> > > > Monaco - Essais Libres 2 : Button devance la pluie

Monaco - Essais Libres 2 : Button devance la pluie

Jenson Button signe le meilleur temps des Essais Libres 2 en 1:15.756 avec les pneus Super Tendres. Le pilote McLaren devance Romain Grosjean, le pilote plus rapide en pneus Tendres, devant Massa, Alonso et Maldonado. Dix-neuvième, Räikkönen n’aura pas pu rattraper le retard accumulé lors des Essais Libres 2, la pluie s’étant invitée sur le circuit monégasque après un quart d’heure d’essais seulement.

© McLaren© McLaren

Si le soleil règne toujours en Principauté, ce dernier brille cependant moins qu’en matinée et on annonce dans la radio de Nico Rosberg que des ondées pourraient s’inviter au-dessus des rues de Monaco. Les pilotes se pressent donc à la sortie des stands. Kobayashi est d’ailleurs le premier à déclencher le chronomètre en 1:20.617, immédiatement battu par son coéquipier, Sergio Pérez, en 1:18.800. Le Japonais reprend son bien au tour suivant en signant un tour en 1:17.504.

Lewis Hamilton, Michael Schumacher puis Jenson Button s’emparent successivement de la tête de la feuille des temps, le champion du monde 2009 bouclant un tour dans les rues de Monaco en 1:17.095. Coincé dans le trafic - comprenez une HRT -, Sergio Pérez pose les bases du meilleur temps, mais c’est Fernando Alonso qui est le premier à passer sous la barre de la minute 17. Après l’avoir brièvement cédé à Pastor Maldonado, l’Espagnol reprend son bien en 1:16.661 mais Jenson Button, premier pilote à passer les Super Tendres, pourrait venir jouer les troubles fêtes.

En attendant, et alors que le Britannique réalise le meilleur temps dans le premier secteur, Romain Grosjean échoue à quelques centièmes du meilleur temps d’Alonso. Quelques instants après, le pilote de la McLaren n°3 s’empare logiquement de la tête de la hiérarchie en 1:15.746. Au tour suivant, Romain Grosjean améliore son meilleur temps et s’intercale entre la McLaren de Button et la Ferrari d’Alonso : le Genevois est le plus rapide en pneus tendres.

Alors qu’il n’a pas signé le moindre tour chronométré lors des Essais Libres 1, Kimi Räikkönen est en piste depuis le début de séance et pointe logiquement légèrement en retrait dans la hiérarchie, le temps de reprendre ses marques sur un circuit où il s’était imposé, avec McLaren, en 2005.

Après un quart d’heure d’essais, dans la foulée de Jenson Button, les pilotes commencent à chausser les pneus Super Tendres, parmi lesquels Kobayashi, Webber, Maldonado, Hamilton, Di Resta, Perez, Petrov ou encore Vergne. Mais la direction de course signale que la piste est humide et tous les pilotes rentrent aux stands sans avoir davantage goûté aux gommes les plus tendres proposées ce week-end par Pirelli. La Principauté retrouve alors un silence inhabituel lors des week-ends de Grand Prix où se réunissent également GP2 Series et World Series by Renault, les deux pépinières de talents pour la Formule Un. Chez Caterham, Vitaly Petrov confie à la radio qu’il ne souhaite pas être le premier à s’aventurer en piste, au risque, sur piste humide, de partir à la faute.

A l’entame de la deuxième demi-heure d’essais, Timo Glock (Marussia) est le premier pilote à briser le silence, suivi par Fernando Alonso et Kimi Räikkönen, tous trois en pneus tendres. Paradoxalement, c’est le Finlandais qui gêne l’Allemand à l’approche du freinage de la Rascasse. Peu à peu, la plupart des pilotes ressortent des garages, parmi lesquels Jenson Button qui, par prudence, préfère s’aventurer en piste avec les pneus intermédiaire. Certains pilotes comme Grosjean, Rosberg, Schumacher, Di Resta, Senna, Hülkenberg, Petrov et Kovalainen en profitent pour monter les pneus Super Tendres à flancs rouges. Mais une nouvelle fois, une légère ondée vient lustrer la piste, notamment au virage Massenet, et contraint les pilotes à rentrer aux stands.

A mi-séance, Jenson Button devance, en pneus Super Tendres, Romain Grosjean, Felipe Massa, Fernando Alonso, Pastor Maldonado, Nico Rosberg, Mark Webber, Kamui Kobayashi, Michael Schumacher et Sebastian Vettel. Kimi Räikkönen pointe quant à lui au 19ème rang, en 1:19.267, après avoir bouclé 13 tours.

Après quelques minutes de silence, Kamui Kobayashi anime les rues de Monaco en faisant un petit tour en piste en pneus intermédiaires, mais ne s’y attarde pas et rentre aux stands à la fin de son tour. Les pilotes Toro Rosso imitent le Japonais quelques minutes plus tard mais restent quant à eux en piste, sans doute pour accumuler de l’expérience avec les pneus pour piste humide, alors que les prévisions météos n’écartent pas qu’il puisse pleuvoir samedi et dimanche. Les deux pilotes de l’écurie italienne tournent cependant au-dessus de la minute 30, mais sont rejoints en piste par leurs homologues de chez Marussia sous le regard de Michael Schumacher qui ne semble pas pressé de reprendre la piste.

Senna, Hülkenberg, Räikkönen ou encore Grosjean reviennent à leur tour en piste, avec les pneus intermédiaires. Le Brésilien provoque d’ailleurs en drapeau jaune en se ratant à l’entrée du virage haut du Mirabeau, tandis que Timo Glock chausse les pneus pluie sur sa Marussia MR01. Quelques minutes plus tard, Pastor Maldonado imite son coéquipier, exactement au même endroit que Bruno Senna. Le Vénézuélien se fend d’un demi tête-à-queue dans l’échappatoire pour faciliter la tâche des commissaires de piste.

Les commissaires ont d’ailleurs beaucoup de travail à cet endroit du circuit, Pérez ratant à son tour son freinage, alors que les cadors prennent la piste, tous en pneus intermédiaires. Massa se fait à son tour piéger au freinage de Mirabeau, sans conséquences, tandis qu’Heïkki Kovalainen, toujours à Mirabeau, termine une nouvelle fois sa séance à pied, sa Caterham semblant bloquée sur la marche arrière.

Sous le drapeau à damiers, le classement reste inchangé avec Jenson Button, en pneus Super Tendres, qui devance Romain Grosjean, Felipe Massa, Fernando Alonso et Pastor Maldonado. S’il a connu une séance sans problème, après n’avoir pas pu participer à la première session d’essais libres, Kimi Räikkönen n’aura pas pu rattraper le temps perdu, à cause de la pluie qui s’est invitée dans le ciel monégasque.

Classement des Essais Libres 2 du Grand Prix de Monaco 2012 :

PiloteEquipeTempsEcartTours
1
ButtonMcLaren1:15.746
17
2
GrosjeanLotus F1 Team1:16.138+0.392
19
3
MassaFerrari1:16.602+0.856
21
4
AlonsoFerrari1:16.661+0.915
23
5
MaldonadoWilliams1:16.820+1.074
20
6
RosbergMercedes GP1:17.021+1.275
15
7
WebberRed Bull1:17.148+1.402
23
8
KobayashiSauber1:17.153+1.407
22
9
SchumacherMercedes GP1:17.293+1.547
11
10
VettelRed Bull1:17.303+1.557
21
11
HamiltonMcLaren1:17.375+1.629
19
12
di RestaForce India1:17.395+1.649
21
13
SennaWilliams1:17.655+1.909
18
14
HulkenbergForce India1:17.800+2.054
25
15
PerezSauber1:18.251+2.505
24
16
PetrovCaterham F11:18.440+2.694
25
17
VergneToro Rosso1:18.522+2.776
22
18
RicciardoToro Rosso1:18.808+3.062
26
19
RaikkonenLotus F1 Team1:19.267+3.521
25
20
GlockMarussia Virgin1:19.309+3.563
29
21
KovalainenCaterham F11:20.029+4.283
13
22
PicMarussia Virgin1:20.240+4.494
21
23
De la RosaHRT1:20.631+4.885
12
24
KarthikeyanHRT1:20.886+5.140
10


Photos Grand Prix de Monaco - Les photos du jeudi

Photo 06F1GPMonaco0129-1024.jpg
Photo 06F1GPMonaco0394-1024.jpg
Photo 06F1GPMonaco0407-1024.jpg
Photo 06F1GPMonaco0430-1024.jpg
Photo 06F1GPMonaco0446-1024.jpg
Photo 06F1GPMonaco0474-1024.jpg
Photo 06F1GPMonaco0501-1024.jpg
Photo sam24052012007613-1024.jpg
 


Essais Libres, Grand Prix et Monaco Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




7 réactions sur cet article Donnez votre avis
Unamed
Unamed :
On ne parle de Massa dans ce bilan que pour une erreur de freinage.
Aucun commentaire, annalyse sur son tour plus rapide que Alonso, on ne sais pas quel pneus il chaussait ni quand il est sortit.
Dommage...
Il y a 94 mois
Ashaika
Ashaika :
Etant donné qu'on sait que seul Button a eu le tmeps de passer les super-softs dans les pilotes de tête, la réflexion n'est pas très longue pour les pneus de Massa :)
Mais oui, il a l'air un peu plus en forme, a voir demain
Il y a 94 mois
Gusgus
Gusgus :
@Unamed : je ne suis pas membre de la rédaction, mais il me semble que cet article, comme tous ceux qui sont publiés à la fin de chaque session, n'a pour vocation que de raconter la séance comme elle s'est déroulée - une sorte de condensé de live - et non pas d'en faire une analyse poussée, qui serait de toute façon incomplète vu que peu de paramètres sont connus - le syndrome essais privés et essais libres - et qui de toute façon ne saurait être exhaustive puisqu'il y a 24 voitures à observer en même temps.

Dino t'en parlera surement mieux que moi puisqu'il est l'auteur de l'article ;)
Il y a 94 mois
ren_or
ren_or :
@unamed : on en saura plus lors des bilans du jour, Massa te répondra de lui même je pense :)
Il y a 94 mois
hitman
hitman :
apparemment les ferrari ont l'air de bien marcher
Il y a 94 mois
Dino
Dino :
@Unamed
Il y a 24 pilotes en piste, nous ne pouvons pas parler de tout le monde surtout quand les essais (et les temps réalisés) se concentrent sur un laps de temps de 15 minutes. Concernant les pneus, nous ne pouvons pas dire dans chaque cas qui utilise quoi. Nous arrivons déjà à vous donner les informations les plus importantes concernant les pneus, c'est en soi un énorme progrès.
Nous écrivons nos résumé au fil de la séance, ce n'est pas une synthèse, ni une analyse de la séance. Tu as raison de souligner la performance de Massa, maintenant, dans le rush du début de séance, avec plusieurs choses à faire en même temps (écrire, regarder, lire), il y a tout simplement des limites au domaine du possible.
Les classements rendent à eux seuls justice à Massa et tu as bien eu raison de rappeler que Felipe était bon aujourd?hui, alors même que Fernando Alonso n?a pas ménagé ses efforts ce matin et cet après-midi.
Il y a 94 mois
Unamed
Unamed :
Je suis totalement conscient de la charge de travail.

Je trouvais juste ça dommage.
Dans le sens "Dommage qu'ils n'ont pas pu avoir plus d'infos à communiquer sur sont tour le plus rapide"

Aucun reproche, ni exigence, juste "Rah dommage" ;)
Il y a 94 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.