> > > > Grande-Bretagne : les qualifications vues des stands

Grande-Bretagne : les qualifications vues des stands

Au soir des qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne 2012, les responsables techniques ou sportifs reviennent sur les performances de leurs écuries respectives, à commencer par Ferrari qui s'élancera en pole position grâce à Fernando Alonso, une première depuis le Grand Prix de Singapour 2010.

© LAT / Williams© LAT / Williams

Ferrari


Fernando Alonso – Pole position
Felipe Massa – 5ème

Stefano Domenicali, Directeur de l'écurie : « Les points sont seulement distribués le dimanche et nous gardons toujours cela en tête... Évidemment, nous sommes heureux aujourd'hui parce que cela fait un long, trop long moment que nous n'avions pas eu un de nos pilotes en pole position, mais nous ne devons pas nous emballer, bien au contraire. Nous devons nous concentrer encore plus sur notre travail parce que, encore une fois, cet après-midi, nous avons vu comment les choses peuvent littéralement changer d'une minute à l'autre. Fernando a été extraordinaire et Felipe a aussi fait du bon travail : c'est notre meilleure qualification de l'année et nous devons essayer d'en profiter le plus en course demain. Les prévisions météorologiques sont plutôt incertaines, nous devrons donc être en alerte maximale, prêts à réagir au plus léger des changements. Tant de fois cette année, nous avons vu que les positions sur la grille ne se sont pas révélées décisives dans le résultat final : espérons qu'au moins demain, cela jouera un rôle important. »

- Lire les déclarations des pilotes

Red Bull


Mark Webber – 2ème
Sebastian Vettel – 4ème

Christian Horner, Directeur de l'écurie : « Des conditions incroyables aujourd'hui. Avant tout, je tire mon chapeau à tout le public qui est resté trois heures dans d'horribles conditions. Interrompre les qualifications en Q2 était la bonne chose à faire, où que nous ayons été placés, puisque c'était trop dangereux pour ces voitures avec l'aquaplanage. Avoir passé nos monoplaces en Q3 et se qualifier finalement 2ème et 4ème est vraiment un bon résultat d'équipe. Mark était très proche de prendre la pole, la pluie a commencé à s'intensifier juste alors qu'il finissait son tour et il a perdu quelques dixièmes à cause de la pluie, mais quand même, c'était un beau tour de sa part à la fin de la Q3. Sebastian est à peu près au même niveau en 4ème position. J'espère qu'il ne pleuvra pas autant demain pour la course. »
- Lire les déclarations des pilotes

Mercedes


Michael Schumacher – 3ème
Nico Rosberg – 11ème [sur la grille]

Ross Brawn, Directeur d'équipe : «Cela a été une après-midi excitante pour tout le monde, avec la longue interruption et des conditions météo changeantes. Michael a réalisé une excellente performance, notamment en Q3 lorsqu'il a signé un temps suffisant pour être en troisième position sur son premier tour avec les intermédiaires. Nico n'a pas atteint son potentiel maximal aujourd'hui dans les 6 difficiles minutes après la reprise de Q2. C'était le genre de séance où vous pouvez passer de très rapide à très lent en quelques tours, car nous l'avons vu avec d'autres pilotes, et malheureusement il n'a pas pu faire un bon tour. Dans l'ensemble, la monoplace semble bien fonctionner sous la pluie et l'équilibre semble bon ; je suis certain que la course de demain, dans des conditions changeantes, sera pleine d'opportunités. D'un point de vue personnel, merci à tous les fans d'être restés avec nous aujourd'hui et c'était clairement la première fois que je faisais une ola au milieu de Q2. J'ai déjà eu quelques messages d'amis qui me parlent de ma technique !»

- Lire les déclarations des pilotes

Lotus


Kimi Räikkönen – 6ème
Romain Grosjean – 9ème [sur la grille]

Alan Permane, Directeur des opérations de piste : « Nous sommes déçus de nous être qualifiés 6ème et 10ème aujourd'hui. Romain a commis une erreur après avoir été 5ème en Q2 et n'a donc pas été capable de démontrer son rythme en Q3. Avec Kimi, il semble que nous aurions dû utiliser les pneus Intermédiaires plus tôt en Q3, mais c'est facile à dire avec le recul et difficile à juger en temps voulu. Il semble qu'il y aura à nouveau des averses, nous devons donc être préparés à courir sur n'importe lequel de quatre types de pneus différents mis à disposition par Pirelli. De ce que nous avons vu jusqu'ici ce weekend, nous préférerions que cela sèche, puisque nous semblions compétitifs dans la séance libre de ce matin avec Romain sur les pneus Durs. Si c'est le cas, le pneu Dur semble être le composant à favoriser pour la course, mais si c'est mouillé, nous sommes sans aucun doute prêts pour toutes les conditions de course. »

- Lire les déclarations des pilotes

Williams


Pastor Maldonado – 7ème
Bruno Senna – 13ème [sur la grille]

Mark Gillan, Ingénieur des opérations en chef : « La journée d'Aujourd'hui a à nouveau été dominée par la météo. En nous basant sur les enseignements d'hier, nous avons adapté les réglages de la voiture pour nous protéger des conditions mouillées. Les retours des pilotes aujourd'hui ont été bons et les deux pilotes ont bien travaillé. Bruno a dû ralentir dans son dernier essai en Q2 sous le drapeau jaune provoqué par le tête-à-queue de Grosjean, ce qui a résulté à sa non-participation à la Q3 et à sa qualification en 15ème position. Pastor a attaqué fort en Q3 pour finalement se qualifier 7ème. Nous devons nous concentrer très fort pour amener les deux voitures dans les points. »

- Lire les déclarations des pilotes

McLaren


Lewis Hamilton – 8ème
Jenson Button – 16ème [sur la grille]

Martin Whitmarsh, directeur de l'écurie : « Clairement, les 8ème et 18ème places ne sont pas celles où nous espérions nous qualifier pour notre Grand Prix à domicile, et cela est par conséquent très décevant.
La Q1 a un peu été une loterie – c'était principalement une question de mettre vos pneus en route au bon moment sans rencontrer de trafic – et ces variables ne se sont jamais alignées pour Jenson. Mais il a semblé rapide à de nombreuses reprises ce weekend – et, en gardant à l'esprit que nous nous attendons à ce que la météo pluvieuse continue demain, il cherchera à progresser dans le peloton vers une position dans les points à la fin de la course. Il est l'un des pilotes les plus compétents sous la pluie, comme nous l'avons vu le prouver à de nombreuses occasions auparavant.
Lewis était très rapide en conditions de forte pluie, comme il l'a démontré largement en étant le plus rapide de tous en Q2 – mais, quand il s'est agi de repartir après l'interruption, puis de faire la Q3, à notre grande déception, nous avons découvert que notre voiture était un peu moins compétitive avec les pneus Intermédiaires.
Donc, puisque notre voiture est manifestement très compétitive sur piste complètement sèche ou complètement mouillée, mais moins lorsque les conditions intermédiaires prévalent, il est évident que nous préférerions que les conditions soient extrêmement sèches ou mouillées demain. Je crois qu'il y a peu de chances que ce soit totalement sec, espérons donc que ce soit totalement mouillé !
En parlant de ça, pour conclure, je veux rendre hommage aux spectateurs d'aujourd'hui, qui sont venus en large nombre pour voir le sport qu'ils aiment, tout en sachant qu'ils seraient mouillés jusqu'à l'os. Je l'ai dit avant et je le redirai encore : les fans britanniques de Formule 1 sont les meilleurs au monde, énormément connaisseurs et massivement enthousiastes en proportions équivalentes. Donc, quelle que soit la météo, à leur égard, nous espérons que le Grand Prix Santander de Grande-Bretagne de demain leur offrira le spectacle et l'excitation qu'ils ont attendu d'apprécier toute une année. »

- Lire les déclarations des pilotes

Force India


Nico Hulkenberg – 14ème [après pénalité]
Paul di Resta – 10ème [sur la grille]

Vijay Mallya, Directeur de l’écurie : « Encore une journée très pluvieuse pour notre course à domicile et je veux rendre hommage aux fans qui nous ont supportés malgré la pluie et la suspension de séance.
Notre voiture semblait compétitive aujourd’hui mais, dans des conditions aussi délicates, les qualifications sont toujours une loterie et donc nous ne pouvons pas être déçus de n’avoir qu’une voiture en Q3. Paul n’est pas passé mais nous avons une bonne voiture en course et nous savons qu’il se battra comme un beau diable demain. En Q3, Nico n’a pas réussi à exploiter au maximum son dernier tour rapide et il va aussi devoir reculer de cinq places sur la grille à cause d’un changement de boîte de vitesses.
J’ai hâte d’être à la course et, peu importe le temps, je suis confiant que nous pouvons nous battre pour les points et défier les équipes qui nous devancent. »

- Lire les déclarations des pilotes

Sauber


Kamui Kobayashi – 17ème [après pénalité]
Sergio Pérez – 15ème [sur la grille]

Giampaolo Dall'Ara, Responsable des ingénieurs de piste : «Avec le recul, nous avons clairement pris la mauvaise décision. C'était une bonne séance jusque là. Comme nous nous étions arrêté un long moment, nous nous attendions à ce que la piste soit dans de meilleures conditions. Nous avons décidé d'opter pour les intermédiaires, que nous pensions adaptés à cette situation, mais c'était le mauvais choix. Nous avions clairement la voiture pour être devant aujourd'hui et nos pilotes ont fait du très bon travail.»

- Lire les déclarations des pilotes

Toro Rosso

Daniel Ricciardo – 12ème [sur la grille]
Jean-Eric Vergne – 23ème [après pénalité]

Laurent Mekies, Ingénieur en chef : « Ce matin nous avons condensé notre programme pour inclure le travail généralement fait en Essais Libres 2 et qui consiste à faire des relais en configuration de course avec les deux types de pneus, une voiture avec les Tendres, l’autre avec les Durs.
Cet après-midi s’est avéré être une qualification totalement disputée sous la pluie. Nous espérions un peu mieux que ce que nous avons réussi alors que je pensais que Daniel aurait pu passer en Q3, s’il n’y avait pas eu ce drapeau jaune dans son dernier tour. Notre performance semblait assez bonne jusqu’au drapeau rouge en Q2, alors que nos deux voitures étaient dans le Top 10 à ce moment-là.
A la relance, c’était une décision difficile entre les Intermédiaires et les Pluie et au final nous avons décidé d’attendre un peu pour voir ce que les autres voitures faisaient et ça nous a incités à mettre les Pluies. Malheureusement, Jean-Eric a raté l’opportunité de faire un deuxième tour dans son relais, pour quelques secondes seulement, ce qui lui rend la vie difficile.
Notre performance a définitivement semblé meilleure sur le mouillé, donc une course sous la pluie nous irait bien demain. Pour Jean-Eric, qui a dix places de pénalités, ce sera plus difficile, mais nous savons que sous la pluie tout peut arriver et que les positions sur la grille peuvent ne pas avoir grand sens. »

- Lire les déclarations des pilotes

Caterham


Vitaly Petrov – 18ème [sur la grille]
Heikki Kovalainen – 19ème [sur la grille]

Mark Smith, Directeur technique : « Les qualifications comme celles-ci sont toujours une loterie et je pense que nous avons été malchanceux de ne pas avoir pu tirer avantage de la météo. Ceci dit, les deux pilotes ont réalisé une bonne performance et se sont assurés de ne pas faire d’erreur qui aurait pu nous coûter demain.
Je pense que c’est également dommage de ne pas avoir pu vraiment montrer ce que les nouveautés ont apporté à la voiture. La météo en qualification touche la performance de tout le monde et lorsque vous voyez une McLaren éliminée en Q1, on mesure à quel point la pluie peut rendre le classement imprévisible.
En Essais Libres 3, nous avons également roulé avec les voitures dans leurs nouveaux "habits" pour la première fois en pneus slicks et nous avons passé la majeure partie de la séance à définir des réglages de base pour optimiser la performance à la fois en pneus Tendres et en pneus Durs. Dès que nous avons trouvé l’équilibre qui satisfaisait les pilotes, nous savions qu’il y avait plus à attendre du nouveau package, donc c’est très encourageant, et avec la direction que nous avons pris dans les réglages pour demain, je pense que nous sommes en bonne position pour réaliser une autre performance solide en course. »

- Lire les déclarations des pilotes

Marussia


Timo Glock – 20ème [sur la grille]
Charles Pic – 24ème [après pénalité]

John Booth, Directeur d'équipe : « Globalement, cela a été une journée très frustrante pour nous et il semble que tout se soit joué en fonction du temps ici. Après une matinée difficile, nous avons semblé retrouver notre rythme lors des qualifications et Timo et Charles étaient très forts dans leurs derniers relais. Timo en particulier semblait bénéficier d'une voiture très bien équilibrée grâce aux bénéfices des dernières nouveautés et il était vraiment très rapide en début de tour. Nous pouvions voir le temps changer dans le dernier secteur et au final, cela a affecté nos deux pilotes, avec Timo qui a malheureusement fait un tête-à-queue, mais heureusement sans dommages. Charles a fait face à la même pluie et a perdu toute chance d'améliorer. La déception mise de côté, nous avons au moins eu des signes positifs de nos nouveautés, donc nous espérons faire mieux demain avec le soutien de tous nos fans.»

- Lire les déclarations des pilotes

HRT


Pedro De La Rosa – 21ème [sur la grille]
Narain Karthikeyan – 22ème [sur la grille]

Toni Cuquerella, Directeur technique : « La journée d'aujourd'hui a été très productive mais aussi mouvementée, parce que les séances se sont déroulées dans des conditions très différentes d'hier, sèches le matin et intermédiaires l'après-midi. Lors des essais libres, nous avons dû travailler sur les réglages pour le sec et comparer les pneus en seulement une heure, mais nous avons rassemblé assez de données au cas où les qualifications ou la course auraient dû se dérouler dans ces conditions. Mais ça n'a pas été le cas, nous avons donc dû nous adapter à ces conditions bruineuses. Les cinq premières minutes ont été les plus importantes, et nous avons hésité entre une stratégie risquée avec des pneus slicks, et opter pour des pneus Intermédiaires comme tout le monde. Au final, nous avons choisi ces derniers et c'était la bonne décision parce que la pluie s'est intensifiée. Les temps dans ces conditions ne sont pas réalistes parce que beaucoup d'erreurs sont commises, il y a du trafic, vous devez trouver le meilleur moment d'aller en piste... Mais malgré ça, les pilotes ont fait du bon travail. La course de demain sera très ouverte, et vous pourrez aussi bien y gagner ou perdre beaucoup.»

- Lire les déclarations des pilotes


Bilan, Silverstone et Qualification




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.