> > > > Maldonado estime que ses erreurs sont « normales »

Maldonado estime que ses erreurs sont « normales »

Pastor Maldonado revient sur un début de saison où il a soufflé le chaud et le froid, entre une victoire inattendue à Barcelone et de nombreuses pénalités causées par sa rugosité en piste. Le Vénézuélien estime toutefois que ses erreurs sont « normales » et qu'elles traduisent seulement le fait qu'il est toujours en apprentissage.

© LAT© LAT

Empêtré dans de nombreuses polémiques consécutives à des accrochages en course, Pastor Maldonado peine à confirmer le niveau entrevu lors du Grand Prix d'Espagne, qui l'a vu signer sa première victoire en Formule 1. Le Vénézuélien n'a en effet pas marqué le moindre point depuis ce succès, bloquant son compteur 2012 à 29 unités. Le pilote Williams est d'ailleurs, selon Auto Motor und Sport, le pilote qui a perdu le plus de points avec ses erreurs, soit un total estimé par le magazine allemand à 45 points.

Sont notamment à l'origine de ce score vierge sur les 6 dernières courses, un accrochage avec Lewis Hamilton à Valencia, une collision avec Sergio Pérez à Silverstone, et une touchette avec Paul di Resta sur le Hungaroring, trois actions pour lesquelles le pilote Williams a été pénalisé. Si dans le cas du pilote Force India, le contact n'a eu aucune conséquence sur l'intégrité de sa monoplace, les deux premiers incidents ont conduit à l'abandon de l'opposant direct de Pastor Maldonado.

Interrogé par le magazine GP Week, le Vénézuélien revient sur ces trois accrochages : « En pensant à Valencia, j'étais dans une position difficile. Il ne restait plus qu'un tour et j'étais 3 secondes plus rapide que Lewis [Hamilton]. J'ai essayé de gagner la position, il a essayé de défendre, et je pense que c'était un contact normal. À Silverstone, j'ai été très malchanceux parce que j'ai perdu la voiture à l'entrée du virage et malheureusement, Pérez était à l'extérieur. [Quant au dernier incident,] je courais à la limite avec di Resta et j'ai bloqué les roues et perdu de l'adhérence, mais j'étais à l'intérieur du virage et il y a eu un léger contact.»

Le vainqueur du Grand Prix d'Espagne avoue d'ailleurs avoir eu l'occasion de discuter avec Sergio Pérez de leur accrochage : « Nous avons parlé de cela pendant 2 ou 3 minutes avant d'aller voir les commissaires. Tout va bien. Je pense que tout le monde a vu que ce n'était pas intentionnel, même lui. Nous avons été adversaires auparavant, surtout en GP2 et encore en F1. Je comprends ses arguments, il était en colère, il a perdu cette course et moi de même. Je ne suis pas ici pour polémiquer, je suis ici pour courir et gagner. »

Le Vénézuélien reconnaît volontiers avoir fait preuve d'une irrégularité certaine : « Je pense que nous n'avons sans aucun doute pas été assez constants. Au début, j'ai fait quelques erreurs, comme en Australie où j'étais 6ème avant mon accident dans le dernier tour. Cependant, avant cette saison, et après une horrible année en 2011, nous ne nous attendions pas à gagner. »

Maldonado estime malgré tout qu'il ne manque pas grand chose pour réitérer le résultat acquis en Espagne : « Nous n'avons pas toujours été au top mais pas loin surtout depuis Barcelone. J'ai juste besoin d'être concentré sur la deuxième partie de la saison et de garder nos objectifs avec la voiture. Nous avons juste besoin de rebondir, de tout assembler, ce que nous n'avons pas fait lors des dernières courses. Nous devons apprendre de nos erreurs. »

Des fautes qu'il met sur le compte de la jeunesse et de l'inexpérience. Ainsi, interrogé sur le nombre de ses erreurs qui serait trop important, il répond que « ce sont des erreurs normales » : « Si vous regardez les autres pilotes, il sont aussi passés par là. »

Pour finir, Maldonado se défend de s'être formé une mauvaise réputation avec tous ces problèmes en piste : « Avant de gagner, personne n'était là [à m'interviewer], maintenant, c'est le cas. C'est la course. J'ai fait quelques erreurs, c'est ainsi. J'essayerai de faire de mon mieux comme toujours. Parfois, cela n'a pas marché comme attendu, mais l'important est que nous soyons très rapides et cela doit rester ainsi. »

En collaboration avec l'expert de paris sportifs Bwin.


Maldonado Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.