> > > > Mercedes veut voir les Flèches d'Argent briller à Hockenheïm

Mercedes veut voir les Flèches d'Argent briller à Hockenheïm

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, l’écurie Mercedes AMG disputera sa deuxième course à domicile devant un public normalement acquis à sa cause. La marque à l’étoile espère donc y voir ses pilotes se battre pour le podium et pourquoi pas la victoire, comme en Chine, alors que la F1 W03 devrait davantage être à son aise à Hockenheïm qu’à Silverstone.

© Mercedes AMG© Mercedes AMG

Après un Grand Prix de Grande-Bretagne aux résultats décevants pour l’écurie de Brackley, Mercedes aborde sa deuxième course à domicile avec l’espoir de se montrer sous leur meilleur visage, comme ce fut le cas en Chine ou bien encore à Monaco : « Cette année nous allons célébrer le cent-onzième anniversaire de Mercedes Motorsport à l’occasion du Grand Prix d’Allemagne. Ce chiffre a une signification spéciale : la victoire de Nico en Chine est arrivée lors de son cent-onzième Grand Prix et c’était également la cent-onzième victoire de Mercedes en Grand Prix depuis 1901. A Hockenheïm, notre équipe va travailler dur pour délivrer le niveau de performance similaire à ce que nous avons vu cette année avec la victoire de Nico, en Chine, sa deuxième place à Monaco et le podium de Michael à Valence, » ambitionne ainsi Norbert Haug, Vice-Président de Mercedes-Benz Motorsport.

Pour Ross Brawn, directeur de l’écurie allemande, le Grand Prix d’Allemagne est le lieu idéal pour rebondir après les désillusions de Silverstone : « Notre performance a été en dents de scie récemment, allant du podium au bas du Top 10 : nous devons travailler pour améliorer notre constance et notre capacité à nous battre aux avant-postes. Le tracé d’Hockenheïm devrait davantage convenir à la F1 W03 que les virages à haute vitesse du circuit de Silverstone et nous allons apporter quelques évolutions à la voiture qui devraient améliorer notre performance. » Nico Rosberg partage l’avis du Britannique : « Je pense que notre voiture devrait mieux se comporter sur ce circuit qu’à Silverstone. Hockenheïm a de longues lignes droites, ce qui devrait être bon pour la Flèche d’Argent. »

Norbert Haug insiste également sur le fait que le circuit de « Hockenheïm propose un défi différent de Silverstone » mais rappelle aussi que pour la première fois les pilotes y rouleront avec le DRS, ce qui pourrait également tourner à l’avantage de la F1 W03 grâce à son ingénieux système de DRS-Duct : « Le circuit n’a que deux virages à haute vitesse et le reste se négocie à vitesse moyenne. Une bonne stabilité au freinage et une excellente traction sont nécessaires dans le Spitzkehre, à l’opposé du circuit, qui mène ensuite à la spectaculaire portion devant la Tribune Mercedes. Depuis son introduction l’année dernière, le DRS sera utilisé pour la première fois sur ce circuit et pourra être activé pendant plus de la moitié du tour en qualifications. De plus, il va certainement accroître le nombre de dépassements en course ce qui sera bon pour les fans et contribuera à rendre la course encore plus excitante. »

Pour les pilotes, tous les deux allemands, naturellement, ce Grand Prix d’Allemagne aura une saveur bien particulière, notamment parce qu'il se dispute à Hockenheïm : « Hockenheïm est toujours très spécial pour nous et particulièrement pour moi, » affirme Nico Rosberg. « Je suis né à Wiesbaden, près d’Hockenheïm, et j’ai vraiment de bons souvenirs de mes précédentes courses là-bas. Avant ma carrière en Formule Un, j’ai assez souvent gagné sur ce circuit et je n’oublierai jamais la dernière course de DTM de mon père, en 1995. Je l’ai rejoint sur le toit de la voiture qui roulait dans le Motodrom et c’est à ce moment-là que je me suis dit que c’était vraiment cool et que j’ai décidé de devenir pilote de course comme lui. Je ferai mon maximum pour bien faire devant nos fans de la tribune Mercedes, donc espérons que nous pourrons célébrer un bon résultat tous ensemble. »

Pour Michael Schumacher, quadruple vainqueur à Hockenheïm en 1995, 2002, 2004 et 2006, courir devant son public est source de motivation : « Les gens me demandent souvent s’il y a une sorte d’avantage à courir à domicile dans un sport comme le notre et ma réponse serait qu’il n’y a peut-être pas un avantage mais certainement un sentiment particulier. En tant que pilote allemand, naturellement il y a une certaine excitation lorsque vous arrivez sur le Grand Prix d’Allemagne et vous savez que tous les spectateurs dans les tribunes vous soutiennent. Cette année est la première où notre équipe a été en mesure de se battre aux avant-postes et grâce à cela, nous espérons énormément de soutien de nos fans et pouvoir les en récompenser par notre performance. […] Nous nous sommes fixés comme objectif clair de donner à chacun une raison de faire la fête le week-end prochain. »

La marque à l’étoile à d’ailleurs l’intention de gâter ses fans pour l’occasion : « C’est notre deuxième Grand Prix à domicile consécutif alors que le siège de Daimler et le QG de Mercedes sont situés à Stuttgart, à près d’une centaine de kilomètres d’Hockenheïm. La Tribune Mercedes, qui offre les plus belles vues sur certains des endroits les plus intéressants du circuit, fête son dixième anniversaire cette année et proposera à nouveau de nombreuses attractions spéciales. Un des moments forts sera l’opportunité offerte à tous les visiteurs d’Hockenheïm de tester la toute nouvelle Classe-A, » révèle Norbert Haug.


Preview, Hockenheim et Mercedes Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.