> > > > SAV de la F1 : le Mag' du 23 mai 2012

SAV de la F1 : le Mag' du 23 mai 2012

Après le Grand Prix d'Espagne et avant l'épreuve monégasque, le SAV de la F1 revient avec ses chroniqueurs sur les principales actus du moment et répond aux questions de certains de ses auditeurs.

© Ferrari© Ferrari

Au menu de cette nouvelle édition du Mag’ du SAV, nous revenons sur le cas de Felipe Massa chez Ferrari mais aussi sur les rumeurs entourant Paul di Resta, envoyé chez Mercedes en 2013, et Valtteri Bottas, donné comme remplaçant de Bruno Senna, en cours de saison, chez Williams. Dino, Fab, Gusgus et Shinji reviennent également sur l’éventuelle instauration d’un budget plafond en 2013 et sur la probable signature des accords Concorde par Mercedes, prochainement. Mais, désormais que l’élection présidentielle a rendu son verdict, l’avenir du Grand Prix de France reste un sujet d’actualité et l’équipe du SAV revient sur les récentes déclarations encourageantes de Valérie Fourneyron, la nouvelle ministre des sports.

Vous retrouverez également le Duel Chroniqueurs VS Animateurs, nos réponses aux questions que vous nous avez posées sur le Répondeur du SAV, le tout dans la joie et la bonne humeur.

Un podcast également disponible sur iTunes Store et que vous pouvez également télécharger sur votre smartphone via le flashcode ci-dessous.

QR Code

N’oubliez pas de participer au concours Top Pas Position, avant le lundi 28 mai, 18 heures, et de voter, ci-dessous, pour l’actu qui vous aura semblé la plus importante ces dernières semaines.


Ce podcast n'est plus disponible.



Sondage : Quelle est l'actu principale du Mag' du 23 mai 2012 ?




SAV de la F1, Podcast Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




24 réactions sur cet article Donnez votre avis
Bertrand.H
Bertrand.H :
C'est sympa et du bon boulot les gars !
Il y a 91 mois
Dino
Dino :
Merci beaucoup !
Il y a 91 mois
eric974
eric974 :
Je me suis endormi le sourire aux lèvres, vivement la semaine prochaine
Il y a 91 mois
hitman
hitman :
merci
Il y a 91 mois
Dino
Dino :
@Hitman
Le fan des Giants que je suis passe bien le bonjour au fan des Patriots que tu es ;)
Il y a 91 mois
Unamed
Unamed :
Oui c'était là questions sérieuse du lot. ^^

Il n'y avait aucune mauvaise blague dans cette question.

Je fais peut être une erreur de langage. J'appel chicane les trottoirs placé dans les virages, appelé aussi vibreur de couleur blanche et rouge.
Je sais que les pilotes montent sur certaines, mais parfois non.

Et en espagne il y avait donc des chicane et un mettre derriere une autre bordure de la même couleur.
Ce que j'ai pris pour une double chicane, dont je ne comprend pas l'utilité.

Mais je dois faire une erreur de langage...
Il y a 91 mois
Adelin
Adelin :
J'ai adoré l'insulte de Dino envers Ginji après le Quiz : "espèce d'e**erdeur va !!" :-D:-D
Il y a 91 mois
Fab007
Fab007 :
Unamed : oui une chicane c'est un type de virage qui sert à ralentir les pilotes, le plus souvent. Toi tu parles des vibreurs. Je t'invite bien sur à reformuler ta question et à l'envoyer sur le répondeur du SAV à l'adresse suivante, que tu connais par coeur : repondeur@savf1.fr
Il y a 91 mois
Dino
Dino :
@Unamed
Si tu parles des grosses bosses à l'intérieur de la chicane (rouges, derrière le vibreur), il s'agit simplement d'empêcher de cette manière les pilotes de trop mordre sur les bordures, s'ils tiennent bien sûr à leurs suspensions.
J'avais mal compris ta question, mais j'avoue qu'en lisant "A quoi sert une chicane ?" je me suis dit qu'en soit, c'était une excellente question.

@Adelin
Heureusement que Shinji et moi sommes de très bons amis !
D'ailleurs j'en profite pour remercier publiquement nos chroniqueurs, Ben, Fab, Gusgus et Gusgus. Ils ont confirmé tous les espoirs qu'on portaient en eux, travaillent sérieusement et se sont parfaitement intégrés. C'était un pari que de réunir 4 types qui ne se connaissaient pas ou peu avant et c'est une grande satisfaction de voir que la magie a fonctionné et que tout le monde s'entend bien, quoi nous n'en doutions pas Shinji et moi.
Il y a 91 mois
Gusgus
Gusgus :
"Ben, Fab, Gusgus et Gusgus" : et Stefcore !
Il y a 91 mois
Dino
Dino :
A chacun ses lapsus ;)
Rendons hommage à ce grand homme, qui fut un temps notre conseiller en communication et un fidèle compagnon depuis des années...
Il y a 91 mois
Shinji
Shinji :
" Quoi nous n'en doutions pas Shinji et moi."

C'est pas ce que tu disais il y a 3 mois ! Non bien sur je plaisante, merci à vous quatre pour tout ce que vous apportez à l'émission. C'est vraiment génial que l'alchimie soit passée, chacun avec son style Je te rassure Adelin notre vieux couple va toujours aussi bien, si j'avais eu 1 euro à chaque fois que Dino disais une connerie je serais plus riche que Bill Gates.
Il y a 91 mois
Fab007
Fab007 :
Merci à vous parce que nous ne sommes que les derniers arrivés d'un projet de bientôt quatre ans qui s'est bâti avec des petits moyens, un grand sérieux, une immense passion et beaucoup d'humour.

Merci de votre confiance et longue, très longue vie au SAV, à ses créateurs et à ses auditeurs.

Concernant les autres chroniqueurs, ce sont des ****. Merci. :D Plus sérieusement, même si nous n'étions pas des inconnus les uns pour les autres - nous connaissant par le biais de la communauté du SAV ou de Fan-F1 - trois rencontres sympa autour d'un langage commun, celui de la F1, et un vrai plaisir à retrouver tout ce monde certains mardis soirs.
Il y a 91 mois
Unamed
Unamed :
Je vais reformuler ma questions pour le prochain mag ;) !

Un grand merci pour votre boulot. J'essaye de vous faire rire pendant l'enregistrement (si Dino vous lis mes questions humoristiques :p ). Dans l'unique but d?essayer de vous redonnez un peu, du bonheur et de la joie que vous me communiquez.

J'attends chaque mercredi autant que les week end de courses car c'est un plaisir différent. Une analyse, une vision de recul, des explications, un échange entre passionné.

Vous avez était l'essence sur la flamme de ma passion.

Je conclue donc sur Merci.
Il y a 91 mois
Bilo
Bilo :
Je vous trouve un peu sévère sur Massa lorsque vous dites qu'il n'a jamais été un grand pilote. Je veux bien qu'il ait été hors du coup ces deux dernières saisons, mais ses premières années chez Ferrari (2006-2009), il avait vraiment l'étoffe d'un grand pilote.

C'est bien de donner des chiffres pour argumenter sa position, mais il faut aussi expliquer ces fameux chiffres, et replacer le contexte. En 2006, pour sa 1ère saison dans un top team, être à 40 pts de Schumi n'est pas déshonorant, surtout quand on voit l'écart de 60 pts entre Alonso et Fisichella.
En 2007, j'entends "15 pts derrière Raïkkonen". Déjà, 15 pts ce n'est pas beaucoup, et ce serait oublier que Massa s'était porté n°2 lors des 4 derniers GP, soit après son abandon à Monza (énième problème technique, qu'il a plus subi que Kimi), alors qu'avant Monza, il était 1pt devant le Finlandais.
Et en 2008, avec là aussi pas mal de soucis (techniques ou autre, indépendants de sa volonté) et plus que Raïkkonen, il termine avec 23 pts d'avance, soit un écart plus grand que 2007 dans l'autre sens. Ce n'est absolument pas "l'arbre qui cache la forêt", c'est simplement un progression constante et assez forte du pilote depuis quelques années. De plus, terminer avec 6 victoires au compteur, cela prouve quand même qu'il ne s'est pas trouvé aux avant-postes parce que "les points ont été partagés".

2009, là encore, il fait preuve d'un très grand niveau avec une voiture loupée, qui plus est avec le nombre de soucis mécaniques qu'il a rencontré. De plus, ses courses très efficaces dans le peloton ont confirmé sa progression de ce côté-là, dont on avait pu apercevoir le point de départ en 2008. Donc ce n'est pas un pilote qui est seulement bon quand il s'élance en tête. Résultat, avant son accident, il est 5e du championnat, soit le meilleur des autres.
Enfin en 2010, revenant de son accident, il a le mérite d'être une course sur deux devant Alonso, avant la série de 3 courses assez malchanceuses (Canada, Valence, GB), puis la fameuse consigne en Allemagne. Je suis cependant satisfait que vous ayez relevé qu'après les 2/3 du championnat, il ne se trouvait qu'à une trentaine de pts de son équipier.

Bref, tout ça pour dire que si je suis le premier à reconnaître qu'il n'est pas au niveau depuis 2 ans, je tenais à rectifier le fait que Massa n'a jamais été un grand pilote, alors que son parcours et ses courses dans la période 2006-2009 prouvent le contraire. Je pense donc que le problème du Brésilien en ce moment est psychologique, et que changer d'équipe lui ferait le plus grand bien, puisqu'il n'a rien a gagner chez Ferrari.

Mais cela a été une bonne émission malgré tout ^^
Il y a 91 mois
Fab007
Fab007 :
Non, je suis désolé, Massa n'a pas l'étoffe d'un grand pilote, je réitère ces propos. C'est un bon pilote, méritant, mais pas plus. C'est pas une question de sévérité ou quoi que ce soit, mais Massa est bien souvent dominé par ses équipiers, quels qu'ils soient, et la saison et demie où il a dominé c'était face à un Raikkonen erratique, totalement démotivé par son titre en 2007.

2010 est assez représentatif : il est pas loin de Alonso mais il est derrière. Encore une fois, si un pilote n'est jamais en mesure d'être autre chose qu'un second pilote qui doit s'effacer face à un autre, désolé, ce n'est pas un grand pilote.
Il y a 91 mois
Unamed
Unamed :
Je crois en son talent et en son étoffe de grand pilote

Je trouve également la critique générale sur Massa sévére et qui ne refléte pas réelment sont parcours.

Lui seul a les mains sur volant pour répondre.
Il y a 91 mois
Gusgus
Gusgus :
D'accord avec Fab sur Massa, rien à ajouter là-dessus pour ma part.

Par contre, je vais préciser ma pensée sur 2008. Plutôt que de parler de "partager les points", pour moi, c'est l'année récente où les deux prétendants au titre ont fait les plus mauvaises saisons, et où, je pense, les meilleurs pilotes sur cette saison n'étaient pas dans les meilleurs voitures (Alonso, Kubica, et peut-être même Vettel).

Chacun des deux a fait un certain nombre d'erreurs personnelles, jusqu'à être parfois ridicules. Dans cette catégorie, je mets le strike d'Hamilton à Montréal et la course de Massa à Silverstone, des "performances" qui ne sont pas tellement dignes de champions du monde. Quant aux autres contre-performances, citons les courses de Massa brouillonnes voire terminées par une erreur comme en Australie (abandon sur casse moteur mais deux accrochages), en Malaisie (abandon sur tête à queue), ou à Fuji (deux accrochages, dont un avec Hamilton), voire à Monaco (un tout droit à Sainte-Dévote lui coûte des chances de victoire), et pour Hamilton, ses courses au Bahrein (accrochage au deuxième tour) et bien entendu au Brésil (à 1km près...).

Certes chacun a eu son lot de courses réussies et d'erreurs à mettre sur le compte de l'équipe (Massa à Singapour), mais dans une saison plus typique, on trouve généralement très peu d'erreurs à mettre au crédit du champion (Raikkonen en 2007, par exemple, on cite souvent son arrachage de suspension à la piscine en qualifs comme sa seule grosse erreur).

Loin de moi l'idée de dire qu'aucun des deux ne méritait le titre 2008 - qu'on pourrait pourtant remettre en cause vu les résultats "contestables" de Singapour - , mais que les pilotes qui ont fait les meilleures saisons étaient plutôt à regarder ailleurs dans la hiérarchie.

Et aussi, la différence entre les deux prétendants de 2008, c'est que Massa n'a eu une chance jusqu'au bout qu'e cette saison-là, alors qu'Hamilton a été dans le bon wagon en 2007, en 2008 et en 2010, et qu'il est un des favoris cette année. Quand il a la voiture, un grand pilote ne peut pas passer à côté de la lutte pour le titre.
Il y a 91 mois
ZAle1991
ZAle1991 :
Je serais d'accord avec Bilo et Gusgus à la fois.

Par contre, justifier les perfs de Massa avant son accident sur le fait que Räikkönen n'était plus motivé en 2008 est peut-être un peu gros. 2 victoires sur la première partie de saison, devant Massa au championnat même après le GP de Hongrie...
Pour 2009, à la limite de je veux bien que la motivation du Finlandais ait montré des signes de faiblesses, mais quand on regarde ce qu'il a tiré d'une Ferrari ratée, c'est quand même pas mal du tout, quand on voit les performances des intérimaires Badoer et Fisichella.

Les 3 choses qui ont fait que Massa a perdu pied sont pour moi :
Son accident en Hongrie, en 2009 ;
Le fait qu'Alonso, en plus d'être très bon, est un pilote très investi dans son écurie.
Le "Fernand is faster than You" en Allemagne, en 2010, a du lui briser le moral.
Il y a 91 mois
Bilo
Bilo :
Massa a certes été dominé par Schumi, mais quel équipier n'a pas été dominé par Schumi (avant retraite, j'entends) ? Massa est même celui qui lui a donné le plus de fil à retordre. Ensuite, face à Raïkkonen, on ne peut pas dire qu'il a été dominé, c'est même plutôt lui qui a pris le dessus sur le Finlandais. Pour tout dire, j'attendais le fameux argument "Raïkkonen était démotivé". Si vous relisez les déclarations de Kimi durant l'intersaison 2007-2008, vous verrez qu'elles ne sortent absolument pas de la bouche d'un pilote démotivé. Et pas plus que durant la saison, où après le GP de Hongrie (relativement tard dans l'année), il est à 5 pts du leader ! Massa a pris le dessus, c'est tout. Pareil en 2009 où le Brésilien confirme selon moi qu'il a l'étoffe d'un grand pilote, où il est très efficace quand il n'est pas lâché patr sa voiture.

De plus, je ne vois pas en quoi Massa n'est "qu'un second pilote qui doit s'effacer face à un autre". Il le fait en 2007 juste parce que Ferrari est en retard sur McLaren, qu'elle doit sacrifier un pilote pour espérer le titre, et il se trouve que Massa a 5 pts de retard sur le Finlandais après sa panne à Monza.



En ce qui concerne la saison 2008, je ne vois pas quels pilotes ont été meilleurs sur cette saison qu'Hamilton ou Massa. Kubica a aussi été brouillon à Melbourne, et il s'est planté dans les graviers en GB. Sans parler du fait qu'il a été dominé à plusieurs reprises par un certain Heidfeld... Dans le cas d'Alonso, on peut noter qu'il a été dans le rail à Monaco, dans le mur à Montréal, battu par Piquet en certaines occasions, et évidemment ce fameux GP de Singapour où la tricherie n'est "pas digne d'un champion du monde". Quand à Vettel, incapable de terminer un tour lors de 3 des 4 premiers GP, on peut de suite l'exclure des "pilotes qui ont fait les meilleures saisons".
Bref, tout ça pour dire qu'il ne suffit pas de parler des erreurs des pilotes pour savoir qui mérite le plus mais qu'il faut également prendre en compte le facteur performance (cf Raïkkonen en 2007, certes moins erratique mais à la peine en 1ère partie de saison).

Enfin, je ne pense pas que Massa passe à côté de la lutte en 2007, pour les raisons que j'ai exposées (urgence de Ferrari de ne se concentrer que sur un seul pilote) et il est lui-même mathématiquement en course jusqu'à deux GP de la fin. Si on ajoute 2008, ça fait 2/2. Evidemment, ce n'est pas le cas en 2010 (mais on peut être tenté de dire que la Ferrari n'avait pas forcément la voiture pour être titrée), cependant je rappelle que mon plaidoyer en faveur de Massa sur le fait qu'il ait été un grand pilote, évoque la période d'avant 2010.
Il y a 91 mois
Fab007
Fab007 :
Quand tu dis que Massa est le coéquipier qui a peut-être donné le plus de fil à retordre à Schumacher, je peux te rétorquer que c'est peut-être parce que Schumacher était déja sur la pente descendante.

Ensuite, les déclarations de pilotes pour refléter leur état d'esprit, pitié, pas à moi. Quand tu traduis des déclarations de pilotes et surtout celles de Raikkonen c'est de l'enfilage de poncifs à tout va. Certaines déclarations d'un pilote HRT peuvent s'appliquer à Red Bull.

Pardon mais, si on se base sur du concret, il me semble bien que ces deux dernières années, un certain Finlandais n'était plus en F1 parce qu'il avait perdu la motivation. La saison 2009 a été le paroxysme mais la fin 2008 n'était pas particulièrement brillante de la part de Raikkonen.

Après, Massa a joué le titre, oui, mais encore une fois, je n'ai jamais dit qu'il était mauvais au point de ne pas le faire avec une voiture qui en était capable, j'ai seulement dit qu'il n'avait pas l'étoffe d'un grand pilote et que cette saison 2008 a "aveuglé" certains amateurs de la discipline.

Qu'une chose soit claire, mon propos ne doit pas être déconnecté d'une partie importante de ce que j'ai dit : si je tiens ce discours sur Massa avant 2010 c'est bien parce que je pense qu'on en attend trop - même si on est en droit d'en attendre plus - d'un pilote qui n'a jamais été au niveau d'un Alonso dans sa carrière. Je ne tiens pas à dire que Massa est nul, je tiens à dire qu'il n'a pas le talent de Alonso, la nuance est là. Des pilotes inférieurs mais besogneux ont gagné des titres là où des pilotes talentueux mais inconséquent ne l'ont pas fait. Je n'accorde ni ne retire à Massa un droit d'être un champion, je le classe seulement dans une catégorie différente que d'autres.
Il y a 91 mois
Dino
Dino :
Il faudrait déjà s'entendre sur ce qu'est un grand pilote. Je ne suis pas vraiment sûr que chacun mette la même chose derrière "Grand Pilote"... Personnellement, malgré toute l'affection tifosienne que j'ai pour lui, Felipe Massa ne m'a jamais emballé. Je dois avouer que quand il quittera la F1, il ne me manquera pas autant qu'Alonso, Schumacher, Vettel et même Hamilton.

Pour moi, Felipe Massa a toujours été un bon pilote, au même rang que des Webber, Coulthard, Barrichello.

Tout le monde nous parle de la saison 2008, elle est effectivement très bonne, mais il faut quand même retenir qu'elle a été bardée d'erreurs parfois grossières chez Massa comme chez Hamilton, et qu'elle ne mettait pas en scène, en tout cas au second plan, les deux autres champions du monde du moment, à savoir Fernando Alonso, chez Renault, et Kimi Räikkönen qui s'est peu à peu démobilisé.

Là où je ne suis pas d'accord avec Fab dans l'émission, c'est quand il prend les points en référence. S'il suffisait de compter les points pour juger qui est ou n'est pas un grand pilote, la F1 serait bien chiante.

Pour moi, les grands pilotes sont avant tout ceux qui se révèlent dans l'adversité, ce qui n'a malheureusement été le cas que de façon épisodique chez Massa.

Fab n'a jamais dit que Felipe Massa était une bouse intersidérale, mais ne commençons pas non plus à en faire un foudre de guerre.
Il y a 91 mois
Dino
Dino :
Prenez l'exemple de Button... Même champion du monde, peu de gens le considéraient comme un Grand Champion, mais il a suffit pour lui d'aller défier Lewis Hamilton sur ses terres et de le battre pour acquérir des lettres de noblesses bien méritées. Felipe a montré qu'il n'était pas ridicule face à Schumacher, il a rendu la tâche plus que difficile à Räikkönen, mais ça n'est pas, à mon avis, un adversaire trop coriace. Il est tombé sur Alonso et aurait pu avoir une réaction d'orgueil, mais elle n'est jamais venue.
Il y a 91 mois
Bilo
Bilo :
J'aimerais savoir, Fab, sur quels éléments tu te bases pour dire que Schumacher était sur la pente descendante en 2006.
Concernant Raïkkonen, libre à toi de ne pas croire ses déclarations, mais à mon avis, s'il y a bien un pilote qui ne parle pas pour ne rien dire, c'est Raïkkonen. Et concrètement, en 2008, il est démotivé qu'à partir du moment où il accuse un retard non négligeable au championnat et qu'il voit que son équipier prend le dessus. C'est la conséquence de la performance de Massa, et non pas la cause.

Bien sûr que vous n'avez pas dit que Massa était nul, je ne vous ai pas reproché cela (n'entrez pas dans l'extrême pour défendre vos positions). Tu as dit, Fab, qu'il n'a jamais été un grand pilote, et c'est en cela que je ne partage pas ton opinion, puisque selon moi, sa première période chez Ferrari montre le contraire. Encore une fois, j'ai expliqué pourquoi en 2008 aucun autre pilote méritait plus qu'Hamilton et Massa. Je continue en disant que 2008 n'est absolument pas une exception dans la carrière du Brésilien, qu'elle découlait tout simplement de sa montée en puissance depuis 2006, et je pense que 2009 a confirmé qu'il avait l'étoffe d'un grand pilote. Et je ne pense pas que le fait qu'il n'emballe pas les gens prouve qu'il n'en est pas un, parce que là on entre dans le domaine subjectif à mon avis.

Bref, je comprends tout à fait la nuance, il est moins bon qu'Alonso, ça je le concède volontiers. Et donc, cela devrait supprimer ce qu'il a fait par le passé ? On sait très bien que Ferrari attendait Alonso comme le Messie, et que Massa a été rejeté dans l'ombre à cause de ça.
Pour moi, le Brésilien a été un grand pilote, il ne l'est plus et connaît un passage à vide pour les raisons que j'ai expliquées (et je rejoins le commentaire de ZAle1991). Mais je reste persuadé que dès qu'il sortira de cet environnement "hostile", il pourra retrouver la flamme.
Il y a 91 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.