> > > > HRT fonde beaucoup d'espoirs pour le Canada

HRT fonde beaucoup d'espoirs pour le Canada

Après une belle performance signée à Monaco, l'équipe HRT espère poursuivre sa bonne dynamique au Canada. Pour se faire, l'écurie a décidé d'apporter un nouvel aileron arrière spécifique pour ce Grand Prix afin d'apporter un plus de performance pour se rapprocher de ses rivales.

© HRT© HRT

Le Circuit Gilles-Villeneuve qui accueille ce week-end le Grand Prix du Canada est un tracé qui a plutôt bien réussi à Pedro de la Rosa par le passé et le pilote espagnol espère que cela va continuer cette année : «J'aime vraiment le circuit Gilles-Villeneuve, parce que j'y ai toujours bien réussi là-bas.»

Narain Karthikeyan attend également avec impatience cette course car il s'était montré performant l'année dernière dans une course fortement perturbée par la pluie : «Le Canada est une course unique sur le calendrier, un mélange entre un circuit en ville sans dégagements comme Monaco et avec des portions spécifiques à un vrai circuit. J'aime vraiment ce tracé et j'étais 14ème à l'arrivée de la folle course de l'année dernière avant de prendre une pénalité.»

En fait, c'est toute l'équipe HRT qui attend ce nouveau rendez-vous avec impatience, comme l'explique Luis Perez-Sala, le directeur de l'équipe : «L'un des Grand Prix les plus emblématiques se déroule à Montréal. En tant que pilote, je l'appréciais vraiment parce que c'est un circuit différent, avec beaucoup de freinages et d'accélérations et plusieurs endroits pour dépasser. Pour l'équipe, c'est un endroit spécial également parce que le meilleur résultat de notre histoire a été réalisé ici l'année dernière.»

Après une belle performance à Monaco, Perez-Sala espère voir la HRT F112 aussi performante à Monaco car elle a évolué dans le bon sens selon lui : «A Monaco, les choses se sont bien passées pour nous et ce circuit devrait également nous favoriser parce que notre monoplace se comporte bien au freinage et nous avons amélioré la motricité qui sont deux choses importants au Canada.»

Il pense que l'absence du KERS pourrait être préjudiciable mais il espère que le nouvel aileron arrière dessiné spécialement pour Montréal compensera cela : «Notre point faible reste les virages rapides et il n'y en a pas tant que ça ici. Notre plus gros handicap pourrait être de ne pas disposer du KERS, mais nous avons apporté un aileron arrière spécial pour ce circuit, qui nous l'espérons nous permettra d'être plus compétitifs.»

Narain Karthikeyan attend beaucoup lui aussi de ce nouvel aileron arrière et il espère aussi pouvoir tirer son épingle du jeu si la météo s'en mêle : «La météo joue souvent un rôle à Montréal, donc ce pourrait être une opportunité pour nous. Nous avons besoin de poursuivre là où nous nous sommes arrêtés à Monaco, en ce qui concerne les écarts avec les leaders et nos rivaux immédiats.»

Après son abandon à Monaco, Pedro de la Rosa attend beaucoup de la course canadienne et de ce nouvel aileron arrière aussi : «Nous apportons un tout nouvel aileron arrière, conçu spécialement pour le Canada, et nous espérons poursuivre sur les progrès entrevus à Monaco. Après un abandon à Monaco, j'ai encore plus envie de décrocher un bon résultat au Canada.»

Le vétéran espagnol sait toutefois que ce ne sera pas un week-end facile car l'usure des pneumatiques sera cruciale, il faudra donc régler au mieux sa monoplace pour être performant : «Les courses sont très ouvertes, avec beaucoup d'opportunités de dépassement, comme au premier virage ou dans la dernière chicane. La piste évolue beaucoup tout au long du week-end, ce qui en fait un circuit unique en ce qui concerne le comportement des pneumatiques et le plus difficile est de bien comprendre la piste. Vous pouvez être compétitif avec une bonne vitesse de pointe, de bons freins et de l'adhérence et il est important de régler la voiture de manière similaire à Monaco pour lui permettre d'aller vite dans certains virages.»


Preview, Montreal et Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.