> > > > Mercedes a une demi-seconde à combler en Hongrie

Mercedes a une demi-seconde à combler en Hongrie

L'écurie Mercedes AMG estime son retard sur les meilleurs à une demi-seconde au tour et même si elle espère pouvoir réduire une partie de cet écart dès ce week-end en Hongrie, elle sait que ce ne sera pas si simple. A tel point que Michael Schumacher et Nico Rosberg ne souhaitent pas s'avancer sur la compétitivité de leur monoplace même s'ils se montrent plutôt confiants.

© Mercedes AMG© Mercedes AMG

Après quelques bons résultats, notamment une victoire en Chine pour Rosberg et un podium à Valence pour Michael Schumacher, les dernières courses de l'écurie Mercedes ne se sont pas aussi bien déroulées comme le confie Ross Brawn, le directeur de l'écurie Mercedes AMG : « Cette dernière course avant la pause d'été conclut une période intense pour l'équipe, après nos deux courses à domicile à Silverstone et en Allemagne. Après un pic de performance et des podiums en Chine, à Monaco et à Valence, ce dernier mois a été plus compliqué et nous n'avons pas décroché les résultats espérés. »

Norbert Haug, le responsable de Mercedes-Benz Motorsport, estime quant à lui que le retard des Flèches d'Argent sur les meilleurs se chiffre à une demi-seconde au tour : « Les deux dernières courses ont montré que nous étions à une demi-seconde des meilleurs. Tout le monde en est conscient dans l'équipe et nous allons faire notre maximum pour continuer à développer la voiture et réduire l'écart. »

L'objectif sera de combler ce retard, mais selon Ross Brawn, il sera compliqué de trouver de grosses améliorations en si peu de temps : « Il y a peu de travail possible lorsque deux courses se disputent à une semaine d'intervalle mais nous allons travailler dur pour trouver les améliorations nécessaires. »

Le Grand Prix de Hongrie marque le début de la deuxième moitié de saison et Michael Schumacher estime que c'est le moment de se retourner sur cette première partie de saison, qu'il juge intéressante malgré un manque de résultats : « Cette course en Hongrie est la dernière avant la trêve estivale et marque le début de la deuxième moitié de la saison - ce qui signifie que c'est le moment d'analyser les choses. Comme souvent dans la vie, c'est, selon moi, une question de perspective : si nous ne regardez que les points au championnat, cela ne semble pas si bon; mais si vous regardez un peu plus en profondeur, et certains résultats en particulier, alors la vue d'ensemble est bien meilleure. Nous avons fait un pas en avant et nous avons déjà réalisé quelques belles performances.»

Le septuple champion du monde a hâte de rouler sur le circuit du Hungaroring, car c'est un tracé qu'il apprécie :
« J'attends ce week-end de course avec impatience car j'adore le Grand Prix de Hongrie. C'est un circuit où les pilotes sont occupés pendant tout le tour, c'est vraiment exigeant et il n'y a presque pas de moment pour reprendre votre souffle. Nous verrons ce que nous pourrons faire là-bas avant que l'équipe ne se dirige vers des vacances bien méritées. »

Nico Rosberg est impatient lui-aussi de revenir sur le tourniquet hongrois. Mais le fils de Keke ne se risque pas au moindre pronostic, même s'il espère pouvoir être compétitif au volant de sa F1 W03 : « Le Hungaroring est un circuit très exigeant et c'est clairement un tracé que j'apprécie. C'est un peu comme un circuit en ville mais sur un circuit normal parce qu'il y a des virages serrés et sinueux et peu de lignes droites. Le tracé devrait convenir à notre voiture mais vous ne pouvez pas faire de prédictions cette année et vous ne savez jamais comment les choses se dérouleront tout au long du week-end. »

Rosberg estime également qu'un des points clés de ce week-end devrait être l'usure des pneumatiques, ces derniers pourraient en effet souffrir de la chaleur toujours présente en Hongrie à ce moment de l'année : « L'usure des pneumatiques devrait être un point critique pour la course donc nous devrons travailler dur pour pouvoir gérer cela correctement. Ce serait bien si nous pouvions faire un pas en avant et réaliser un bon week-end avant la trêve estivale. »


Preview, Hockenheim et Mercedes Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
dabass44
dabass44 :
Je ne prétend pas que la voiture ne sera pas compétitive là bas mais j'ai quelque doute pour les qualification sachant que leurs système de W-duc n'aura pas beaucoup de place pour être activé. Maintenant il est aussi vrai que Shumi à fait la pôle à Monaco alors pourquoi pas!
Il y a 89 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.