> > > > Alonso, le nouveau prophète

Alonso, le nouveau prophète

L’émotion était palpable à l’arrivé du Grand Prix d’Europe sur le circuit de Valence. Si ce n’est pas la première fois que Fernando Alonso remporte une course à domicile (la précédente date de 2006 à Barcelone), cette victoire donne une nouvelle dimension au pilote espagnol.

© Ferrari / La victoire d'Alonso, le podium de Schumacher© Ferrari / La victoire d'Alonso, le podium de Schumacher

Il y a des succès qui marquent un homme et une carrière. Sans revenir trop loin dans l’histoire, on peut se rappeler que la victoire, certes malheureuse car il avait perdu le titre ce jour là, de Felipe Massa au Brésil en 2008 avait été un des plus beaux moments de la Formule 1. La réaction d’orgueil du pilote et sa complicité émotionnelle avec un public acquis entièrement à sa cause sont sûrement restés gravé à jamais dans la mémoire du Brésilien.

Ce week-end, à Valence, un autre pilote tout de rouge vêtu, a donné une dimension émotionnelle exceptionnelle à sa victoire. Cet homme n’est autre que le double champion du monde Fernando Alonso.
Quelle chance que sa monoplace soit arrivée à court d’essence au pied d’une tribune remplie d’Espagnols en folie après le succès de leur idole. Cette panne nous a permis de voir enfin des images malheureusement trop rares de joie, de communion avec le public et de réelle et intense émotion rappelant la victoire de Nigel Mansell lors du Grand Prix de Grande Bretagne en 1992 lorsque la foule avait litterallement envahie la piste pour fêter son idole.

Avant cela, Alonso avait saisi un drapeau espagnol dans le but de faire un tour d’honneur avec ce précieux sésame, symbole d’un peuple actuellement en souffrance et à qui les victoires successives de leurs champions (Nadal, « la Roja », Alonso) dans les diverses disciplines (Tennis, Football, Formule 1) donnent un peu de baume au cœur.

Ce tour d’honneur, drapeau en main, un temps sujet à des amendes imposées bêtement par la Fédération, n’est pas sans rappeler quelques magnifiques victoires d’Ayrton Senna qui mettait en avant les couleurs de son pays pour partager et communier avec son peuple lors de ses moments de gloire et de bonheur. Comme par exemple lors de ce magnifique Grand Prix du Brésil en 1991, où Ayrton, assomé par la fatigue, criant et pleurant dans son casque lors du tour d'honneur et tenant à peine sur ses jambes après sa victoire, se fera un devoir de monter sur le podium avec le drapeau brésilien dans les mains...A ces yeux, cette victoire à domicile était sûrement la plus belle, comme Alonso nous l'a dit pour son succès à Valence ce week-end.

Ce sont aussi ces gestes et ces attitudes qui ont fait d’Ayrton Senna un pilote à part, mythifié par le public et ses semblables car il donnait l’impression de vivre entièrement et à cent pour cent tous ses succès.
Ce dimanche, Fernando Alonso a imité son idole et a redonné à la Formule 1 un côté humain. Ses larmes sur le podium, ses sauts de bonheur devant la tribune, ce drapeau brandi, donnent encore une nouvelle dimension au pilote espagnol.

Déjà considéré avec justesse comme un des meilleurs pilotes de sa génération, sinon le meilleur, Alonso ajoute désormais une nouvelle aura à son personnage et entre de ce fait dans la catégorie de ceux qui ont quelques choses de spécial comme l’avaient Fangio, Senna ou Schumacher en leur temps.

Et en plus, Alonso pilote pour l’équipe parmi les équipes, la Scuderia Ferrari, déjà affublée d’une ferveur et d’un amour sans partage avec ses supporters et qui a une place très particulière dans le monde de la Formule 1 et du sport automobile. N’est-il pas coutume de dire que la Formule 1 ne serait rien sans Ferrari ?

Dans tous les cas, désormais, Fernando Alonso, déjà pilote reconnu, émérite et respecté, devient également incontournable et mythifié lui aussi par ce succès sur ses terres et cette émotion partagée avec ses pairs. En quelques sortes, un prophète…


Hors Piste, Alonso Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




13 réactions sur cet article Donnez votre avis
Raspberry
Raspberry :
J'ai eu des frissons en vous lisant, c'est vrai que ce genre d'image est tellement rare... merci de m'avoir aidé à me remémorer les beaux moments de la F1 le temps d'une lecture.
Il y a 88 mois
Fab007
Fab007 :
Très bel article en effet, bravo à Axel :)

j'en profite pour signaler que la vidéo de l'envahissement par la foule de Silverstone après la victoire de Mansell en 1992 est disponible sur Fan-F1 : www.fan-f1.com/f1/2012/video/313-Invasion-de-Silverstone-apres-la-victoire-de-Mansell-en-1992.html

Un moment de communion fort là aussi.
Il y a 88 mois
Sapo-Solex
Sapo-Solex :
Je suis du même avis, toute une autre époque
Il y a 88 mois
Depy
Depy :
Il faudrait faire revenir le côté humain et communion avec le public en F1.

Voir la piste envahie à Monza par exemple est tout bonnement terrible à voir. Et puis, l'ouverture au public, ce n'est pas simplement faire des questionnaires sur le net...

Franchement touchant cette victoire d'Alonso, encore plus en étant un très grand fan de ce pilote :)

La vision d'Alonso pleurant fin 2010 me hante encore parfois parce que je suis comme ça... Et avoir une aussi belle vision d'Alonso me fais plaisir, je vais avoir autre chose en tête à présent :p
Il y a 88 mois
OUCHERIF MEHDI
OUCHERIF MEHDI :
VIVE ALONSO
Il y a 88 mois
OUCHERIF MEHDI
OUCHERIF MEHDI :
ALONSO CET LE CHAMPION DE MONDE VIVE FERNANDO ALONSO ET SF FERRARI
Il y a 88 mois
OUCHERIF MEHDI
OUCHERIF MEHDI :
ALONSO EST RESONT PEUR LA F1 QUANT IL DIS QUE LA FORMULA 1 MOUNQUE DE LA EXPIRIANS
Il y a 88 mois
Dino
Dino :
@OUCERIF MEHDI
Le grosse touche avec un cadenas dessiné dessus, à gauche du clavier, c'est pour désactiver les majuscules. On vous comprendra aussi avec des minuscules, ne vous inquiétez pas :)
Il y a 88 mois
Gusgus
Gusgus :
@Dino : je sais pas si c'est lié, mais aujourd'hui, c'est l'INTERNATIONAL CAPS LOCK DAY : www.clubic.com/insolite/actualite-498906-international-caps-lock-day-majuscules-honneur-an.html :P
Il y a 88 mois
malou
malou :
Bonjour,

Je vends une chemise renault ayant appatenu puyis étant dédicacé par Alonso lui-même. Avec ceci, j'ai le certificat d'authenticité signé par renault sport assurant que cette chemisse a bien été à Alonso et là vendu pour le HCR des Nations Unies.
Si quelqu'un souhaite faire une offre, vous pouvez m'écrire un e-mail: manon_tervel@yahoo.fr

Il y a 87 mois
pepin
pepin :
va sur ebay pour la mettre en vente cela sera bcp mieux et je t assure cela marche très bien moins bien pour renault que pour Ferrari mais pas mal quand meme si tu mets bien en avant Alonso (meme si ton produit est vintage)
Il y a 87 mois
Depy
Depy :
Je pense que demain à Maranello, certains ne vont pas oser regarder Fernando dans les yeux... :p

Un bon 4-0 bien tassé, je ne serais pas surpris que ça chambre entre eux !
Il y a 87 mois
SebF1
SebF1 :
@Depy

Je pense plutot qu'il va risquer sa peau en y allant. Apparemment il redoutait ce genre de scenario, meme si ça lui fait plaisir que l'Espagne ait gagné :-)
Il y a 87 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.