> > > > Grande-Bretagne - Course : Synthèse des stratégies

Grande-Bretagne - Course : Synthèse des stratégies

Fan-F1.com vous propose de découvrir, sous forme graphique, les stratégies employées par chacun pendant le Grand Prix de Grande-Bretagne 2012.

© Pirelli© Pirelli

Le pilote Red Bull Mark Webber a signé son second succès de la saison lors du Grand Prix de Grande-Bretagne, au terme d’une bataille intense face à la Ferrari de Fernando Alonso dans les derniers tours d’une course animée par la stratégie pneumatique. Webber se rapproche désormais d’Alonso dans la course au titre, qui demeure la plus serrée de l’histoire. L'Australien rejoint également l'Espagnol en signant deux succès cette saison.

Alonso s’est qualifié en pole position et a pris le départ en pneus Durs, tandis que Webber, second sur la grille, a décidé de s’élancer en pneus Tendres. Webber a complété un relai en Tendres puis deux en Durs, profitant de la durabilité de ces derniers pour rattraper et passer Alonso à quatre tours de l’arrivée. Après deux premières sorties avec le composé dur, Alonso a quant à lui enchainé le dernier relai en tendres.

Avec très peu de temps passé en piste sur sol sec avant le départ de la course, les équipes ne disposaient que d’informations extrêmement limitées sur le comportement des pneus Durs et Tendres à Silverstone. Ceux-ci n’avaient été chaussés que brièvement lors de la dernière séance d’Essais Libres du samedi. La course a débuté par des températures de 31°C en piste, comparativement aux 15°C ayant caractérisés les journées de vendredi et samedi. Le mauvais temps avait cependant pour conséquence de permettre à tous de disposer de leur pleine allocation de slicks avant le départ de la course de 52 tours. Seul Webber a fait le choix d’utiliser les durs sur son dernier relai.

Le Top 10 de la grille est parti avec les pneus Tendres, à l’exception d’Alonso et de la McLaren de Lewis Hamilton. Webber et Alonso ont été les premiers à passer aux stands, chaussant les durs respectivement au 14ème et au 15ème passage. L’avantage d’Alonso en début de course lui a permis de procéder à ses deux arrêts sans perdre sa position de tête, mais Webber a été en mesure d’inverser la vapeur en offrant un final palpitant dans les derniers kilomètres du Grand Prix.

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport : «Après un week-end jusqu’à présent humide, c’était fantastique de voir le soleil revenir briller pour le départ du Grand Prix de Grande-Bretagne, et offrir une course totalement sèche. Cela a représenté un réel défi pour les équipes qui disposaient de peu d’informations pour poser les bases de leurs stratégies pneumatiques. Sans gomme laissée sur la piste vendredi et samedi, celle-ci a rapidement évolué durant la course. Chacun avait sa propre idée pour arriver en tête d’où une grande variété dans le choix des pneus au départ. La plupart des pilotes disposaient d’une vaste gamme de pneus slicks non utilisés. Mark Webber et Red Bull ont choisi une tactique qui a payé de façon brillante. Comme tout le monde, nous avons été très impressionnés par l’implication et la fidélité des fans ce week-end, qui ont enduré des conditions extrêmement difficiles, mais au final ont été récompensés par une superbe course. »

[A partir du communiqué officiel publié par Pirelli]

Afin d'avoir une meilleure lecture de ce graphique, vous pouvez utiliser la synthèse tour par tour de la FIA en cliquant ici.

Synthèse des arrêts aux stands du Grand Prix de Grande-Bretagne 2012 :


PilotesEcuriesArrêtsMeilleurMoyenTotal
1Lewis HamiltonMcLaren224.49824.75149.501
2Jenson ButtonMcLaren224.76224.95049.900
3Fernando AlonsoFerrari224.99825.18550.370
4Felipe MassaFerrari225.11025.21850.435
5Mark WebberRed Bull225.17925.51751.033
6Nico RosbergMercedes225.18929.35958.718
7Sergio PérezSauber125.19225.19225.192
8Timo GlockMarussia225.24125.70351.406
9Sebastian VettelRed Bull225.31925.57451.148
10Romain GrosjeanLotus225.38829.79559.589
11Nico HülkenbergForce India225.44425.75251.504
12Michael SchumacherMercedes225.55225.74551.490
13Kimi RäikkönenLotus225.58125.72651.452
14Daniel RicciardoToro Rosso225.61325.62051.239
15Pastor MaldonadoWilliams225.63029.34958.698
16Bruno SennaWilliams225.98326.27852.556
17Charles PicMarussia226.16426.23952.477
18Heïkki KovalainenCaterham226.19626.31552.630
19Jean-Eric VergneToro Rosso226.20026.34552.689
20Kamui KobayashiSauber226.84533.0271:06.053
21Pedro de la RosaHRT127.71527.71527.715
22Narain KarthikeyanHRT227.94428.92657.852
23Paul di RestaForce India132.79032.79032.790


Bilan, Silverstone et Pirelli




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
Adelin
Adelin :
Quand ils n'ont pas de problème, c'est bel et bien McLaren qui sont les plus rapides au Stands :-P
Il y a 96 mois
Depy
Depy :
Exactement, c'est ce que j'ai souligné dans mon commentaire sur la course ! C'est bien aussi de pouvoir dire les choses quand c'est positif :)
Il y a 96 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.