> > > > McLaren se sent pousser des ailes avant la Hongrie

McLaren se sent pousser des ailes avant la Hongrie

Revigorés par leur bonne prestation à Hockenheim et, notamment, la deuxième place de Jenson Button, les hommes de Woking viseront la victoire à Budapest sur un terrain qui leur a souvent été favorable. Pour l’écurie anglaise la victoire serait un encouragement de plus dans la détermination restée intacte de chacun d’aller chercher le titre pilote comme constructeur en fin de saison.

© McLaren© McLaren

En Allemagne, McLaren a renoué avec le podium grâce à la deuxième place de Jenson Button, après deux Grand Prix, depuis la victoire d’Hamilton au Canada, où les hommes de Woking n’avaient pu faire mieux que la huitième place à l’arrivée : « Le résultat du Grand Prix d’Allemagne nous remet dans la course. Dans cette situation, il n’y a rien de mieux que d’enchaîner directement sur une autre course : vous retrouvez le volant avant même d’avoir déballé les bagages de l’épreuve précédente, alors c’est super pour poursuivre sur cette dynamique, » pense Jenson Button.

Le Champion du Monde 2009 garde d’ailleurs d’excellents souvenirs de Budapest où il s’est imposé à deux reprises : « Bien sûr, la Hongrie est un endroit très spécial pour moi : j’y ai remporté mon premier Grand Prix en 2006. [En 2011], j’ai fêté mon 200ème Grand Prix lors d’une soirée avec quelques-uns de mes plus vieux amis et collègues du paddock et j’y ai remporté la course le dimanche. C’était un week-end parfait et il y a toutes les raisons de penser que nous pouvons faire encore un bon résultat cette année. »

Pour cela, le natif de Frome s’appuie sur la prestation de son écurie à Hockenheim où il a terminé en deuxième position après s’être élancé de la troisième ligne : « Notre rythme à Hockenheim est source d’encouragement : comme toujours, nous avons juste besoin de rouler sans problèmes pendant les qualifications et la course si nous voulons être dans la lutte jusqu’au bout. Ce niveau de performance montre simplement à quel point les choses sont serrées au sommet de la hiérarchie en ce moment. Je suis satisfait de nous voir nous battre jusqu’au bout, alors ça serait fantastique de repartir avec la victoire pour récompenser tout notre récent travail. »

Après avoir rapidement vu sa course compromise en Allemagne et avoir été contraint à l’abandon, Lewis Hamilton espère lui aussi pouvoir réaliser une bonne performance en Hongrie, en se reposant sur les progrès entraperçus à Hockenheim : « En Allemagne, j’ai lancé les dés et c’est le double un qui est sorti. C’est la vie, ça arrive, mais au moins j’ai la chance de pouvoir lancer à nouveau les dés ce week-end et j’espère faire un double six. Les nouveautés que nous avons amenées à Hockenheim semblent avoir apporté les résultats escomptés et un bon résultat avant la trêve estivale serait la meilleure façon de terminer la première moitié de la saison. »

Les hommes de Woking sont d’ailleurs en terrain conquis à Budapest, comme le rappelle Martin Whitmarsh, directeur de l’écurie anglaise : « Nos statistiques sur le Hungaroring sont excellentes : nous y avons gagné dix fois, plus que n’importe quelle autre équipe, et nous nous y rendons avec pour objectif clair d’ajouter une onzième victoire à notre palmarès. Ça ne sera certainement pas facile, mais chacun au sein de l’écurie se réjouit du défi. »

Mais plus que la victoire, l’objectif de McLaren reste le titre : « Avec la moitié de la saison maintenant derrière nous, c’est important que nous abordions la deuxième partie avec pour objectif commun de prendre autant de points que possible pour revenir au sommet, » confie Martin Whitmarsh. « Je crois fermement que nous avons les pilotes, la voiture et l’équipe pour l’emporter dans les deux championnats et je pense que les difficultés que nous avons rencontrées durant les dix premières courses de 2012 ont renforcé notre résistance et notre détermination à nous battre à nouveau aux avant-postes. »

S’il reconnait que « tout ne s’est pas toujours bien passé pendant cette première moitié de saison », Lewis Hamilton voit des signes encourageants pour la fin du championnat : « Nous nous sommes améliorés et avant délivré la performance dont nous avions besoin, notre stratégie était bonne et nos arrêts, malgré des difficultés au début de l’année, sont régulièrement les plus rapides du paddock. Bien sûr, nous avons toujours du travail à faire pour comprendre pleinement les caractéristiques de la montée en température des Pirelli sur piste humide. Les prévisions actuelles sont mitigées à Budapest, mais nous collectons de plus en plus de données sur les pneus et ces conditions peuvent nous apporter de plus amples opportunités de surpasser les problèmes que nous avons récemment rencontrés. »


Preview, Hungaroring et McLaren Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
arkansis
arkansis :
C'est maintenant ou jamais pour cette saison !
Il y a 89 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.