> > > > Europe : les qualifications vues des stands

Europe : les qualifications vues des stands

Au soir des qualifications du Grand Prix d'Europe 2012, les responsables techniques ou sportifs reviennent sur les performances de leurs écuries respectives, à commencer par Red Bull qui s'élancera une nouvelle fois en pole position grâce à un Sebastian Vettel qui rejoint Alain Prost et Jim Clark au palmarès des polemen.

© GEPA / Red Bull© GEPA / Red Bull

Red Bull


Sebastian Vettel – Pole Position
Mark Webber – 19ème

Christian Horner, Directeur d'équipe : «Après une séance de qualification aussi serrée, où à certains moments les 7 meilleures monoplaces n'étaient séparées que par un dixième, pour Sebastian faire un dernier tour en ayant quatre dixièmes d'avance a été une performance remarquable. Cela lui offre sa 33ème pole, égalant ainsi Jim Clark et Alain Prost, qui sont deux noms très illustres en F1. Cela contraste avec la fortune de Mark qui, après une matinée compliquée, a eu un problème hydraulique avec son DRS ce qui l'a empêché de l'utiliser. Néanmoins, il était proche de se qualifier en Q2 sans. Je suis certain qu'il réalisera une course d'attaque demain - il a prouvé par le passé qu'il pouvait remonter dans la hiérarchie et je n'ai aucun doute sur le fait qu'il le fera demain.»

- Lire les déclarations des pilotes

McLaren


Lewis Hamilton - 2ème
Jenson Button - 9ème

Martin Whitmarsh, Directeur d'équipe :
«Lewis a réalisé un superbe tour en Q3 pour décrocher une place en première ligne pour la course de demain - et, comme je l'ai dit à l'issue des qualifications à Montréal, où nous nous étions aussi qualifiés en deuxième position, lorsque Lewis est sur la première ligne, vous avez envie de croire en ses chances, n'est-ce pas ? Jenson était très rapide lors des libres 3 et en Q2, et il est naturellement déçu du fait que, suite à des problèmes de blocages à l'avant et du sous-virage inattendu, il n'a pas pu capitaliser sur son rythme initial en signant un tour rapide en Q3.

Mais la Formule 1 en 2012 est peut-être plus serrée qu'elle ne l'a jamais été - par exemple, de manière incroyable, le meilleur temps de Fernando (Alonso) en Q2 n'était qu'à 218 millièmes du meilleur temps de Q2 signé par Romain (Grosjean), et Romain était en tête et Fernando n'a pas réussi à se qualifier en Q3 - et d'autres également, comme Mark (Webber), qui n'a même pas réussi à être en Q1. C'est incroyablement serré en ce moment.

Avec un niveau de compétition aussi relevé, où le samedi quelques dixièmes peuvent faire une énorme différence pour les objectifs des pilotes en course, cela rend les choses stressantes à la fois dans les cockpits et sur le muret des stands. Cela passionne également les spectateurs et les téléspectateurs - mais c'est comme cela devrait être car la Formule 1 existe pour apporter du spectacle, pour divertir, et aujourd'hui, aux confins des rues de Valence, c'est exactement ce que la Formule 1 a fourni.»

- Lire les déclarations

Williams


Pastor Maldonado - 3ème
Bruno Senna - 14ème

Mark Gillan, Ingénieur des opérations en chef : « Comme nous l’avons vu toute la saison, la gestion des pneumatiques est primordiale pour être performant à la fois en qualifications et en course. Ça a clairement été évident aujourd’hui avec une matinée et des qualifications mitigées. Pastor a fait un excellent travail grâce à une très solide performance en pneus Tendres pour finir troisième. Bruno a été moins heureux avec l’équilibre de ses pneus et termine 14ème. D’après nos relais les plus longs vendredi, nous espérons pouvoir faire un bon résultat en course. »

- Lire les déclarations

Lotus


Romain Grosjean - 4ème
Kimi Räikkönen - 5ème

Alan Permane, Directeur des Opérations Course : « Nous sommes très contents de nos performances aujourd’hui. Les deux pilotes ont fait de l’excellent travail. Quatrième et cinquième sur la grille sont d’excellentes positions de départ et nous savons que la E20 a affiché une cadence de course très élevée sur la majorité des circuits. Je suis sûr que demain ne fera pas exception à la règle.
[En qualifications,] nous n’avons rien fait de radicalement différent par rapport aux précédents Grands Prix. Mais nous avons vécu jusque-là un week-end plus régulier que la dernière fois à Montréal et nous semblons très à l’aise avec les pneus tendres. Nous avons analysé les datas et accordé plus d’attention à la performance en qualifications, mais notre préparation de la course reste inchangée.
[En course,] nous sommes déjà partis de beaucoup plus loin sur la grille que 4ème et 5ème et nous avons très bien fini. Alors nous sommes en confiance avant la course. Cela dit, il est très difficile de dépasser ici, même avec le DRS. Alors nous ne nous attendons pas à une course facile. Il fera probablement très chaud, ce qui va mener la vie dure aux pneus et de ce côté-là, nous sommes confiants. Les options stratégiques peuvent mener à un, deux ou trois arrêts. Nous verrons bien comment cela se déroulera. »

- Lire les déclarations

Mercedes


Nico Rosberg - 6ème
Michael Schumacher - 12ème

Ross Brawn, Directeur de l’écurie : « Nous avions plus de potentiel que ce que nous avons montré cet après-midi et je suis sûr que beaucoup d’écuries auront le sentiment d’être dans la même position. Michael n’a pas mis tous ses meilleurs secteurs bout-à-bout dans son dernier tour en Q2, et les temps étaient si resserrés que ça n’est pas passé pour sept millièmes de seconde. Nico a eu une séance tranquille, il était constamment dans le top 3 et semblait bien placé en abordant Q3. Il était le plus rapide sur son premier relais et il disposait d’un train de pneus frais pour en finir, alors que le circuit devenait plus rapide. Cependant, il s’est retrouvé coincé entre Hamilton devant lui et Maldonado derrière, ce qui a gâché son tour et il y a renoncé. La course sera longue pour les pneus et la manière dont on les gérera sera absolument vitale. »

- Lire les déclarations

Sauber


Kamui Kobayashi - 7ème
Sergio Pérez - 15ème

Giampaolo Dall'Ara, Responsable des ingénieurs de piste : «Comme attendu, le niveau de performance était très proche entre les voitures. Pour nous, le travail effectué cette nuit a payé. Nous étions plus proches aujourd'hui qu'hier. Notre objectif pour ces qualifications était d'atteindre le top 10. Nous savions que ce serait très difficile. Sergio n'a pas réussi, ayant quelques difficultés en Q2 et il n'a pas pu se qualifier en Q3. Partir 15ème ne sera bien évidemment pas facile pour la course. Kamui a fait un bon tour avec les pneus Mediums en Q1, ce qui nous a permis d'économiser un train de pneus Tendres et nous l'avons utilisé en Q2, où la piste était bien plus rapide. Cela a boosté nos chances d'être en Q3, donc nous avons décidé d'adopter une stratégie agressive et attendu le dernier moment. Kamui a ensuite fait un très bon tour. Cette septième place reflète bien où nous sommes et c'est une bonne position pour demain.»

- Lire les déclarations

Force India


Nico Hulkenberg - 8ème
Paul di Resta - 10ème

Vijay Mallya, Directeur d'équipe : «Une nouvelle heure de qualification très serrée et je suis ravi que nous ayons pu placer nos deux voitures en Q3 pour la première fois de l'année. La voiture a été très rapide tout au long des séances et nous avons montré aujourd'hui une fois de plus que nous étions compétitifs en Q1 et Q2. En Q3, nos deux pilotes n'ont pas fait des tours parfaits, ce qui nous coûte quelques positions sur la grille, mais nous sommes tout de même bien placés pour inscrire des points avec nos deux voitures. Nous nous attendons à une course difficile demain avec de fortes chaleurs une fois de plus, mais la voiture est forte, nous avons une bonne connaissance des pneumatiques et notre rythme sur les longs relais semble prometteur.»

- Lire les déclarations

Ferrari


Fernando Alonso - 11ème
Felipe Massa - 13ème

Stefano Domenicali, directeur de l'écurie : « Nous sommes déçus et il n'y aucune raison de le nier. La Q2 est la partie la plus difficile des qualifications, parce que cette année, tout le monde est très proche et il suffit d'un petit rien pour en payer le prix fort. Et c'est ce qui est arrivé aujourd'hui à nos deux pilotes. Nos positions sur la grille ne reflètent pas totalement le potentiel de la F2012, étant donné qu'avec leurs temps de Q2, Fernando serait parti 7ème et Felipe 9ème : avec deux trains de pneus Tendres à exploiter, les temps auraient sans aucun doute été meilleurs et je vous laisse conclure par vous-mêmes. Maintenant, la course sera clairement plus compliquée, parce partir aussi loin sur un circuit avec de telles caractéristiques n'est sûrement pas idéal. Désormais nous devrons faire de nécessité vertu, en faisant le meilleur usage possible de ces trains de pneus additionnels dont nous disposons pour nos deux pilotes. Nous devrons examiner avec attention toutes les options stratégiques pour demain, afin de rattraper les positions que nous avons concédées à nos principaux rivaux aujourd'hui. »

- Lire les déclarations

Caterham F1


Heikki Kovalainen - 16ème
Vitaly Petrov - 20ème

Mark Smith, Directeur technique : « Je suis enchanté de la performance d'aujourd'hui, tout comme chaque membre de l'équipe. Nous étions raisonnablement optimistes que les nouvelles pièces que nous avons apportées ici et que nous aurons à Silverstone nous donneraient une chance de faire un pas en avant supplémentaire, et d'en faire preuve en voyant Heikki placer sa voiture en Q2. Maintenant, nous plaçons toute notre attention sur la course de demain et le but est le même qu'il a été toute la saison : s'assurer que nous ramenons nos deux voitures à bon port, se battre avec les voiture juste devant nous et être présents pour prendre avantage de quelque opportunité qui se présente pendant la course. »

- Lire les déclarations

Toro Rosso


Daniel Ricciardo - 17ème
Jean-Eric Vergne - 18ème

Laurent Mekies, Ingénieur en chef : « Evidemment, nous ne pouvons pas être heureux de là où nous nous trouvons sur la feuille des temps. L’écart avec nos adversaires les plus proches est plus grand que lors de la dernière course. A cause de cela, nous avons décidé d’aborder les qualifications de façon légèrement différente à d’habitude, afin de tirer des enseignements qui pourraient s’avérer utiles pour les prochaines courses, ainsi que de nous concentrer sur demain plutôt que sur cette séance.
Entre hier et aujourd’hui déjà, nous avons apporté des modifications à la voiture et ensuite nous avons pris la décision stratégique de ne pas utiliser de pneus neufs avec Daniel en Q2. Espérons que nous allons en cueillir les fruits en course, alors qu’il a désormais deux trains de pneus Tendres neufs supplémentaires. »

- Lire les déclarations

HRT


Pedro de la Rosa - 21ème
Narain Karthikeyan - 22ème

Toni Cuquerella, Directeur Technique : « Nous sommes extrêmement satisfaits du travail accompli par toute l’équipe aujourd’hui. Nous avons bien fait les choses dans le garage comme sur la piste, et nous nous améliorons plus à chaque fois. Sur un circuit qui aurait pu être compliqué, nous avons confirmé que nous avions fait un pas en avant depuis Barcelone, et l’écurie est plus proche de là où nous voulons être.
Le tour de Pedro le confirme : en fait, c’était le meilleur de la saison jusqu’à maintenant. Pour être précis, son temps est à 103.4% [du meilleur temps en Q1]. Cela tend à montrer que le travail fourni par l’équipe est très bon.
Demain, la course sera dure, notamment pour les freins, et le plus gros point d’interrogation réside dans la manière dont le système de refroidissement des freins va fonctionner sur toute la distance, mais nous sommes confiants de pouvoir amener nos deux voitures sur la ligne d’arrivée, devant nos fans. »

- Lire les déclarations

Marussia


Charles Pic - 23ème
Timo Glock - DNQ

John Booth, Directeur d'équipe : «Malheureusement, le week-end continue à se dérouler moins bien que d'habitude pour nous et cela a été encore le cas lors des qualifications aujourd'hui. Charles a fait un très bon tour, mais il était clair que nous n'étions pas encore à notre maximum dans certains domaines sur la voiture et nous chercherons à améliorer cela pour la course de demain. Après les Essais Libres 3 ce matin, il était clair que Timo n'était pas suffisamment remis pour participer à la séance de qualification et nous avons pensé que le mieux pour lui était de ne pas prendre part à cette séance et de consulter un médecin. Nous n'avons pas pris de décision pour la course, nous verrons demain matin, donc nous souhaitons à Timo un prompt rétablissement et nous allons désormais travailler avec Charles cette nuit pour étudier le plus de données possible. Notre objectif pour la course de demain, peu importe ce qu'elle apportera, sera de faire le meilleur travail possible en toute circonstance.»

- Lire les déclarations


Photos Grand Prix d'Europe - Les photos du samedi

Photo 08F1GP-Valencia3397-1024.jpg
Photo 08F1GP-Valencia3476-1024.jpg
Photo 08F1GP-Valencia3823-1024.jpg
Photo 08F1GP-Valencia3862-1024.jpg
Photo 08F1GP-Valencia4010-1024.jpg
Photo 08F1GP-Valencia4102-1024.jpg
Photo 08F1GP-Valencia4288-1024.jpg
Photo sam23062012007911-1024.jpg
 


Bilan, Valencia et Qualification Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.