> > > > Samedi : Daniel qui rit, Jean-Eric qui pleure chez Toro Rosso

Samedi : Daniel qui rit, Jean-Eric qui pleure chez Toro Rosso

Si Daniel Ricciardo n’a pas commis la moindre erreur et a profité de celles des autres pour arracher une quatorzième place sur la grille de départ, Jean-Eric Vergne a payé le prix des changements effectués sur sa STR7 durant la nuit et de son manque de roulage en essais libres suite à une sortie de piste. Le Français s’élancera en 20ème position.

© GEPA / Toro Rosso© GEPA / Toro Rosso

Daniel Ricciardo – 16ème et 14ème :
« Ce résultat n’est pas trop mauvais étant donné le rythme que nous avions montré jusque-là ce week-end. La quatorzième place était à peu près ce que l’on pouvait faire de mieux alors qu’il y a trois dixièmes qui nous séparent de la treizième place.
J’ai réussi à faire mieux que certains de nos rivaux habituels, mais quatorzième ça ne casse pas des briques et nous voulons toujours faire mieux. Cependant, nous pouvons nous satisfaire de la manière dont nous avons amélioré la voiture au cours des deux jours, franchissant un pas en avant, et espérons que nous pourrons faire des progrès supplémentaires demain. »

Jean-Eric Vergne – 23ème et 20ème :
« Ma petite erreur en Essais Libres 3 m’a beaucoup couté. Je n’ai pas roulé ce matin et ensuite, cet après-midi, je n’ai jamais vraiment trouvé un tour clair, rencontrant beaucoup de trafic, ce qui est par conséquent décevant. De plus, ma voiture était assez différente aujourd’hui par rapport à hier, alors ça n’était pas des plus faciles de s’y adapter en seulement quelques tours, en Q1.
Même si l’absence de trafic n’aurait pas trop changé ma position sur la grille, quelques tours clairs m’auraient permis d’améliorer ma performance et d’avoir de meilleures sensations de la voiture avec ces réglages différents.
En ce qui concerne mon problème de la matinée, j’ai un peu mordu sur l’herbe qui était mouillée après les ondées nocturnes et la voiture m’a tout simplement échappé, mais les gars ont bien travaillé pour que tout soit prêt pour la qualification.
Nous avons toujours une bonne voiture pour la course, alors attendons de voir combien de terrain perdu nous pourrons reprendre demain. »


Bilan, Montreal et Toro Rosso Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Adelin
Adelin :
C'est dommage que ça ne soit pas JEV qui ait bénéficier de la nouvelle STR7 !
Pourtant, il aurait pu l'avoir : il est toujours meilleurs en course que son équipier...
Il y a 85 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.