> > > > Marussia veut reprendre sa marche en avant à Montréal

Marussia veut reprendre sa marche en avant à Montréal

Souffrant d’ennuis de fiabilité récurrents et de problèmes de mise au point depuis quelques courses, Marussia espère montrer à nouveau, à Montréal, le visage qui était le sien en début de saison. Timo Glock et Charles Pic partiront donc en reconquête au Canada, le premier sur un circuit qu’il apprécie, le second sur un nouveau tracé qu’il découvrira.

© LAT / Marussia© LAT / Marussia

Après un début de saison prometteur, les hommes de chez Marussia ont éprouvé quelques difficultés lors des dernières épreuves, cédant la précieuse dixième place du classement constructeur à Caterham, après la 13ème place d’Heïkki Kovalainen à Monaco, et se retrouvant même parfois à devoir lutter face aux HRT : « Nous espérons que le Canada représentera un tournant qui nous permette de retrouver le bon chemin. La déception s’est moins focalisée sur la performance de la voiture et notre rythme que sur quelques petits problèmes de mise au point et des ennuis de fiabilité qui se sont manifestés, notamment pour Charles. Nous devons voir nos deux voitures faire de bonnes qualifications et rejoindre le drapeau à damier, » ambitionne John Booth, directeur de l’écurie anglo-russe.

Handicapé par un loup sur sa MR01, Timo Glock a vu Charles Pic réduire l’écart et même le devancer à deux reprises, au Bahreïn et en Espagne. Le Français a cependant lui aussi eu sa part d’infortune puisqu’il reste sur trois abandons consécutifs sur problèmes mécaniques : le moteur à Bahreïn, la transmission en Espagne et un problème électrique à Monaco, ce à quoi on pourrait également ajouter un problème de pression d’huile à Melbourne, en tout début de saison. Le natif de Montélimar entend donc tourner la page à Montréal : « La voiture a du potentiel, c’est certain. Au regard des performances, je suis assez content des trois dernières courses, mais malheureusement nous ne les avons pas terminé à cause de problèmes sur la voiture. Nous avons besoin de mettre ça derrière nous et aborder le Canada de façon positive. » Le protégé d’Olivier Panis est d’ailleurs enthousiaste à l’idée de découvrir le circuit Gilles Villeneuve : « Je suis excité à propos de ma première expérience, en course, au Canada, le week-end prochain. C’est un super circuit et un autre défi, nouveau et différent. Mon premier objectif est d’apprendre le circuit rapidement. C’est un circuit que Timo connaît bien alors il sera un bon point de référence pour moi. »

L’Allemand le sera d’autant plus qu’il apprécie particulièrement le circuit Gilles Villeneuve : « J’ai vraiment hâte d’être à cette course alors que ce fût le théâtre de mon premier Grand Prix où j’avais marqué deux points. A chaque fois depuis, le Canada m’a très bien réussi. C’est un autre circuit assez spécial. Encore une fois, c’est un circuit urbain, même si on ne peut pas comparer à Monaco. Il y a beaucoup de lignes droites là-bas, alors il faut trouver un compromis en termes d’appuis, » indique Timo Glock.

Pour sa part, John Booth souligne l’importance des freins et des pneumatiques, mais surtout le fait que Montréal peut être tout aussi piégeur et imprévisible que Monaco : « Le circuit partage avec Monaco la proximité avec les murs et les pilotes doivent être prudents avec "ce mur". Dans le passé, Montréal n’a pas été à court de surprises : nous avons tout eu là-bas, des petits animaux -sur la piste NDLR- aux pluies torrentielles pendant la course. D’après les premières prévisions, la météo devrait varier du très chaud au très mouillé pendant le week-end. C’est cependant un voyage que nous aimons tous faire parce que Montréal est une destination tellement fantastique pour un Grand Prix et que les fans sont très chaleureux et accueillants. »

Timo Glock partage aussi le discours de son directeur d’écurie : « C’est aussi un endroit où on ne sait jamais ce qu’il peut arriver. Nous avons eu beaucoup de pluie dans le passé et le "Mur des Champions" joue souvent un rôle déterminant dans le résultat de la course ou dans sa préparation. Ce devrait être un week-end excitant et espérons que nous poursuivrons l’excellent travail que nous avons fait à Monaco. »


Preview, Montreal et Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.