> > > > Dimanche : Red Bull trahie par ses pneus et sa stratégie

Dimanche : Red Bull trahie par ses pneus et sa stratégie

Les pilotes Red Bull ont finalement dû se contenter d’une 4ème et d’une 7ème places en course après être partis en 1ère et 4ème positions sur la grille, les RB8 consommant plus vite ses gommes qu’attendu. Si le pari d’une stratégie à un arrêt pour Vettel n’a pas payé, Mark Webber s’est retrouvé coincé derrière les pilotes qui avaient tenté – et réussi – cette stratégie à un seul arrêt.

© GEPA / Red Bull© GEPA / Red Bull

Sebastian Vettel – 4ème :
« C’était une course difficile aujourd’hui. Nous nous sommes retrouvés à la 3ème place assez loin de Lewis. Il a décidé de repasser aux stands, mais Fernando et moi avons pris la décision de rester en piste. Je me sentais plutôt à l’aise avec les pneus et, évidemment, nous espérions reprendre les places perdues, mais il s’est avéré que repasser aux stands avait été la bonne décision. Nous avons décidé, à quelques tours de la fin, de nous arrêter – un arrêt ici n’est pas long, environ 15 secondes – et au final c’était la bonne décision.
Avant l’arrêt, nous étions trois ou quatre secondes derrière Fernando, mais nous avons fini 6 secondes devant lui. C’était une bonne décision si on considère ce qu’on aurait pu perdre à seulement huit tours de l’arrivée. C’est facile d’analyser après et de tout savoir, mais je pense que nous avons appris beaucoup aujourd’hui et nous avons vu que la course pouvait être intéressante jusqu’au dernier tour.
Dans l’ensemble, c’est un bon week-end. Nous avons pris tranquillement notre élan et avons fait de bonnes qualifications. En course, nous avons peut-être perdu un peu de cet avantage.
Nous avons aussi un nouveau vainqueur aujourd’hui, je pense que Lewis méritait de l’emporter, ça ne fait aucun doute, mais nous en avons appris davantage et nous ferons un pas en avant à Valence. »

Mark Webber – 7ème :
« Je savais que ça serait un peu confus aujourd’hui, mais pas autant que ça. Durant les dix premiers tours, nous avons rencontré un petit problème avec le moteur que nous devions ménager, mais ensuite j’ai trouvé le rythme. Nous nous sommes arrêtés et sommes ressortis derrière ceux qui ne faisaient qu’un seul arrêt. C’est difficile ici : si vous attaquez pour essayer de passer, vous tuez vos pneus, mais si vous attendez, alors vous vous retrouvez sur la même stratégie et finissez derrière eux quoiqu’il arrive.
Je pense que nous avons parfois été rapides aujourd’hui et c’est bien que nous ayons fini dans les points. Avec le recul, nous aurions pu adopter une stratégie différente, mais c’est facile à dire maintenant et j’ai connu pire qu’aujourd’hui. »


Bilan, Montreal et Red Bull Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.