrais que tu tiennes ce raisonnement, mais là j'avoue que je trouve ça un peu réducteur.

Après tu dis que tu n'es pas sur de ton fait sur la question, donc tu sous-entends que contrairement à moi tu ne prends pas parti. Mais tout de suite après, tu dis : "je me tiens bien d'assurer qu'il y a plus ou moins de détracteurs. C'est pour cette raison que quand il s'agit des notes de Lewis je n'avance pas en premier le fait que les gens l'aiment bien ou pas." Je suis désolé, mais soit tu n'es pas sur de ton fait, soit tu n'es pas d'accord avec moi et donc tu prends aussi parti ; les deux en même temps ce n'est pas possible.

Encore une fois, j'ai clairement démontré que, dans mon esprit, l'affection ou le rejet que l'on a vis à vis d'un pilote n'était pas le premier critère et que d'autres critères sont bien plus significatifs. Mais une fois dis cela, je pense qu'il y a aussi de la bienveillance et de la malveillance, inhérente à un classement subjectif, et que certains pilotes concentrent plus de bienveillance et de malveillance que d'autres.
Il y a 91 mois
Dino
Dino :
Le fait est que tu fais deux catégories avec d'un côté Sebastian Vettel et Lewis Hamilton, et de l'autre Alonso et Räikkönen. Et relis bien mes commentaires et tes commentaires, c'est toi le premier qui centre la discussion autour d'Hamilton, dans le seixième commentaire. Ne reproche pas alors de te suivre. Ca donne encore une preuve que ton raisonnement est teinté par le fait que tu sois un fan d'Hamilton. Plus tu t'entêtes à le réfuter, plus tu en donnes des preuves. Tu aurais pu prendre l'exemple de Vettel, mais tu as préféré illustrer l'exemple type du défavoritisme en prenant l'exemple d'Hamilton. Sans doute un pur hasard :) Tu t'es réduis tout seul à la discussion sur Lewis.

Ensuite, tu dis : "Je suis désolé, mais soit tu n'es pas sur de ton fait, soit tu n'es pas d'accord avec moi et donc tu prends aussi parti ; les deux en même temps ce n'est pas possible." Relis-moi bien, ça t'évitera de dire des bêtises. Toi et moi n'avons aucune preuve concernant le favoritisme supposé des votants, mais contrairement à toi, qui part du principe qu'il existe et qu'il est plus important qu'on ne le pense, moi je dis simplement que faute de preuve, on ne peut pas accorder une importance supérieure à ce critère qu'aux autres. Le seul parti que je prends c'est de dire que l'on ne peut avoir aucune certitude sur le comportement des votants. Tu peux me reprocher de ne pas me mouiller, mais certainement pas d'être parti pris.

Ce qui m'étonne le plus, venant de ta part, c'est que face à une remarque sur la subjectivité des votants, tu t'es contenté de ne souligner qu'un seul facteur : le supporterisme. Je n'ai jamais dis que tu pensais que c'était le seul facteur, mais le fait est qu'en réponse à un commentaire de ZAle1991, tu n'as privilégié que le supporterisme, sans évoquer les autres raisons possibles de favoriser plus ou moins un pilote. Tu ne nous avais pas habitué à une réponse aussi étroite. Tu t'es tout seul embourbé dans le débat sur Lewis, je n'ai fait que te suivre. D'ailleurs, ton entêtement à prétendre que le fait que tu sois fan de Lewis n'a rien à voir là-dedans est absolument ridicule...
Il y a 91 mois
Fab007
Fab007 :
Je fais deux catégories, oui, mais pas seulement avec les pilotes que tu cites : le fait est que j'ai l'impression que sur ces pilotes là, les sentiments négatifs ou positifs jouent plus, mais il n'y a pas qu'eux, d'où les points de suspension dans mes commentaires.
Ensuite, je pense que c'est toi qui ne lit pas bien, puisque pour éviter le reproche sur la situation d'Hamilton, je prends justement bien soin, à chaque fois, de citer un autre exemple pour étayer mon propos (dans les commentaires dont tu parles, je cites les exemples de Vettel et Raikko à Bahreïn et de Hulkenberg en Espagne).
Encore une fois, je ne vois pas où je réfute le fait que je suis fan d'Hamilton joue sur mon raisonnement, mais j'essaie justement d'aller au dela en trouvant des exemples qui ne concernent pas Hamilton et qui prennent même en compte des pilotes que je ne porte pas dans mon coeur. De plus, je vois mal ce que j'aurais à cacher puisque mes Top 10 sont visibles après chaque course et mes opinions connues de tous.

Je t'ai bien lu, et c'est bien ce que je dis, puisque nous n'en savons rien, dire que ce critère est "marginal" (je n'invente pas ce terme) c'est prendre position au même titre que quand je dis que cela a une influence. Ce que je te reproche c'est de dire que tu ne te mouilles pas, donc que tu te situes en dehors du débat, alors que tu t'opposes clairement à ma théorie.

Quant à la remarque de ZAle1991, j'admet que ma réponse n'est pas assez développée, mais je profitais de sa remarque pour jeter dans la marre un pavé que je n'ai pas eu l'occasion de jeter avant. Et tu noteras que je le fais quand on évoque Raikkonen (dont nous avons tous les deux déja souligné, dans un autre contexte, l'activité des fans) et de Vergne (devant lequel je m'étais déja étonné du classement lors du GP d'Australie).

Pour finir, je suis franchement assez étonné par ta propension à affirmer que je m'embourbe sur Hamilton. Mon avant dernier commentaire n'est pas du tout centré sur Hamilton et aucun de mes commentaires ne parle exclusivement d'Hamilton, justement pour éviter qu'on me le reproche. Toi, en revanche, chacune de tes réponses a contenu un paragraphe exclusivement réservé à mon rapport à Hamilton.
Il y a 91 mois
Shinji
Shinji :
Mon dieu j'ai l'impression d'être dans Death Note...
Il y a 91 mois
Unamed Humour
Unamed Humour :
OH mon dieux ! Shinji sait écrire !

Ce n'est donc pas qu'une voie :O
Il y a 91 mois
eric974
eric974 :
Le classement du SAV est un classement du coeur plus que de raison et n'a pas à mon avis plus d'importance que cela. Comme tout fan de F1 j'ai mes pilotes préférés qui seront surcôtés par mes votes. Et je ne vois pas l'intérêt de faire de long discours car il n'existe qu'un seul classement celui de la FIA.
Pour ma part je tiens pour m'amuser un classement particulier qui tiens compte de tout le week-end et cela reste un amusement.
bonne journée et vivement le prochain GP
Il y a 91 mois
Gusgus
Gusgus :
Y'a une élection au SAV prochainement ou bien ? :P
Il y a 91 mois
Fab007
Fab007 :
Le classement c'est maintenant !
Il y a 91 mois
Dino
Dino :
Le SAV est une autocratie, donc pas d'élection ;)
Il y a 91 mois
Germain
Germain :
Je retente ma chance, mes 7 raisons pour ne pas aller au GP de Monaco:
7- Vous pouvez aller au festival de Cannes
6- Vous pouvez regardes les Internationaux de tennis sur France 2
5- Regarder la chaine parlementaire
4- Ce sera l'occasion de voir à la préfecture si vous pouvez changer de prénom.
3- Si c'est non, ce sera l'occasion d'intenter un procès à vos parents à cause du prénom qu'il vous ont donné.
2- Vous pouvez dormir après vous être remis du concert de Scoprion qui aura eu lieu la veille à Nice
1- Vous pouvez ouvrir un atlas et chercher Monaco sur la carte !!!
Voila ;)
Il y a 91 mois
ZAle1991
ZAle1991 :
Je ne pensais pas que mon commentaire allait donner lieu à tout ce débat.

Il est vrai qu'Hamilton et Vettel ont beaucoup de détracteurs car ils ont eu le succès très jeune et sont entrés en F1 dans un top team (c'est moins vrai pour Vettel qui a du faire ses gammes pendant 1 an et demi chez Toro Rosso). De cette manière, ils passent un peu pour des ENFANTS GATES alors que si on regarde bien, Schumacher, Alonso, Räikkönen ont fêté leur première victoire en moins de 3 saisons complètes en F1 !
De même, pour Fernando et Michael, leurs 1ers titres sont arrivés relativement tôt : autour de 25 ans.
Seuls des Webber ou Button ont connu le succès tardivement.

A la limite si pour ce GP d'Espagne, voir Kimi 3ème n'est pas complètement désuet, le voir 3ème au GP de Malaisie, là, je ne comprend pas. Je veux bien qu'il revienne après 2 ans d'absence, mais il a été l'un des rares dans le top à avoir été épargné par les pépins (accrochages, problèmes techniques, ...)

De même, voir Vergne dans le top 10 et pas Hülkenberg, je pige pas.
Idem pour Vettel qui termine 7ème, soit moins bien que sa position en course, alors qu'il nous sort peut-être sa meilleur perf' de la saison, si on prend en compte sa position de départ, sa pénalité et son changement de museau, les dépassements sur Button, Hamilton, Rosberg dans les derniers tours de course.


Pour moi, le classement SAV doit rester objectif.
Bien qu'il y a des pilotes que je préfère à d'autres, je ne suis pas insensible à une belle performance et n'hésiterait pas à le mettre 1er devant un pilote favori s'il le mérite.
Il y a 91 mois
Buchor
Buchor :
J'ai enfin eu l'occasion d'écouter cette émission du SAV et il y a un point sur lequel j'aimerais revenir :

Il est évident que les pilotes Lotus seraient les bienvenus au sein du Club 153. Cependant, cela ne pourra se faire sans qu'ils aient accompli tout le processus que l'on a mis en place. Car oui, on ne devient pas membre du Club 153 comme ça.
Le processus d'admission consiste en un questionnaire et toutes sortes d'épreuves, genre de rencontre entre Secret Story/Yakéké-Yakéké/Pekin Express.

Pour plus d'informations sur le dossier de candidature ou la soumission d'un dossier de candidature, merci de nous contacter à :
cestvraimentmalbarrer@club153.net

:-D
Il y a 91 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.